Forum sur les débuts de la série Supernatural
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Homecoming on the night ♣ CLEO&DEAN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

CLEO •
i want my innocence back


avatar

Messages : 322
Age : 25
Copyright : crocodile
Where are you ? : Bunkerville - Nevada
Your Job : Stripteaseuse & Etudiante


Go to the Hell
Your game:
So friend:
Mode RP: ON
MessageSujet: Homecoming on the night ♣ CLEO&DEAN   Jeu 22 Juil - 13:33

Bunkerville était une petite ville du Nevada, quand on parlait du Nevada, on pensait tout de suite à Las Vegas et a ses grands casinos cette ville qui en faisait rêver plus d’un, pourtant, Cleo ne se souvenait pas d’avoir mis un jour les pieds dans cette grande ville, de toute évidence, ses années passée à vivre à New York, avaient prouvés qu’elle n’étaient pas faite pour les grande ville, mais Las Vegas quand même, pour une habitante de Bunkerville c’était quand même un rêve, les gens ne venait dans le Nevada que pour cette grande ville, les autres ils s’en fichaient et même les habitants des petites villes alentours rêvaient de visiter cette ville qui faisait la réputation de leur état. On ne parlait pas de leur différence d’accent qui pourtant était tout aussi marquant que dans les autres états, on ne parlait pas de leur coutumes qui différaient des autres endroits, non, on ne voyais que les habitants du Nevada par Las Vegas et quand les étrangers croisaient une jeune femme comme Cleo qui leur disait qu’elle n’était jamais allée à Las Vegas, il riaient parce qu’eux, ils n’étaient à Bunkerville que pour marqué une pause dans leur long voyage vers Las Vegas.

Si tous ça était présent dans la tête de la jolie blonde, c’est qu’elle venait de rencontré l’un de ses étrangers, il venaient même de lui proposer d’aller avec lui jusqu’à Las Vegas, elle trouvait ça marrant, un homme qui propose à une stripteaseuse de l’emmener jusqu’à Las Vegas, elle ne le connaissait pas et la seule chose qu’il avait vu d’elle, c’était une danse sexy, pendant laquelle, elle avait ôté ses vêtements et il voulait l’emmener à Las Vegas, au fond, ce n’était pas elle qu’il voulait emmener c’était sa poitrine, son ventre plat, ses longes jambes, ses petites fesses et puis c’est tout, même pas sûr qu’il ai remarqué ses yeux bleus et ses cheveux blonds. C’était tous les mêmes, il ne voyaient que ses formes avantageuses et déjà il voulaient lui offrir les étoiles ! Ils étaient pathétiques et même si Cleo était plutôt ravie de plaire aux hommes elle n’aimait pas qu’ils soient tous amoureux de son corps et seulement de ça, elle n’aimait pas toutes ses propositions qu’elle recevait soir après soir, ces fois où on lui demandé si elle voulait pas aller faire un petit tour dans les toilettes pour avoir un pourboire ou juste ceux qui tenait d’obtenir une place dans son lit, elle avait longtemps rêvé de l’amour avec un grand A, mais il ne fallait pas qu’elle se leurre, le prince charmant n’existait pas et personne ne l’emmènera loin de cette ville juste parce qu’il aime la femme qu’elle et non juste son corps à chaque fois qu’elle se surprenait à penser de la sorte, elle avait une envie folle de noyer son chagrin dans le chocolat et ainsi de ne plus avoir ce corps idéal qui plaisait tant aux hommes.

Elle soupira, elle était en train de rentrer chez elle, et elle ne pouvait pas s’empêcher de penser à tout cela, tout simplement parce que Monsieur Las Vegas e voulait pas lui lâcher la grappe, elle avait beau lui dire qu’il était inutile d’insister, il continuer avec ses propositions à la con, elle marchait tranquillement jusqu’à chez elle et voilà que cet idiot lui disait qu’à Las Vegas ils pourraient se marier, elle avait rigolé en entendant ça et elle lui avait dit que le jour où elle se marierait, ce ne serait certainement pas à Las Vegas parce qu’elle ne pouvait pas que ce soit un taré déguisé en Elvis Presley qui la marie. Oui, elle avait une vision très particulière des mariage à Las Vegas, mais il ne fallait pas se leurrer, un mariage là bas, ce n’était généralement pas le rêve des jeunes filles. Et puis de toute évidence, ça faisait un moment qu’elle avant perdu toute confiance en cette union dite sacrée qu’était le mariage. Son seul mariage avait été pire qu’un échec, elle savait qu’elle n’avait rien raté, elle avait été amoureuse, il lui avait promis une belle vie et, du jour au lendemain tout avait basculé, c’est lui qui avait tout foutu en l’air, s’il n’avait pas été violent, peut être qu’elle serait encore avec lui aujourd’hui, enfin rien n’était vraiment sûr, parce qu’il y avait un autre homme qui avait marqué la vie de la jeune fille. Elle laissa échapper un nouveau soupire, plus parce qu’elle s’était jurée de ne plus penser à lui, que parce que monsieur LV, continuer de raconter des choses sans intérêts. Elle avait un cœur fragile et il lui en fallait peu pour tomber amoureuse, l’avouer, c’était déjà plus difficile, l’homme auquel elle pensait, avait fait plusieurs apparition dans sa vie, c’est lui qui lui avait appris la vérité sur ses parents, une vérité qu’elle aurait peut être préféré ne jamais apprendre mais qui était bonne à savoir quand, du jour au lendemain, des démons vous tombent sur le coin du nez. Il était aussi passé dans sa vie pour lui annoncer que désormais elle allait être la proie de démons plutôt puissants, c’était loin d’être réjouissant, mais malgré ces courts passages il avait marqué sa vie.

Cleo continuait de marcher en compagnie de l’autre demeuré qui ne cessait de la harcelait, il parlait, encore et encore, il était carrément lourd et la jeune femme en avait vraiment marre alors elle se contentait d’avancer sans rien dire, elle n’avait pas franchement envie qu’il sache où elle habite mais elle n’avait aucun moyen de se débarrasser de lui, elle lui avait dit et redit qu’elle voulait qu’il la laisse tranquille mais rien à faire il était encore plus collant que la glue ! Il avait même dit, qu’il voulait être sûr qu’elle rentre chez elle saine et sauve, mais à ce rythme là, elle allait se jeter sous une voiture à cause de lui ! Non, elle était raisonnable et ne parlait pas de suicide, elle ne devait pas non plus y pensé, sinon elle allait encore regarder les marques de son poignet pendant de longues heures en se disant que ça vie ne l’avait vraiment pas menée bien loin et que peut être, elle n’avait plus sa place sur Terre depuis de nombreuses années. Elle soupira une troisième fois et laissa ses mains enfoncées dans les poches de sa veste. Elle était bientôt arrivée chez elle et l’autre emmerdeur était encore là, toujours plus collant, en train de faire des plans sur la comète alors qu’elle lui avait déjà dit elle ne sait pas combien de fois, qu’elle n’irait pas à Las Vegas avec lui, qu’elle ne l’épouserait pas, qu’ils n’auront pas d’enfants tous les deux, ni de grande maison, ni une lune de miel dans un hôtel cinq étoile aux caraïbes ! Elle lui avait aussi répété moult fois qu’elle n’allait pas non plus l’inviter à rentrer chez elle, alors que ce n’était pas la peine de la suivre mais rien à faire, ce type, il était pire qu’une sangsue et Cleo faisait preuve de beaucoup de patience pour rester calme alors qui commençait vraiment à l’énervée et qu’elle se voyait déjà en train de lui mettre des claques. Elle se disait qu’il partirait demain à Las Vegas, comme il l’avait dit lui-même et que par conséquent une fois chez elle, elle n’entendrait plus jamais parlé de lui.

Elle voyait enfin se dessiner dans le noir, la maison de ses voisins, elle avait bientôt rejoint son chez elle, c’était l’ancienne maison de ces parents dont elle avait hérité, elle n’avait jamais voulu la revendre et pourtant elle y aurait gagné de l’argent. Tant pis pour elle, elle vivait quand même assez bien, même si stripteaseuse ça paye pas très bien ! Elle avait hâte que les études soient finies pour avoir enfin un vrai travail. Elle arrivait enfin à sa maison, elle allait enfin pouvoir être tranquille, car l’autre allait enfin aller voir ailleurs si elle y était ! Elle fut surprise en arrivant devant son portail, de voir une voiture familière garée devant chez elle, elle n’y connaissait rien en voiture, mais elle aurait reconnue la Chevrolet impala de 1967 parmi toutes les autres voitures parce qu’il s’agissait de la voiture de Dean Winchester. La voir ici la fit sourire, il était sans doute l’attendre dehors car il n’avait pas les clés de chez elle. Elle allait enfin avoir une bonne excuse pour se débarrasser du boulet qui continuait de la suivre …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

    Dean || I'm Batman


avatar

Messages : 750
Age : 32
Copyright : Dodixe | Chrys | Brokenbrain
Where are you ? : Sur les routes
Your Job : Chasseur


Go to the Hell
Your game:
So friend:
Mode RP: OFF
MessageSujet: Re: Homecoming on the night ♣ CLEO&DEAN   Jeu 22 Juil - 20:36



Bunkerville, Nevada.

