Forum sur les débuts de la série Supernatural
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 katie&sam ;; « i've been driven far from this side »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

♣ S A M.
    somethin' hellish


avatar

Messages : 205
Age : 26
Copyright : c.maquizz
Where are you ? : Here and there
Your Job : Busy


Go to the Hell
Your game:
So friend:
Mode RP: ON
MessageSujet: katie&sam ;; « i've been driven far from this side »   Mer 11 Aoû - 17:52

SAM&KATIE ;;
I've been driven far from this side




♣ FLASHBACK ♣

Silence pesant, signe discret de quelques remords naissants au creux de son esprit. La pensée perdue, aventureuse vers des limbes froids et sans fond. La route défilait devant ses yeux, inlassablement, les arbres, les champs, tout le paysage se répétant sans fin, sans montrer le moindre effort pour se renouveler un tant soit peu alors qu’il pourrait presque se sentir plonger dans un sommeil d’ennui. Uniquement ce bruit sourd venait rompre la monotonie, un bruit qui était si familier qu’il disparaissait complètement aux oreilles du chasseur. Le moteur de la voiture qui les éloignait de plus en plus profondément dans le pays tournait à plein régime, comme s’ils cherchaient à fuir quoique ce soit. Au fond, ce n’était pas vraiment lui qui s’enfuyait à toute jambe, mais plutôt son frère, furtivement, sans laisser le moindre signe d’une quelconque existence pour cette personne à qui il avait, sans le vouloir visiblement, changé la vie… et qui avait un tant soit peu, d’une quelconque manière, influé sur la sienne à lui. Réprimant un soupir, il sortait de ses pensées, masquant les signes de remord qu’il pouvait laisser transparaître au regard de son frère. Il faut dire, Dean voyait tout ce qui pouvait bien traverser les traits de son visage qui semblait si souvent préoccupé… et au fond, il ne voulait pas perdre son temps à blâmer son frère pour ce qu’il aurait sans doute fait également s’il s’était retrouvé dans une telle situation. Oui, mais à croire que les choses étaient différentes quand elles n’incluaient pas une quelconque relation amoureuse… il avait agi différemment cette fois-ci, cherchant à laisser un infime signe de vie à la jeune femme qu’ils avaient quittée comme des voleurs, au levé du jour, à peine le ciel rosi par quelques éclats de soleil. Avec le temps, ils étaient visiblement devenu tout aussi lâches l’un que l’autre, c’était comme ça qu’il se voyait, c’était sans doute la pensée qui traversait l’esprit bien caché de son frère… enfin, d’ici à pouvoir lui arracher la moindre parole sur ça, il y avait tout un fossé qu’il ne franchirait sans doute jamais… le fameux fossé des secrets, des silences qui ne s’amassait que trop entre eux, l’air de rien.

♣ FIN DU FLASHBACK ♣


La nuit était une nouvelle fois tombée sur Las Vegas, laissant pourtant un air de journée inachevée, d'instants passés trop vite, bien trop vite. Sam n'avait pas vraiment eu l'occasion de voir le temps passer, il fallait dire, qu'entre ses remords, ses tortures intérieures, ces regards furtifs envoyés par son frère traduisant que trop plein de sentiments encore restés sous silence, encore ses remords, et puis des culpabilités toutes aussi nouvelles les unes que les autres, il avait eu de quoi s'occuper... pour un bon moment et ce n'était pas encore fini ! C'est dire, si vous en veniez à lui poser la question piège du quizz qui serait "depuis combien de temps t'es pas revenue la voir ?", le Winchester n'aurait même pas su répondre à cette question. Arrivé devant le haut immeuble qui s’élevait dans les airs droit devant lui, il réprima un soupir, observant les alentours, plus pour se donner du temps que pour surveiller quoique ce soit. Les mots qu’il avait lus tournaient et retournaient dans sa tête… des bribes de phrases toutes plus inquiétantes les unes que les autres, à croire qu’il fallait forcément que quelque chose de surnaturel se cache derrière les problèmes de tous, à croire qu’il fallait toujours voir le mal partout… mais oui, au fond, là il pouvait commencer à voir le mal partout, à se poser mille questions au vu de l’inquiétude qui grandissait, insidieuse certes, en lui, bien ancrée dans ses tripes, dans ses pensées. Après tout, il avait toujours eu ce genre de pressentiments qui n’était jamais bien bon et qui n’annonçait souvent que des mauvaises nouvelles… ou des trucs pas bien réjouissants, alors pourquoi est-ce que ça changerait à présent ? Oui, Sam dans tout son optimisme des fois, hanté par des questions qui, qui sait, n’auraient peut-être pas lieu d’être… ou qui n’existaient pas dans d’autres esprits moins torturés et moins compliqués. Il faut dire que niveau complication, Sam se posait là quand même hein, il était difficile de trouver une personne plus poursuivie par des remords qui datent et d’autres quelconques fautes commises il y a un moment déjà et dont les effets continuaient inlassablement de le suivre, où qu’il aille. S’engageant dans le grand immeuble sans rencontrer la moindre résistance de la part de la porte d’entrée – sympathique celle là des fois – il grimpa les escaliers sans se presser, plus préoccupé que pressé, en réalité. Peut-être qu’elle l’avait attiré dans un quelconque traquenard avec l’idée de le taper une fois qu’il serait arrivé sous prétexte qu’il n’avait pas donné de nouvelles depuis trop longtemps ! Non, elle ne lui ferait jamais ça, bien qu’il sache pertinemment que la jeune femme en voulait à Dean pour cette disparition subite dont ils avaient tous les deux été l’objet une fois leur chasse terminée. Il faut dire, ce n’était pas du genre très poli de partir comme ça, du jour au lendemain vu la relation qui avait lié l’aîné Winchester à Katie… mais que pouvaient-ils bien faire de plus ? Lui expliquer pourquoi ils devaient repartir au risque de lui pourrir complètement la vie ? Nan, ils s’étaient jurés de ne jamais avoir à faire une chose pareille, et ils n’avaient fait que respecter leur accord… en espérant que Sam n’aurait pas à trop en avouer à la jeune femme à présent, alors qu’il la revoyait pour la première fois depuis trop longtemps…

Plus tôt dans la journée, il avait eu le temps de vérifier ses mails, le truc banal quand on est chasseur et que certains veulent nous contacter, en gros… heureusement que Sam n’était pas comme son frère et qu’il ne se cantonnait pas aux vieilles voitures et aux cassettes de rock ancestral… Il avait alors trouvé le mail que Katie lui avait écrit, quelques jours plus tôt et qui, sans être alarmant, ne sonnait pas bon aux oreilles du Winchester… un poil parano ? Sans doute et pourtant, ces intuitions là qu’il pouvait avoir ne le trompaient jamais, ou que très rarement. Chose étrange, malgré les mois qui avaient passé, il se souvenait encore très bien du numéro de l’appartement de la jeune femme, si bien qu’il se retrouva rapidement devant la porte, sans même avoir pris la peine d’allumer la lumière du couloir pour éclairer son passage, trop perdu dans ses pensées et dans des questionnements insensés pour avoir besoin de la moindre lumière. Surveillant à nouveau les alentours histoire de vérifier s’il n’avait pas été suivi par quoique ce