AAAAh ! Le Nevada, l’endroit de rêve que tout être humain devrait aller visiter au moins une fois. Si ce n’est pour toutes ces lumières et tous ces grands buildings, au moins pour les casinos et le jeu. En tout cas, pour Dean, il était clair que ce qui l’intéressait le plus, c’était les CASINOS et les cafés et tous ces bars de strip-teases. C’était tout cela qui faisait Vegas et qui intéressait le beau chasseur… Pourtant, si Dean et Sam étaient en route pour le Nevada, ça n’était pas pour aller à Las Vegas mais dans un bled perdu du nom de Bunkerville… Cela ne le rendait pas plus heureux que cela de manquer encore une fois un passage à Las Vegas mais il avait une bonne raison, une très bonne raison à vrai dire. Comment avez-vous deviné que c’était une femme qui était derrière tout cela ? Bon, il fallait bien le dire, faire passer la pilule passait toujours plus facilement quand il s’agissait d’une femme. Surtout, quand la jeune femme était jolie et agréable à vivre. Dean était véritablement facile à séduire lorsqu’il s’agissait des femmes… Tout ce qui était féminin et bien constitué aurait pu avoir ses chances avec lui, et surtout s’il venait de finir une chasse et qu’il avait besoin de se vider les idées, alors, il prenait la première qui passait et qui l’intéressait un temps soit peu. Bon, il fallait bien le dire : Dean est un salaud de première. Dès qu’il le peut, il quitte la jeune femme sans aucune explication. Bon, il fallait bien le dire, expliquer qu’on doit sauver le monde de monstres était difficile à avaler et à avouer aussi. Alors, il avait pris cette habitude, pour éviter de devoir à chaque fois s’expliquer et finalement, ça lui plaisait de passer pour le mauvais garçon. Bon, il n’était pas non plus du genre à promette monts et merveilles à ces femmes, elles savaient souvent à quoi s’attendre, il n’était pas si dégueulasse que ça.

Mais, Cléo était différente à ses yeux… Premièrement, elle était différente des autres femmes qu’il avait connues. Cette femme l’avait vraiment touchée et puis, elle a vécu un truc que lui aussi a expérimenté : la mort d’un de ses parents pour sa propre vie. Son père était mort en échange de la vie de son fils. Ici, les choses étaient un peu différentes mais dans le fond, c’était un peu la même chose. Pour Cleo, ses parents avaient vendu leur âme pour sauver leur petite fille. Un geste noble que ne comprenait pas Dean, les pactes avec les démons devraient être bannis et bien enfouis, c’était dangereux et ça pouvait tellement détruire la vie de quelqu’un. Lorsque Dean avait appris la vérité, il avait cru bon de le dire à la jolie jeune femme mais mal lui en prit. A présent, il savait le mal que cela faisait de savoir que quelqu’un avait donné sa vie pour que vous viviez et il s’en voulait de lui avoir tout raconté. Après, il fallait qu’elle sache pourquoi ses parents étaient morts mais avait-il besoin de dire toute la vérité ? Pas sûr… Il avait tellement envie de la préserver, il s’en voulait de tout lui avoir raconté. Mais, ça n’était pas pour cela qu’il revenait à Bunkerville pour revoir la belle blonde qui – s’il n’était pas encore amoureux – hantait souvent ses nuits et ses pensées, sans qu’il n’ose vraiment se l’avouer. Non, les frères Winchester étaient là parce que Dean s’était rappelé d’un bijou qu’elle avait et qui ressemblait étrangement à un caillou que les démons féroces recherchaient pour reformer une pierre entière. En fait, toutes ces pierres étaient en possession des élus et ceux-ci étaient en danger. Si Cleo devait être en danger, il fallait qu’il soit là pour la protéger…. Il lui avait déjà sauvé la vie une fois, contre un démon qui voulait sa peau et il avait pris plaisir à le tuer. Pas que Dean était du genre sadique mais comment pouvait-on s’en prendre ainsi à une jeune femme qui semblait si fragile alors que ses parents venaient à peine de mourir….

Voilà pourquoi Dean était à présent juste devant la belle maison de Cleo, l’ancienne maison de ses parents. Il n’avait pas eu du mal à savoir où il pourrait la retrouver vu qu’ils avaient toujours gardé des contacts. Assis sur le capot de sa voiture, il espérait qu’elle aurait bientôt fini son service. Il savait le métier qu’elle faisait vu qu’ils s’étaient rencontrés alors qu’elle faisait un strip-tease mais il était sûr qu’elle valait bien mieux que cela. Malheureusement, la belle devait gagner sa vie pour se payer les études qu’elle voulait. D’une certaine façon, Dean trouvait qu’elle avait du courage de faire cela pour pouvoir faire ce qu’elle aimait. Après, c’était clair qu’il était lui-même adepte du strip-tease mais Dean n’était pas sûre d’être heureux de savoir que sa petite amie ou même sa fille faisait du strip-tease. Vous vous imaginez, devoir penser à tous ces pervers – et Dean savait ce que c’était – qui regardaient le corps de sa petite amie ou de sa fille… Berk… Le jeune homme chassa toutes ses idées quand il vit apparaître le rayon de soleil qu’était Cleo dans sa vie. Il y avait peu de personnes qui pouvait se targuer d’être le rayon de soleil de Dean mais Cleo avait cette chance. Elle n’était pas seule et la voir au côté de ce mec eut pour conséquence de mettre un peu hors de lui Dean. De la jalousie ? Peut-être bien, sûrement même mais ce mec ne valait pas Cleo, ça c’était certain, il ressemblait à un naze qui tentait de coucher avec des femmes trop bien pour elle…. Dean décida de prendre les devants et il s’approcha du petit couple qui arrivait….


« Alors ! On s’amuse bien ici ? »

Il ne laissa pas le temps aux deux jeunes gens de répondre qu’il rajouta :

« Mec ! Tu m’en veux pas, je dois te l’emprunter pour la nuit ! J’ai des choses à dire à la demoiselle ! »

Ca n’était pas irrespectueux envers Cleo, loin de là, il voulait juste qu’elle se rende compte qu’il n’était pas fait pour elle, c’était certain.

_________________

    F - Oh ! My God !
    D - Naaaaan !! Call me Dean
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://supernatural-begins.frenchboard.com

CLEO •
i want my innocence back


avatar

Messages : 322
Age : 25
Copyright : crocodile
Where are you ? : Bunkerville - Nevada
Your Job : Stripteaseuse & Etudiante


Go to the Hell
Your game:
So friend:
Mode RP: ON
MessageSujet: Re: Homecoming on the night ♣ CLEO&DEAN   Ven 23 Juil - 5:01

Les hommes étaient bien souvent incompréhensibles, elle en avait vu tellement dans ses seulement vingt-quatre années de vie, qu’elle avait l’impression de les connaître par cœur, elle en voyait tellement, ils étaient là tous les soirs, à venir voir des filles se déshabiller c’était pervers, c’était absurde, et Cléo se doutait bien que tous les hommes de la ville étaient déjà passés dans ce club de Striptease, c’était pour eux, un petit lieux de pur fantasme et au fond, tout ce qu’il méritaient c’était des baffes dans la tronche, mais bon, sans les hommes, elle n’aurait de ce job et donc pas d’argent et donc elle serait dans la merde. Mais ils étaient quand même répugnants tous ses hommes qui en plus lui promettait les étoiles pour ne passer qu’une nuit avec elle et s’enfuir comme des voleurs au petit jour et ceux qui restaient, finissaient par s’en aller, ou pire encore par l’épouser pour la frapper ensuite, oui, une chose était bien sûre dans la vie de la jolie blonde, tout ce qu’elle avait connu jusque là, aurait du lui permettre de détester la gente masculine de tout son être. Mais c’était quasiment impossible, c’est dur à avouer pour la fierté féminine, mais une femme a souvent besoin d’un homme, pas tout le temps, mais il arrive que se soit nécessaire, par exemple Cléo, le jour où elle aura les moyens de se payer une voiture, elle aura besoin d’un homme si jamais elle tombe en panne, les filles sont réputée pour être nulles en mécanique et Cléo est sans doute la pire de toutes. Et puis toutes les tâches qui nécessitent des muscles bien solides les femmes seraient bien dans la merde sans hommes et oui accessoirement pour la reproduction de l’espèce, mine de rien il fallait avouer qu’ils étaient utiles, moins que les femmes mais bon, ils apportaient quand même une petite contribution ! Et puis d’un point de vu uniquement sexuel, Cléo était la première à penser qu’ils n’étaient pas si utile que ça ! C’était bien entendu les paroles d’une femme bisexuelle, alors les hommes franchement, pas si utiles que ça au final ! Et les pire c’était carrément ceux qui ne comprenaient pas qu’il était inutile de s’attacher à une cause perdue comme par exemple cette tentative désespérée de la conduire jusqu’à las vegas ce type, elle ne le connaissait absolument et ce n’était certainement pas parce qu’il l’avait vu se déshabiller devant lui qu’il la connaissait alors avons le sa réaction était des plus absurdes mais il n’était pas le premier, il y en avait eu tellement qu’elle ne pouvait même plus les compter sur les doigts de la main ! Et leurs tentatives avaient sans arrêt été des échecs, ça faisait un moment qu’elle refusait les avances de tous ces hommes parce que depuis peu, il y en avait un auquel elle s’était attachée, au fond d’elle, elle savait que c’était absurde, il était affreusement séduisant et il l’avait aidée, et puis elle ne savait pas pourquoi mais il avait l’air tellement différent des autres, peut être était-ce parce que contrairement au commun des mortels il passaient sa vie sur les routes des états unis à combattre des créatures surnaturelles qui ne sont censées exister que dans les livres et les films. C’était carrément surréaliste mais la jolie blonde avait déjà eu l’occasion de voir que ses histoires étaient bien vraies, elle avait été confrontée à un démon qui voulait sa peau, elle ne savait même pas pourquoi et c’était Dean qui l’avait sauvée, comment ne pas s’enticher d’un homme tel que Dean Winchester après tout ? C’est clair qu’au premier coup d’œil on voyait bien qu’il n’était pas le mec romantique dont pourrait rêver les femmes, il n’avait pas non plus l’allure du prince charmant et évoquait surtout le rockeur rebelle qui fait craquer les filles une à une et les met dans son li avant de s’en aller, même sans le connaître on pouvait le deviner, un peu comme si ça avait été écrit sur son front ! Ou, peut être que Cléo l’avait deviné parce que la première fois qu’elle l’avait vu, il était dans le club de striptease et qu’elle connaît bien le genre d’hommes qui fréquentent ce genre de lieux ! Elle ne s’était pas trompée sur cet homme et pourtant, elle n’avait eu de cesse de penser à lui dés qu’il avait pris la route, elle s’était sentie seule, alors qu’elle n’avait pas passé tant de temps que ça avec lui, mais une nuit avec Dean Winchester quand on est mariée à un gars violent, ça peut changer pas mal de chose, surtout le jour où on s’aperçoit que le mari en question était au courant ! Enfin, tout ça c’est une longue histoire qui a valu à Cléo un séjour à l’hôpital psychiatre et à son mari, une peine de prison et un divorce. Pas facile la vie de la jeune fille. Elle s’était jurée d’oublier le chasseur et de reprendre sa vie en main, mais elle n’avait jamais réussis et ce soir, alors qu’elle ne s’y attendais pas du tout il était garé devant chez elle. Elle avait souris en voyant sa voiture, elle s’était sentie soulagée d’une peine qu’elle transportée avec elle depuis la dernière fois qu’elle l’avait vu, il y a déjà pas mal de temps, elle était contente qu’il soit là, d’autant plus que c’était l’occasion de se débarrasser de Mister Las Vegas qui commençait de plus en plus à lui taper sur le système suite au répliques de Dean l’autre gros débile se permis de répliquer.

« C’est qui celui là ? »
« Écoute …. Machin …
« Je m’appelle Evan, je te l’ai dit tout à l’heure … »
« Oui Evan, le fait est que je n’ai pas écouté la moitié de ce que tu m’as dit, j’étais distraite ou juste absolument inintéressée par tes histoires et puis … Je suis lesbienne ! »
« Ho vraiment ? »
« Ouais, c’est bête, donc, vraiment l’intérêt que tu me porte même s’il n’est basé que sur mon physique, me touche mais, voilà … Et puis regarde l’heure qu’il est ! Tu devrais rentrer te reposer, la route est encore longue pour Vegas ! »
« D’accord, bon … Bah bonne chance pour la suite … »

Sur ses mots le jeune homme s’éloigna et Cléo laissa échapper un long soupire d’exaspération, ce mec était décidément qu’un pauvre type sans aucun intérêt. Qui lui avait tenu le grappin bien trop longtemps à son goût. La blondinette adressa un sourire au chasseur avant de répliquer.

« L’excuse de l’orientation sexuelle, ça marche toujours et ils ont pas vraiment les moyens d’aller vérifier si c’est vrai »

Elle souris une nouvelle fois, une chose était sûr, Dean lui, il savait bien qu’elle n’était pas lesbienne, ou pas complètement en tout cas, elle était entre les deux, elle aimait les filles certes, mais aussi les garçons, enfin, du moins ceux qui étaient pas collant comme de la glue, ce qui était loin d’être le cas de Dean Winchester ! C’était peut être pour ça au fond qu’elle s’était tant attachée à lui …


Hj : désolée c'est nul oO
C'est sans doute parce que c'est plus du tout l'heure de Rp et que je devrais déjà être au lit xD

_________________
from me to you
« I'm on a rocket to a dying star. you have to stay behind, can't take you with me 'cause it's very far, and you don't have the time »
© Vox mortem & exp0se
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

    Dean || I'm Batman


avatar

Messages : 750
Age : 32
Copyright : Dodixe | Chrys | Brokenbrain
Where are you ? : Sur les routes
Your Job : Chasseur


Go to the Hell
Your game:
So friend:
Mode RP: OFF
MessageSujet: Re: Homecoming on the night ♣ CLEO&DEAN   Lun 26 Juil - 15:01



Bunkerville, Nevada.


Miss Cléo avait plus d’un tour dans son sac et faisait bien rire le chasseur qui trouvait sa répartie du tonnerre. Lorsqu’il avait demandé qui était ce mec, ce petit con se permit de demander qui il était. Non mais, il ne connaissait pas encore le grand Dean Winchester ? Il ne devait pas faire partie du monde du surnaturel. Bon ok, sur ce coup, il prenait légèrement la grosse tête, les Winchester n’était pas encore les plus connus dans le monde des chasseurs mais apparemment, ils n’en étaient pas loin puisque quelques démons les reconnaissaient parfois… Ca faisait toujours bizarre mais le nom Winchester faisait de l’effet chez les démons quelques fois. Peut-être la réputation de leur père les précédait… Bref, tout cela pour dire que ce type ne savait pas qui il était et si Cléo sortait avec lui, elle ne lui avait pas parlé de Dean… Un petit pincement dans le cœur de Dean. Il ne l’aurait jamais avoué mais cette femme lui faisait énormément d’effets et même s’ils avaient déjà couché ensemble, qu’elle était strip-teaseuse, il la trouvait différente des autres, vraiment agréable ; fragile et forte à la fois, une vraie femme comme Dean les aimait. C’est lorsque la jeune femme s’éloigna légèrement de Dean qu’il comprit qu’elle le connaissait à peine. Son sourire revint peu à peu, à mesure que leur conversation avançait… Apparemment, elle n’en voulait absolument pas et Cléo lui lâcha qu’elle était lesbienne. Cela sembla marcher du tonnerre puisqu’il n’insista pas plus que cela. Peut-être avait-il aussi compris qu’il n’aurait aucune chance face à Dean. Il fallait bien l’avouer : ce type était bien moins sexy que le chasseur… En plus, en son statut de chasseur, Dean avait déjà un point d’avance sur le jeune homme….

Le jeune homme s’éloigna enfin et Dean en fut soulagé. Il n’avait absolument pas envie de le voir s’incruster alors qu’il avait vraiment envie d’être seul avec Cléo. Non, en venant, il n’avait pas dans l’idée de la remettre dans son lit, il avait bien trop de respect pour elle et bien qu’il la trouvait toujours très attrayante – il ne se souvenait pas, dans ses souvenirs, qu’elle soit si belle et si sexy – il n’était pas là pou ça mais pour la protéger. Dès que Dean avait entendu parler de cette histoire de démons très supérieurs qui recherchaient des pierres que possédaient les élus, il avait pensé à Cléo. Il savait qu’elle était une élue et il savait donc qu’elle était en danger. Pour lui, cela était inconcevable et même s’il devrait reprendre la route, il savait qu’il ne pourrait être tranquille s’il la laissait sans garde et la seule chose qu’il avait à faire, c’était de mettre fin à l’existence de ces démons supérieurs. Il fallait qu’ils retournent dans leur cage pour que les élus ne soient plus en danger…. Le jeune homme parti, la belle blonde retourna près de Dean, elle s’approcha tout en souriant, ce sourire qui l’avait déjà fait fondre. Elle lui lâcha alors que l’excuse de l’orientation sexuelle marchait toujours. Et elle n’avait pas tort, il avait tout de suite déguerpi…. Il sourit à son tour.


« Heureusement que tu m’as dit que c’était une excuse, j’étais sur le point de partir à mon tour ! »

Dean savait pertinemment que la blonde n’était pas lesbienne. Il ne savait si elle était hétéro ou bisexuelle mais une chose était sûr : elle prenait du plaisir avec les hommes et elle ne pouvait être lesbienne. A moins qu’elle le soit devenue après leur petite histoire… Ca encore ça vexerait le beau gosse…. S’approchant d’elle et la prenant doucement par les hanches, il l’embrassa sur les joues pour l’embrasser….

« Salut toi ! Tu m’invites à entrer ? »

_________________

    F - Oh ! My God !
    D - Naaaaan !! Call me Dean
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://supernatural-begins.frenchboard.com

CLEO •
i want my innocence back


avatar

Messages : 322
Age : 25
Copyright : crocodile
Where are you ? : Bunkerville - Nevada
Your Job : Stripteaseuse & Etudiante


Go to the Hell
Your game:
So friend:
Mode RP: ON
MessageSujet: Re: Homecoming on the night ♣ CLEO&DEAN   Dim 1 Aoû - 23:18

Cléo avait l’habitude de devoir trouver des excuses plus ou moins stupides pour se débarrasser des hommes, ce n’était pas parce qu’elle était une jeune fille populaire et particulièrement jolie pour plaire à la gente masculine, bien sûr, elle avait des atouts pour plaire, ses longs cheveux blonds, ses beaux yeux bleus et sa silhouette de mannequin, mais à part ça, elle n’était pas du genre à avoir tant de succès que ça, la preuve, à la fin du lycée, elle a perdu l’élection de reine du bal de promo ! D’un point de vu physique elle avait ce qu’il fallait certes, mais psychologiquement, elle n’était pas le genre de nana qu’on pouvait draguer facilement et ça les garçons de son entourage le savait bien. Mais au club de striptease c’était différent, aucun de ses type ne la connaissait réellement, ils ne savaient pas du tout que derrière son corps de rêve, Cléo était une jeune femme vraiment difficile à obtenir ! Elle ne s’était jamais vue comme le trophée d’un quelconque concours, mais elle savait qu’elle n’était pas une fille facile et elle en avait vu des prétendants, des hommes qui juste parce qu’ils l’avaient reluquée de haut en bas se sentait d’humeur à la mettre dans leur lit en lui promettant la lune, bêtement, pensant qu’une simple stripteaseuse était forcément trop bête et qu’elle allait tomber dans le panneau, mais Cléo n’était pas stupide, elle avait beau être stripteaseuse et blonde qui plus est, elle ne se faisait pas avoir par ces hommes dont le principal centre nerveux était situé entre leurs jambes ! Après tout, avant d’être stripteaseuse, elle était étudiante, elle avait des projets d’avenir et en plus, elle était du genre très sérieuse et très attentive en cours ! Donc non, elle n’était pas complètement stupide par conséquent, elle ne tombait pas dans les pièges imbécile des hommes qu’elles se plaisait à ranger dans la catégorie « couilles sur pattes ». Eux, ils étaient bête et dés qu’elle sortait l’excuse du « je suis lesbienne » ils laissait tomber, elle savait que ça marchait bien mais elle avait beaucoup d’autres excuses, il lui arrivait bien souvent de sortir des trucs un peu plus absurde du genre « j’viens d’obtenir mon jeton des un an auprès des obsédés du sexe anonymes, faut surtout pas que je replonges ! » c’était l’une des excuses les plus stupides qu’elle n’avait jamais sortit, mais ça avait marché ! Et elle savait qu’elle en avait encore beaucoup d’autre en stock qu’elle pouvait sortir à tout moment pour fuir l’un de ces détestables hommes.

Il n’y en avait qu’un avec qui elle avait envie de passer du temps en ce moment et il n’était pas si différent que ça des autres, il était tout aussi dragueur, il pensait beaucoup avec son entrejambe, mais il n’était pas du genre à promettre les étoiles à une jeune femme comme Cléo, il n’avait rien à offrir, alors il ne mentait pas et il ne faisait pas de promesse débiles, il n’essayait pas non plus de jouer les grands romantiques avec elle, non, il était naturel, il était compliqué, mais elle s’était attaché à lui et à ce monde si étrange qui l’entourait, ce monde dans lequel elle s’était retrouvée plongée contre son grés. Mais elle avait la sensation que c’était mieux ainsi, au moins, elle connaissait la vérité et même si son objectif c’était envolé en fumé avec cette troublante vérité, elle préférait la connaitre, c’était assez bizarre, elle avait imaginer pendant tellement longtemps, qu’un être humain avait tué ses parents, et que la police s’était montrée incapable de retrouver cette personne, alors elle avait décidé qu’elle rentrerait au FBI pour retrouver ce meurtrier et bien d’autre afin d’éviter à d’autres personnes de connaitre ce qu’elle avait connu et puis un jour, cet homme est arrivé et lui a dit que ce n’était pas un être humain, mais un démon qui était à l’origine de la mort de ses parents, c’est lui aussi qui lui avait appris que ses parents avait pactisé avec ce démon pour la sauver elle, à partir de cet instant, elle s’était sentie en partie responsable de leur mort mais elle n’avait pas eu beaucoup de mal à accepter l’existence des créatures surnaturelles, peut être parce que cette connaissance était dans son sang, parce que ses parents étaient des chasseurs alors au fond d’elle, tout au fond, elle y avait peut être toujours cru, elle n’en savait rien, le fait est qu’aujourd’hui elle savait la vérité mais que ça ne l’avait pas poussée à arrêter les études, de toute façon, ce n’était pas demain la veille qu’elle pourrait plier bagage et partir sur les routes des États-Unis à la chasse aux monstres comme le faisait les frères Winchester ! Ceci dit, elle admirait ce qu’ils faisaient ces deux là ! Ils avaient beaucoup de courage pour vivre comme ça, pour sauver des gens qui mettaient sans doute beaucoup de temps à croire à leurs histoires, elle se disait qu’il ne devait pas y avoir beaucoup de gens comme eux dans le monde, au fond c’était dommage, parce que ce qu’ils faisaient, c’était vraiment une bonne action, surtout qu’on pouvait considérer ça comme du bénévolat ! Ils risquaient leurs vies et ne gagnaient absolument rien en retour, si ce n’est peut être une fierté personnelle.

Bref, quoi qu’ils puisse gagner, ils avaient toujours beaucoup de travail aux quatre coins des États-Unis, c’était pour cette raison que Cléo n’avait pas beaucoup l’occasion de voir Dean et pourtant elle aurait aimé passer plus de temps avec lui, elle aurait voulu qu’il soit là pour l’aider quand elle avait eu des problèmes avec son mari et pourtant, il n’a jamais su qu’elle avait été mariée, il ne saurais sans doute pas non plus qu’elle avait fait un séjour à l’hôpital psychiatrique parce qu’elle avait essayé de se suicider, parce que tout ça, ce n’était pas vraiment évident à placer dans une conversation et puis Cléo savait bien qu’il n’était pas venu la voir dans sa petite ville paumée pour voir si elle allait bien, après toit, si c’était juste pour ça, ils auraient pu discuter par sms ou par téléphone, ça ils le faisaient assez souvent. Enfin, elle était contente de le revoir enfin, elle aurait sans doute pus lui sauter dessus, si elle n’avait pas eu besoin de se débarrasser d’un parasite qui l’avait suivie depuis le club de striptease jusqu’à sa maison. Une fois l’homme en question envoyé sur les roses, la jolie blonde pu se concentrer d’avantage sur le beau Dean Winchester. Elle rigola suite à la réplique su jeune homme.

« Vraiment ? Je pensais pourtant que tu faisais parti des rares hommes parfaitement savoir que ce n’était qu’une excuse, j’ai pas du être assez convaincante la dernière fois … »

La jeune fille adressa un nouveau sourire au chasseur, elle savait pertinemment qu’il la faisait marcher mais elle avait quand même voulu répliquer, il savait bien qu’elle aimait les femmes, c’était un fait qu’elle ne cherchait pas à nier, mais il savait pertinemment qu’elle aimait aussi les hommes, il le savait parce qu’il avait été l’un des privilégiés qui étaient passés par son lit, et elle était prête à remettre le couvert s’il le fallait pour le lui prouver et même si c’était pas pour le lui prouver d’ailleurs … Le jeune homme l’embrassa sur les joues pour la saluer avant de lui demander si elle l’inviter à entrer, elle souris à nouveau tout en sortant ses clefs de son sac.

« Mouais, je sais pas si tu le mérite, tu viens de me faire louper un ticket gratuit pour Las Vegas ! »

Sur ses mots, la jeune femme ouvrit la porte de sa maison avant de faire signe au jeune homme de rentrant, prouvant ainsi que sa phrase était ironique, bien sûr, ça s’était sentit au simple son de sa voix, elle préférait de loin passer quelques heures avec Dean plutôt qu’une semaine à Las Vegas avec un inconnu et puis, même si ce soir, Dean n’était pas sortit de nulle part, elle aurait quand même refusé l’invitation de cet homme !

_________________
from me to you
« I'm on a rocket to a dying star. you have to stay behind, can't take you with me 'cause it's very far, and you don't have the time »
© Vox mortem & exp0se
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

    Dean || I'm Batman


avatar

Messages : 750
Age : 32
Copyright : Dodixe | Chrys | Brokenbrain
Where are you ? : Sur les routes
Your Job : Chasseur


Go to the Hell
Your game:
So friend:
Mode RP: OFF
MessageSujet: Re: Homecoming on the night ♣ CLEO&DEAN   Jeu 12 Aoû - 15:41



Bunkerville, Nevada.


    Ah Cléo ! Quel doux nom ! Non, Dean n’était pas du genre petit ami idéal, loin de là, il était bien plus dégueulasse que cela. Pourtant, les femmes, il les respectait, il les aimait toutes mais Cléo, c’était bien différent : il l’aimait bien plus que toutes les autres dont il avait croisé la route ou qu’il pourrait encore croiser la route. S’il devait choisir une seule femme sur cette terre avec qui se poser – si un jour cela devait se faire, ce qui n’arriverait certainement jamais – il n’hésiterait pas et choisirait Cléo. Il avait eu deux trois petites amies dans sa vie, des petites amies qui étaient restées dans sa vie plus ou moins longtemps mais jamais elles n’avaient été aussi importantes pour Dean. Oui, il ne savait pas trop pourquoi elle l’attirait à ce point-là mais il était clair qu’elle avait quelque chose de plus, quelque chose qui rendait totalement dingue Dean. Non, ça ne concernait plus son corps, qui était parfaitement parfait, mais c’était bien sa personnalité, sa fragilité, sa force aussi, c’était tout cela qui attirait le chasseur. Néanmoins, il savait qu’il ne pourrait jamais rien lui promettre, il ne pouvait pas lui promettre monts et merveilles vu qu’il ne pourrait pas tenir cette promesse. Alors, dès le début il avait été très clair : il ne pouvait pas se mettre en couple avec quelqu’un. Pourquoi avait-il était si sincère avec elle ? Parce que plus qu’une autre, Dean la respectait plus que quiconque, plus que lui-même. Il avait absolument besoin d’être totalement sincère avec elle, elle avait droit à un traitement particulier mais plus parce qu’il se sentait totalement envouté par cette jeune femme….

    Dean s’était pourtant promis de ne pas s’attacher aux gens depuis qu’il était petit. Pour lui, tout ce qui comptait pour lui, c’était sa famille et rien d’autres. Enfin si, parfois, les amis de John, comme Bobby, avaient eu l’occasion de compter pour lui. Mais, ils les considéraient surtout comme une famille. En fait, ce qui comptait c’était Sam et son père, sa vraie famille. Puis, s’était rajouté quelques amis de John, essentiellement des chasseurs et leurs enfants parfois. Il s’était un peu recomposé une famille, il en avait tellement eu envie d’avoir une famille normale, avec sa mère si elle n’était pas morte. Non, il n’avait jamais regretté véritablement sa vie de chasseur, cela lui permettait de se sentir vivant et après tout, qu’aurait-il pu devenir s’il n’avait pas eu ce métier. Il n’avait jamais aimé l’école et même s’il avait eu une vie normale, il n’aurait pas aimé les études, il serait certainement devenu un mécano comme son père… Malgré tout, pour lui, la famille comptait plus que tout et il ne voulait personne d’autre dans sa vie, il n’en voulait pas. Il savait déjà que perdre quelqu’un de cher était difficile, il eut du mal à supporter la mort de sa mère. Puis, le départ brutal de son frère qui ne donna aucune nouvelle. Mais, la pire des pertes fut celle de son père, d’autant plus que Dean était responsable de sa mort : son père avait échangé sa vie contre celle de son fils, une chose qu’il n’avait toujours pas réussi à surmonter…. Enfin, il ne fallait pas croire non plus qu’il ne voulait personne d’autre dans sa vie, les amis, il commençait à en avoir même pas mal dans le métier maintenant. Après autant de temps à chasser, il avait fini par avoir sa propre réputation, en dehors de celle de son père et cela lui faisant du bien. Il fallait bien avouer qu’avoir des amis, cela permettait d’avoir toujours quelqu’un sur qui compter. Et dans le métier de chasseur, on pouvait rester ami tout en ne se voyant que quelques fois par ans, voire une fois par an quand les choses allaient bien.

    Pour Cléo, c’était un peu pareil : ils étaient devenus amis, des amis qui s’entendaient plus que comme tels mais il savait qu’il pouvait compter sur elle et qu’elle pouvait compter sur lui à tout moment. Evidemment, ça n’était pas la même chose entre eux qu’entre Dean et un autre chasseur. Non, Cléo, même si elle était au courant de tout ce qui pouvait se passer réellement dans la vie – les monstres en tout genre – ne chassait pas. Et Dean ne l’en blâmait pas, il n’avait jamais voulu détruire sa vie en lui expliquant ce qui s’était réellement passé avec ses parents. Non, il ne devait que lui apprendre la vérité, il n’avait jamais voulu qu’elle veuille se venger de ce démon ou de devenir une chasseuse. Non pas qu’il ne la trouvait pas assez forte et bonne pour faire cela mais il avait ce côté un peu protecteur pour elle, il ne voulait pas qu’il lui arrive quelque chose. C’était d’ailleurs pour cela que Dean était à présent là. Il avait appris que les élus, Cléo en était une bien sûr, étaient danger, ils étaient recherchés par cinq démons très puissants qui voulaient une partie d’une pierre magique…. Le type enfin parti, Dean et Cléo pouvaient enfin savourer leurs retrouvailles, des retrouvailles qui se passèrent comme si le temps n’avait pas passé, comme s’ils s’étaient quittés le soir d’avant. Elle rigola lorsqu’il lui demanda si vraiment elle n’était pas lesbienne. Bien sûr qu’elle ne l’était pas : elle était bisexuelle, ça oui mais pas lesbienne. Les deux jeunes gens avaient vécu une partie de jambes en l’air mémorable et il était clair qu’elle n’avait pu simuler son plaisir. Tout comme Dean n’avait pu simuler son plaisir. Mais, pour lui, elle était bien plus qu’un coup d’un soir et il s’en était toujours voulu d’avoir succombé. Il avait peur qu’elle le prenne pour une dragueur sans cœur alors qu’il ne l’était absolument pas avec elle, il n’avait pas voulu profiter d’elle, absolument pas….


    « Peut-être que je devrais être de nouveau convaincu ! Ca fait tellement longtemps ! »

    Bien sûr, le jeune homme plaisantait encore. Même si cela faisait quelques temps qu’il ne s’était plus vu tous les deux, il se souvenait parfaitement du goût de ses lèvres, de ses caresses, de son odeur. Dean se souvenait de tout lorsqu’on parlait de Cléo Emily Vaughan et il était clair que cela n’était qu’un stratagème pour retrouver le goût de tout cela…. Puis, Dean s’approcha d’elle pour l’embrasser sur les joues pour lui dire bonjour. Oui, il aurait aimé pouvoir faire plus et toucher ses lèvres mais il ne voulait pas abuser… Et oui, notre Deanou pouvait parfois se montrer tellement plus romantique…. Mais, il se gardait bien de le montrer, il préférait bien mieux que personne ne le sache. Puis, il lui demanda sur le ton de l’humour s’il pouvait entrer. Dean savait qu’elle le laisserait entrer mais elle préférait bien mieux lui demander la permission non mais, il n’était pas mal élevé….

    « Arrête ! Tu sais qu’une soirée avec moi vaut mieux que des tickets à Las Vegas ! Puis, si vraiment ça t’embête de rater un voyage à Las Vegas, je t’inviterais à moi à Las Vegas ! Depuis le temps que je rêve d’y aller ! »

    La jeune élue ouvrit alors sa porte après avoir trouvé ses clés et sans rien ajouter fit signe à Dean d’entrer par un simple geste. Il était à présent à l’intérieur de sa maison, une maison dont il avait déjà quelques souvenirs même s’ils n’étaient que très peu.

    « Alors ma belle ! Comment ça va pour toi ? Tu m’as l’air heureuse, ça me fait réellement plaisir ! »

_________________

    F - Oh ! My God !
    D - Naaaaan !! Call me Dean
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://supernatural-begins.frenchboard.com

CLEO •
i want my innocence back


avatar

Messages : 322
Age : 25
Copyright : crocodile
Where are you ? : Bunkerville - Nevada
Your Job : Stripteaseuse & Etudiante


Go to the Hell
Your game:
So friend:
Mode RP: ON
MessageSujet: Re: Homecoming on the night ♣ CLEO&DEAN   Ven 13 Aoû - 2:31

En vingt quatre ans, Cléo avait connu beaucoup d’hommes, depuis son enfance, elle avait beaucoup de succès auprès de la gente masculine, mais aucun n’avait vraiment su combler ses attentes en amour, il y avait pourtant eu son amoureux de la cour de l’école, celui là, il était charmant, mais il avait trouvé une amoureuse et Cléo ne lui avait jamais plus adresser la parole, enfant elle était très susceptible, aujourd’hui, elle l’était encore mais elle le démentira sans doute si on le lui dit. Plus tard en grandissant et en entrant dans l’adolescence il y avait eu un autre garçon, le premier qu’elle avait eu l’impression de vraiment aimer, celui à qui elle avait donner son innocence et sa pureté mais qu’elle avait quitté en allant à New York après la mort de ses parents quand elle n’avait que seize ans, sa vie sentimentale avait mal commencée, et les chose devinrent pire avec le temps, elle était revenue à Bunkerville pour faire ses études, elle n’avait pas envie de rentrer dans une grande université, avec plein de monde, peut être était elle quelque peu associable au fond, enfin bref, de là, elle avait du garder son héritage pour les études et elle avait du se trouver un job pour vivre et c’est à ce moment qu’elle était devenue stripteaseuse, c’était pas le genre de métier à faire quand on rêve d’une vraie vie sentimentale, des hommes elle en voyait tous les jours, si elle avait accepté de s’enfuir avec chacun d’entre eux, elle aurait déjà fait le tour du monde où juste le tour des lits de la ville ! Il ne fallait pas se leurrer, un gars qui drague une stripteaseuse, c’est bien souvent pour pouvoir avec plus qu’un striptease et certains n’hésitait pas à le dire clairement, proposant même un « pourboire » en échange, prenant ces pauvres stripteaseuse pour des filles de joies, c’était on-ne-peut-plus vexant et Cléo était de celles a leur dire plus ou moins poliment d’aller voir ailleurs si elle n’y est pas ! Il n’empêche que dans ce club de striptease elle avait rencontrer un homme qui avait su se différencier des autres, il avait pas l’air d’être là juste pour le plaisir de mater des filles se déshabiller, il avait pas l’air d’être ce genre d’hommes qui vient mater juste parce qu’il n’est pas satisfait de son épouse, non, il était différent et elle n’avait jamais su pourquoi, mais quand elle y repensait aujourd’hui elle se disait qu’il voulait juste sortir du lot pour que quelqu’un le remarque et ce quelqu’un ce fut elle, et cet homme elle l’avait aimé et elle le regrettait, elle avait tant perdu à cause de lui, même si au départ c’était idyllique, ça ressemblait au grand amour, ils étaient bien ensembles, ils formaient un petit couple quasiment parfait jusqu’à leur mariage alors que Cléo était encore très jeune et sans doute trop naïve, après le mariage, il montra une facette de sa personnalité qu’il avait jusqu’à présent terré au plus profond de lui et il commença à la frapper, la première fois, il s’excusa et Cléo pardonna, il avait perdu le contrôle de lui-même, ça arrive à tout le monde. Mais il ne s’était pas arrêté là et les coups devinrent plus fort et quotidien et très vite la jeune femme se sentie coincée, elle n’avait pas d’échappatoire à tout ça, sa vie était devenu un enfer, qu’elle devait surmonté, mais quelques années plus tard, il y a pas très longtemps, un autre homme était venu changé sa vie et cet homme c’était Dean Winchester ! Un nouvel amour stupide sans doute mais au fond, il l’avait aidée bien plus qu’il ne pouvait l’imaginer, lui, il pensait qu’il lui avait juste permis d’apprendre la vérité sur ses parents mais il ignorait qu’elle était mariée quand il avait couché avec elle et mine de rien c’était grâce à lui si aujourd’hui elle était divorcée et débarrasser de l’homme qui avait bien faillis la tuer, elle n’avait jamais parlé de ça à Dean ni à personne si ce n’est à sa meilleure amie, Cléo était une jeune fille mystérieuse qui ne raconte pas n’importe quoi à n’importe qui. Et Dean quoi qu’elle puisse ressentir pour lui, c’était quand même un peu « n’importe qui » bien qu’il soit différent des autres, bien qu’il soit unique en son genre et peut être que si elle lui révélait ses secrets, si elle se détachait de son image de femme mystérieuse, elle le perdrait, comme elle avait perdu tout les autres et elle ne le voulait pas, il était trop important pour elle, elle sentait son cœur battre tellement fort dans sa poitrine depuis qu’il était là, elle ne connaissait un cœur d’artichaut, mais elle trouvait parfois que ce cœur abusait, les sentiments qu’elle éprouvait pour Dean ressemblait à l’amour quoi qu’elle n’en soit pas sûre et qu’elle se disait qu’elle en savait trop peu sur cet homme pour l’aimer, mais qu’importe la nature de ses sentiments, ils étaient forts et même encombrant et ils resteront comme tant d’autres choses un secret qu’elle ne révélerait ni à Dean ni à personne, encore une fois, de peur de le faire fuir, il était un homme à femme, ce genre d’homme qui ne s’attache pas aux demoiselles mais qui passent de lit en lit pour savourer les plaisirs de la chair ! Non, Dean n’était pas un homme qui tombe amoureux, même d’une jolie stripteaseuse et il ne fallait pas être une lumière pour le deviner ! Cléo l’avait bien remarqué, elle le savait et elle n’avait pas vraiment l’intention d’être pour Dean une femme plus importante qu’une autre, qu’il passe, s’en aille, reparte et reviennent des mois, des années plus tard, elle ne chercherait pas à le retenir, elle n’en avait pas le droit. Il avait sa vie, il avait son job, il avait d’autres chats à fouetter qu’une pauvre jeune femme en mal d’amour ! Enfin bref, elle était quand même contente qu’il soit là ce soir, même si elle n’était pas du genre à lui sauter dans les bras, à l’embrasser comme une folle et à l’emmener directement dans son lit, c’est pas l’envie qui lui manquait mais bon, ce n’était juste pas son genre ! Elle avait quand même des principes et savait se comporter comme une fille normale même en présence d’un homme qu’elle trouvait très séduisant ! Et puis elle savait bien que Dean n’était pas là pour une simple visite de courtoisie et qu’il avait sans doute quelque chose d’important à faire dans cette ville, qu’elle soit en rapport avec cette chose elle ne s’en doutait pas vraiment, elle imaginait plutôt qu’une nouvelle chose venait s’en prendre à la petite ville de Bunkerville ! Quoi qu’il en soit, elle posa un regard des plus séducteurs sur le beau chasseur et un sourire se dessina sur ses lèvres, finalement, il avait l’air de chercher à ce qu’elle lui saute dessus, l’embrasse comme une folle et l’emmène directement dans son lit, c’était de la provocation à laquelle Cléo ne pouvait que répondre !

« Hmmm, je pense que je suis capable de te le prouver à nouveau quand et où tu veux »

Sur ces mots, la jeune femme eu un nouveau sourire elle pensait vraiment ce qu’elle venait de dire même si la conversation n’avait pas forcément l’air très sérieuse, elle n’avait pas hésité à s’envoyer en l’air avec lui quand elle était mariée alors maintenant qu’elle était divorcée, elle avait encore moins à hésiter ! De toute façon, elle ne pouvait pas s’empêcher de penser qu’il fallait être folle pour hésiter à s’envoyer en l’air avec un type au charme de Dean Winchester ! C’était un homme qui pouvait coucher avec n’importe qui sans soucis, juste parce qu’il avait un physique de rêve et encore plus parce, d’après Cléo, c’était un homme certes très dragueur, qui faisait des blagues parfois nulles, qui écoutait de la bonne musique étant tout de même un peu dépassé et attaché à une voiture sortie alors que ses parents n’étaient peut être même pas nés, mais à côté de ça, elle le trouvait quand même drôle, gentil, courageux , fort et très doué au lit ! En gros Dean semblait presque être l’homme idéal si on mettait de côté son côté coureur de jupon. Elle sourit de nouveau suite à la réflexion de Dean, voilà qu’il se la joué limite romantique !

« C’est vrai que je préfère passer une soirée avec toi plutôt qu’une soirée à Las Vegas avec un parfait inconnu a vrai dire, j’ai jamais été attirée par cette ville, mais si c’est toi qui m’y emmène, ça pourrait peut être changer mes préjugés sur cette ville ! »

Il était vrai que Cléo voyait Las Vegas comme une grande ville, trop grande, avec plein de gens plus idiots les uns que les autres qui claquaient leur fric dans des jeux qui d’après les probabilités mathématiques rapportaient plus au casino lui-même qu’aux joueurs ! Et puis elle, elle était pas franchement douée au jeux de cartes et avait la poisse au jeux de hasards alors ouais Las Vegas ce n’était pas son rêve d’autant plus qu’elle n’aimait pas vraiment les grosses villes, elle avait vécus deux ans à New York et elle était revenue à Bunkerville, ce n’était pas pour rien ! Même il fallait quand même avouer qu’avec Dean Winchester à ses côtés, Las Vegas serait beaucoup plus intéressante ! Enfin bref, la jeune femme ouvrit la porte de chez elle et invita Dean à rentrer puis le suivit à l’intérieur de cette maison qu’elle avait gardé car c’était celle de ses parents, elle referma la porte tout en allumant la lumière avant de déposer ses clés sur le meuble à côté de la porte tout ça de façon machinale qui prouvait bien qu’elle le faisait tout les soirs, à peine entrer, dans la maison, on était directement au cœur de la bâtisse, pas de hall d’entrée, juste quatre murs et une vaste pièce, cuisine typiquement américaine (Avec l’îlot ceeeeentral à la desperate housewives et le frigo trop classe comme chez Sammychou xD ouais jvais aller me coucher promis !) et à gauche un salon tout à fait banal, canapé, télé, table basse, tout simple et en face l’escalier menant à l’étage ! Cléo déposa sa veste sur le porte manteau avant de se retourner vers son invité qui demandait de ses nouvelles.

« Fais comme chez toi. Heureuse ? Je sais pas trop, plus que la première fois qu’on s’est vus en tous cas, mais bon, ça va quand même et toi ? Encore à la poursuite d’un démon ou d’un truc du genre ? »

La jeune femme adressa un nouveau sourire à Dean, oui, elle allait bien, mais elle n’était pas spécialement heureuse, disons qu’elle se contentait de vivre et de supporter au quotidien un tas de choses qui l’agaçait comme par exemple son job, mais elle se rassurait en se disant qu’une fois ses études finie, elle s’en débarrasserait et là les choses iront vraiment mieux et elle pourra songer au bonheur bien qu’elle ne soit plus sûre de vraiment savoir de quoi il s’agissait. Mais sa vie à elle ce n’était pas très important, c’était assez banal en fait, depuis quelques temps en tous cas, alors que celle de Dean était sans doute pleine de rebondissement et donc plus intéressante, oui, peut être qu’au fond, la réponse brève de Cléo suivit d’une nouvelle question semblait trahir le fait qu’elle n’aimait pas parler de sa vie.



_________________
from me to you
« I'm on a rocket to a dying star. you have to stay behind, can't take you with me 'cause it's very far, and you don't have the time »
© Vox mortem & exp0se
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

    Dean || I'm Batman


avatar

Messages : 750
Age : 32
Copyright : Dodixe | Chrys | Brokenbrain
Where are you ? : Sur les routes
Your Job : Chasseur


Go to the Hell
Your game:
So friend:
Mode RP: OFF
MessageSujet: Re: Homecoming on the night ♣ CLEO&DEAN   Mar 14 Sep - 20:31

a


Cleo & Dean
a


    C’était étrange mais Cléo n’était pas une fille comme les autres, elle comptait bien plus aux yeux de Dean que ce qu’elle aurait pu croire. Et pourquoi croirait-elle le contraire, il ne lui avait jamais prouvé combien elle comptait aux yeux du chasseur. Malgré tout, dès qu’il le pouvait, Dean prenait des nouvelles d’elle, ce qu’il n’avait certainement pas fait pour d’autres femmes, toutes ces victimes qu’il avait sauvée… C’était clair qu’il aurait dû prendre des nouvelles de toutes ces victimes que son frère et lui avaient sauvées, c’était peut-être ce qu’on appelait le service après-vente. Après tout, après une attaque de vampires, de démons, d’esprits, les gens n’étaient plus les mêmes, il fallait qu’ils vivent avec cette peur incessante de se dire que tout peu arriver et que l’on n’est pas en mesure de les combattre ces choses tapies dans l’ombre…. Pourtant, s’ils devaient en plus de leur métier venir faire la visite à tous ceux qu’ils avaient sauvés, les deux frères Winchester ne dormiraient plus… En plus, on ne pouvait pas dire que les gens étaient toujours reconnaissants qu’on leur sauve la vie. Beaucoup préféraient fermer les yeux sur ce qu’il s’était passé pour pouvoir continuer leur petite vie qui était si tranquille avant leur arrivée. Et parfois, ceux qui ne fermaient pas les yeux, eux, en voulait aux deux frères de leur avoir ouverts ces yeux justement… Très peu étaient reconnaissants et beaucoup préféraient que les deux frères Winchester ne se préoccupent pas de comment ils se portaient…. Mais Cléo, dès qu’il l’avait quittée la première fois, lorsqu’il lui dit toute la vérité, il s’était inquiété de ce qu’il lui arriverait. Tout le temps, il se demandait comment elle allait, si elle n’était pas attaquée. C’était d’ailleurs pour cela qu’il était resté en contact avec elle. Pour cela mais aussi pour entendre sa voix – mais ça, il ne se l’avouait pas. C’était fou l’effet qu’elle avait sur lui, un effet qu’aucune femme jusque là n’avait réussi à créer chez lui. Pourtant, ça il se gardait bien de le dire à quiconque. A quoi bon ? Sam allait le chambrer. Quant à Cléo, ce serait lui apporter plus de souffrances qu’autre chose. Même si elle ressentait la même chose pour lui, avait-il le droit de lui dire ça et de lui dire ensuite qu’il devait continuer son boulot et continuer à parcourir le monde pour sauver des gens… Avait-il encore le droit de l’amener avec elle sur les routes alors qu’elle faisait tant de sacrifices pour se payer des études. Non, tout cela n’aurait pas été juste pour elle. Elle trouverait le bonheur ailleurs et elle était assez exceptionnelle que pour trouver un homme qui lui convenait mieux que lui, chasseur toujours sur les routes….

    Il ne trouvait déjà pas juste de l’avoir mise dans son lit : un moment de faiblesse en regardant au fond de ses yeux tristes… Mais, il s’en était voulu de la considérer comme une fille de passage, ce qu’elle devait certainement penser… Peu importait, peut-être était-ce mieux pour tous les deux que la jeune femme pense ainsi, leur histoire était vouée à l’échec, c’était couru d’avance…. Malgré tout, il la provoqua encore sur ce sujet, lui disant qu’il aurait peut-être besoin d’un rappel, que cela faisait tellement longtemps…. Provocation à laquelle elle répondit par un sourire et par la parole. C’était quand il voulait et où il voulait… Touché ! Il se doutait qu’elle n’était pas sérieuse, elle n’était pas du genre femme facile…. Même si elle était strip-teaseuse et que tous les mecs croyaient que ça y est, elle était déjà dans leur lit s’ils demandaient, Dean savait pertinemment qu’elle n’était pas de ce genre. Il savait que Cléo ne faisait pas ce métier par plaisir mais pour gagner de l’argent pour se payer une vie décente….


    « Attention, je risque de te prendre aux mots ! Tu sais bien que je ne peux pas résister à une fille aussi belle et aussi géniale que toi ! »

    Une chose qu’il fallait savoir sur Dean : il ne mentait jamais – sauf lorsque l’on parlait de son boulot et lorsqu’il devait avoir des renseignements dans son boulot – et il n’aurait certainement jamais menti à Cléo. S’il faisait un compliment à une femme, celui-ci était toujours pensé et véridique, il ne fallait jamais en douter…. Il lui fit ce sourire charmeur que les femmes voyaient si souvent et qui était son arme mais ici, il était tout à Cléo, il n’était que pour Cléo et personne d’autre… Personne ne comptait à ses yeux en cet instant, et pourtant, Dean était là pour une raison sérieuse qui se rappellerait à son bon souvenir assez tôt…. C’était étrange comme en présence de Cléo, il pouvait devenir si romantique… D’ailleurs, son invitation pour Las Vegas sonnait un peu romantique, le romantisme à la Dean Winchester mais si elle avait envie d’aller à Las Vegas, il l’emmènerait… Il est vrai que Dean avait un boulot et il est vrai qu’il ne voulait pas laisser tomber Sam même une semaine mais qu’est-ce que cela serait agréable que de passer une semaine en compagnie de Cléo, de la savoir près de lui plus d’une soirée et de la prendre dans ses bras alors qu’ils jouaient aux casinos. En plus, il saurait qu’elle était en sécurité à ses côtés, elle ne serait pas seule dans une maison où elle pouvait se faire tuer par un des cinq démons dès qu’il aurait le dos tourné….

    « A Las Vegas ou ailleurs où tu voudras princesse ! »

    Ca ressemblait presque à une invitation, à une promesse : si tu me dis où tu veux aller, je t’y emmène… Dean grimaça même si la jeune femme ne le vit pas…. Encore une bourde… Il ne voulait pas lui mentir, il ne voulait pas lui faire des promesses en l’air… Mais, c’était sorti si vite, son désir de vouloir la garder près de lui lui avait dicté de dire cela…. Il espérait que la jeune femme ne prenne pas ça pour la réalité et en même temps, il espérait qu’elle lui demande de partir quelques jours ensemble… Dean pourrait s’éloigner de toute cette merde et peut-être que Sam comprendrait… Dean ne serait pas tranquille de savoir son frère seul en train de chasser mais il ne s’inquiéterait plus pour Cléo au moins…. Ah Cléo ! Elle le rendait totalement irresponsable et rêveur à la fois….

    Les deux jeunes gens étaient à présent dans la maison de la belle, cette maison qui avait appartenu aux parents de la jeune femme jadis…. Elle ne l’avait pas quittée et Dean se doutait pourquoi : elle était un souvenir de ses parents, c’était normal de ne pas vouloir quitter une des choses qui nous rappelait quelqu’un de disparu… Dean, lui, c’était sa voiture. Ok, il l’aimait déjà énormément avant que son père ne meure mais à vrai dire, il la chérissait encore plus depuis la disparition de son père…. Souvenir douloureux qu’il effaça très vite de sa mémoire en demandant à Cléo comment elle allait et en lui disant qu’elle avait l’air heureuse…. Dean resta posté devant l’entrée du salon, il regardait la jeune femme dans son quotidien : elle ferma la porte, ouvrit la lumière, déposa ses clés sur un meuble, elle mit son manteau au porte-manteau. Tout cela arracha un sourire au chasseur. Enfin, elle se retourna vers le jeune homme en lui disant de faire comme chez lui et enfin, elle répondit à sa question. Puis, avec un sourire, elle lui demanda comment lui allait. Dean aurait tellement voulu pouvoir lui dire qu’il n’allait pas très fort depuis la mort de son père, que cette mort l’avait totalement dévastée et qu’il ne savait pas s’il s’en remettrait mais bien sûr, il n’en ferait rien, il n’était pas du genre à savoir s’épancher sur ses problèmes. Puis, la jeune femme lui demanda s’il était sur la piste d’un démon…. Voilà, il fallait qu’il lui dise la raison de sa venue. Elle devait se douter qu’il n’était pas là par hasard, une simple visite de courtoisie parce qu’il passait dans le coin….


    « C’est déjà un bon début ! La dernière fois, tu étais si triste, c’était vraiment triste ! Moi ? Comme toujours, je vais bien ! »

    Puis, il marqua une petite pause avant de continuer tout en se dirigeant vers un fauteuil du salon pour s’y asseoir :

    « Je dois te dire quelque chose ! Oui, je suis sur la trace d’un démon ! Ou plutôt de cinq démons, de puissants démons ! Et je suis aussi là pour te protéger d’eux ! Tu n’es pas personnellement une cible mais disons que tu es en danger ! Ces démons sont à la recherche de parties d’une pierre qui leur permettront d’être plus forts ! Et qui sont en possession de toutes ces parties de pierre ? Les élus ! Donc, tu dois en avoir un aussi et tant qu’ils n’ont pas été vaincus, tu seras en danger ! »

    C’était peut-être un peu brutal de dire cela comme ça, après tout, sa vie allait encore être chamboulée comme si cela n’était pas déjà difficile pour elle…. Mais, il fallait qu’elle sache qu’elle devait faire attention et puis, il était là pour elle, pour la protéger elle alors qu’il y en avait tant d’autres à surveiller…. Comment les anges croyaient que le peu de chasseurs qui avaient accepté cette mission pouvait protéger tous les élus, cela serait impossible. Si un chasseur était d’un côté des USA, qui s’occuperait de protéger les élus de l’autre côté du pays ? Ce qui était sûr, c’est que dès qu’il avait appris cette nouvelle, Dean s’était précipité à Bunkerville pour voir Cléo et tout lui dire…. Il ne savait pas encore ce qu’il ferait pour qu’elle soit en sécurité et il ne voulait prendre la décision qu’avec elle, c’était elle la principale concernée….

    « Je suis là pour te protéger princesse ! Je sais que si tu as besoin que je reste à Bunkerville pour m’assurer que tout ira bien, je resterais parce que je ne peux pas t’obliger à me suivre sur les routes pour que tu sois en sécurité ! C’est à toi de décider ce que tu crois qu’il serait mieux pour ta vie ! Je l’ai déjà assez chamboulée comme ça, ta petite vie ! »

    Dean s’en était toujours voulu de lui avoir gâché la vie en lui racontant que ce monde surnaturel existait. Et maintenant, venir de nouveau tout chamboulé dans sa vie le rendait encore plus amère…. Alors, il n’en avait pas encore parlé à Sam mais il savait qu’il ne pourrait quitter cette ville sans être sûre que Cléo allait bien et ne courrait plus aucun danger….

_________________

    F - Oh ! My God !
    D - Naaaaan !! Call me Dean
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://supernatural-begins.frenchboard.com

CLEO •
i want my innocence back


avatar

Messages : 322
Age : 25
Copyright : crocodile
Where are you ? : Bunkerville - Nevada
Your Job : Stripteaseuse & Etudiante


Go to the Hell
Your game:
So friend:
Mode RP: ON
MessageSujet: Re: Homecoming on the night ♣ CLEO&DEAN   Lun 20 Sep - 21:27

La vie, que dire sur la vie si ce n’est qu’il s’agissait d’une chose pleine de tellement de rebondissement, tellement imprévisible en apparence, elle jouait sans cesse des tours aux humains, les blessaient ou leur souriaient gentiment, c’était un coup de bol quand la vie était belle, ce n’était pas donné à tous les humains, c’était peut être un genre de tirage au sort, quelque part, bien que Cléo n’envisage même pas que ça puisse se passer au paradis vu qu’elle ne croyais ni en dieu, ni en ses anges et encore moins au paradis, elle avait ses raisons, elle qui avait découvert le monde surnaturel, les créatures obscures qui peuplaient et terrorisaient la planète, tapis dans l’ombre et toujours prêts à bondir pour commettre les plus atroces des crimes, alors oui face à un monde plein de ténèbre il serait bien normal de concevoir qu’un paradis d’un blanc immaculé puisse exister, seulement, est-ce que quelque un avait bougeait le petit doigt pour sauver les parents de la petite Cléo, eux qui avaient quand même voués leur vie à la chasse, pour défendre le monde contre le mal, là où les forces célestes n’agissaient pas alors tout semblait vouloir dire qu’une force opposée à l’enfer n’existait pas, les ténèbres suffisaient sans doute, le monde n’était peut être pas fait pour être sauvé et les chasseurs comme Dean, gâchaient sans doute leurs vies inutilement pour une cause irrémédiablement vaine. Tout ça pour dire qu’à l’heure actuelle, Cléo ne croyait pas qu’un Dieu quelconque puisse tirer les fines et fragiles ficelles de l’humanité, mais elle était pourtant persuadée qu’il y avait quelque chose quelque part, capable de choisir qui aurait une belle vie et qui aurait une vie merdique, apparemment, elle, elle n’avait pas eu la chance de la belle vie. Quoi qu’elle fasse, elle était coincée dans cette vie remplie d’échec, de faux pas et de désespoir, elle avait plusieurs fois crue qu’elle pourrait sortir un jour la tête de l’eau seulement, toujours, la vérité lui était revenue en pleine face, l’affaiblissant toujours d’avantage, pour sans doute ne la réduire plus qu’à l’ombre d’une femme de la femme qu’elle avait pu être et qu’elle aurait pu être si seulement elle n’avait pas autant été blessée par la vie. Cela dit malgré tout ce qu’elle pouvait ressentir, d’un quotidien peut être trop lourd à porter pour elle, frêle jeune femme, il y avait une personne qui avait ce pouvoir de lui faire retrouver son courage, elle qui avait maintes fois abandonné jusqu’à présent, elle avait rencontré Dean Winchester, et même si c’est en partie à cause de cette rencontre qu’elle avait elle-même tenté de mettre fin à ses jours, depuis qu’elle avait divorcé, qu’elle était sortie de l’hôpital psychiatrique, elle ne vivait que dans l’attente d’un coup de téléphone, un sms, un petit signe de la part du dit Dean Winchester. C’était sans doute stupide de sa part et elle en avait conscience, elle le savait même si elle ne voulait pas se rendre à l’évidence, il avait fallu peu de temps pour qu’elle s’attache à lui, mais que voulez vous, il avait été sincère avec lui, bien plus que bien des gens selon elle, elle avait la certitude qu’au moins sa tante savait pourquoi ses parents étaient morts et qu’elle n’a jamais décroché un mot malgré toutes les question que la lycéenne qu’elle était à cet époque pouvait se poser. Dean lui, il lui avait dit la vérité, sans chercher à épargner une quelconque innocence qu’elle avait perdue il y a déjà bien des années, il n’avait pas chercher à lui épargner des détails, il ne s’était pas dit qu’elle n’était peut être pas apte à comprendre ou à accepté la vérité, non, il avait été franc et elle lui en été redevable, même si la vérité était dure, même si elle aurait préféré que cette vérité n’existe pas, elle ne pouvait que considérer qu’il fallait mieux être au courant de ces choses là, plutôt que de fermer les yeux sur la noirceur du monde histoire de pouvoir se rassurer et dormir paisiblement alors là dehors, juste devant notre porte, le mal rôdait. Ensuite, Dean lui avait sauvé la vie et quelle jeune femme ne tomberait pas sous le charme de l’homme venu la sauver ? Il lui avait sauvé la vie, elle était tombée sous son charme et en plus il avait passé une nuit ensemble, forcément elle s’était attaché à lui, elle qui souffrait au quotidien d’un mariage des plus raté, elle avait retrouvé en cet homme de passage un court réconfort si agréable à ses yeux. Elle avait espérait le revoir plus d’une fois, elle aurait tant voulu le retrouver, peut être même partir avec lui, mais ça ne lui faisait pas de doute qu’elle aurait été un fardeau pour le jeune homme et pour son frère cadet. Peut être aurait-elle pu tenter de le retenir, mais l’idée ne lui avait pas traverser la tête. Elle n’avait pas l’impression de représenter quoi que ce soit dans la vie du chasseur et au fond, elle ne savait rien de lui alors ça aurait été absurde de vouloir le retenir, alors qu’elle était mariée et que lui l’ignorait et l’ignore encore aujourd’hui et au fond il n’a peut être même pas besoin de savoir, qui est-il pour elle si ce n’est un genre de prince charmant inaccessible, un homme insaisissable et pourtant si désirable. Étrange relation qu’elle avait noué avec lui ou du moins qu’elle espérait pouvoir nouer avec lui. Elle ne savait même pas si elle allait le revoir un jour, et le voilà, ce soir chez elle, dans cette maison pleine de souvenirs, cette maison dans laquelle il avait déjà passé une nuit, il y avait déjà un certain temps de cela et sa présence ici avait comme éclairée la sombre soirée qui s’annonçait à elle, la rendant déjà plus agréable que tout ce qu’elle aurait pu imaginait alors qu’elle avait quitté le club en présence d’un gars complètement lourd.

« Voilà qui est intéressant, je pense que c’est réciproque. »

La jeune femme appuya sa phrase par un sourire espiègle suivit d’un léger mordillement de lèvre inférieur on ne peut plus séducteur, à la limite du provoquant. Petit jeu de séduction qui allait sans doute aussi bien à Dean qu’à Cléo ! Tout les deux étaient assez doués pour ça, ça ne faisait aucun doute. Ce qui était peut être plus inattendu de la part du chasseur c’était cet invitation des plus tentante qu’il venait de lui faire de cette façon qui semblait tellement sincère. Il y avait tant d’homme qui avait voulu lui promettre de l’emmener à Las Vegas ou bien ailleurs, juste parce que c’était une méthode de drague bateau que de promettre la lune à une femme pour obtenir son corps le temps d’une nuit et de s’enfuir au petit matin avec leur promesse bidon et la lune elle-même. Mais Dean c’était différent de tous les autres, elle le connaissait suffisamment pour savoir que le romantisme et les belles promesse ce n’était pas son genre et pourtant il était là face à elle, cette sincérité dans les yeux que Cléo n’avait jamais vu chez aucun homme auparavant, c’était assez surprenant limite troublant même, le sourire amusé de la jeune femme fut vite remplacé par un sourire curieux, presque effacé et pourtant bien présent sur ses lèvres, comme si la question qu’elle allait poser avait une importance capitale pour elle, et au fond c’était sans doute réellement le cas. Elle plongea ses yeux dans les siens, le fixant imperturbable avant de laisser quelques mots franchir le seuil de ses lèvres.

« Tu ferais vraiment ça pour moi ? »

Oui, cette question était importante aux yeux de la jeune femme et aussi pour son petit cœur meurtrit, par son lourd passé et sans doute aussi par un manque d’amour évident. Jamais personne n’avait été réellement sincère avec elle, même pas l’homme qu’elle avait bêtement épousé il y a de ça quelques années et qui lui avait vivre un enfer, elle avait été bête de le croire comme elle pouvait peut être, être bête de croire aux paroles de Dean, mais ça c’était du Cléo tout craché, un véritable sœur d’artichaut capable de croire n’importe quoi du moment que ça venait d’un homme l’ayant séduite. Elle ne savait pas vraiment s’il n y avait que Dean qui lui faisait cet effet, mais elle avait tellement l’impression qu’il était différent des autres, qu’elle pouvait lui faire confiance plus qu’à tous ceux qui l’avait déçue avant lui, peut être était elle seulement un peu naïve cette pauvre Cléo ! Elle lui sourit encore, rassurée qu’il lui dise aller bien, même si elle n’avait jamais douté du contraire, peut être encore une fois parce qu’elle était naïve et qu’elle le voyait aller bien alors qu’elle ignorait tout ce qu’il pouvait traverser au quotidien, tout ce qui pouvait le blesser, le détruire, alors qu’il lui semblait juste intouchable, indestructible, oui, vraiment comme on pourrait s’imaginer le prince charmant !

« Peut être que la roue s’est enfin décidé à tourner pour moi, et qu’un jour je pourrais vraiment dire que tout va pour le mieux qui sait. En tous cas, je suis ravie de te revoir et d’autant plus si tu vas bien, j’imagine que ta vie n’est pourtant pas évidente tous les jours. »

Après tout, c’était clair que chasser des démons et des créatures censées ne pas exister ça ne devait pas être de tout repos et même si Cléo était bien loin de pouvoir s’imaginer à quoi ressemblait exactement le quotidien de Dean et de son frère, elle se doutait bien que ça ne devait pas être tout rose tous les jours, bien au contraire même, ça devait être d’une noirceur quasiment inimaginable. Elle suivit le jeune homme jusqu’au salon, alors qu’il lui annonçait encore des choses qui la dépassaient complètement, elle s’essaya sur la table basse, face au fauteuil dans le quel s’était posé Dean, par simple besoin de s’asseoir pour digérer ce qu’il venait de lui dire elle resta quelque temps bouche bée, le laissant parler alors qu’elle n’écoutait que vaguement ce qu’il disait, saisissant quand même l’essentiel de ses dires, alors qu’elle fixait le sol comme si elle venait de découvrir une quelconque importance qu’aurait pu avoir le carrelage de sa maison ! Elle finit tout de même par relever les yeux vers Dean fronçant les sourcils parce qu’elle ne comprenait pas vraiment ce qui venait de lui tomber sur le coin du nez.

« Finalement, la roue à peut être pas tant tournée que ça pour moi, je continue d’avoir la poisse. Je dois être maudite. Qu’est-ce qu’ils veulent exactement de moi ces démons ? »

La jeune femme baissa de nouveaux les yeux vers le sol, comme perdue dans sa propre incompréhension, des question virevoltant dans sa tête , questions qui ne trouveraient sans doute jamais de réponses, après tout qui pourrait lui dire pourquoi la vie s’acharnait de la sorte contre elle ? Pourquoi alors que ces parents avaient essayé de la protéger des démons et autres monstres pour que ça revienne dans sa vie comme ça, des années leurs mort ? Elle releva la tête vers le chasseur, fixant ses iris émeraudes en lui adressant un léger sourire.

« Je ne t’obligerais jamais à rester ici avec moi, c’est pas ton genre de t’éterniser dans une ville juste pour protéger une jeune femme en détresse et je pourrais pas non plus te suivre, pas que l’envie m’en maque forcément, je veux dire par là que j’envie ta liberté et pas forcément le côté démon et tout ça, alors si tu m’emmenais avec toi, je serais sans doute un fardeau. La situation est sans doute compliquée mais tu n’as rien chamboulé dans ma vie Dean, au contraire, tu m’as apporté des réponse que personne n’avait jamais voulu me donner jusqu’à présent et ton passage la dernière fois m’a permis de changer bien des choses dans ma vie, tu m’as sauvée bien plus que tu ne peux l’imaginer … »

Elle ne savait pas pourquoi elle se mettait à raconter ça, c’était sans doute du au stresse qu’elle pouvait ressentir en apprenant que sa vie était menacée, d’autant plus qu’elle venait plus ou moins de lui dire de partir et de la laisser ici, face à son destin, face à une mort sans doute certaine si ces cinq démons se pointaient et qu’elle était seule, c’était clair qu’elle n’aurait aucune chance de s’en sortir, elle avait l’impression qu’elle était condamnée, que Dean ne serait pas toujours là pour la protéger, et que tôt ou tard elle trouverait la mort, plus vite qu’elle n’aurait pu l’imaginer, cette impression de mort certaine lui donnait l’envie de dire ce qu’elle avait sur le cœur et de remercier Dean pour tout ce qu’il avait déjà pour elle, de ce qu’il lui avait permit de vivre, même si désormais la fin lui semblait proche …


_________________
from me to you
« I'm on a rocket to a dying star. you have to stay behind, can't take you with me 'cause it's very far, and you don't have the time »
© Vox mortem & exp0se
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Homecoming on the night ♣ CLEO&DEAN   

Revenir en haut Aller en bas
 

Homecoming on the night ♣ CLEO&DEAN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Supernatural - The Beginning :: ● The USA ● :: ● Nevada ● :: ● Bunkerville ● :: ● Les lieux de résidence ● :: Maison de Cléo E. Vaughan-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit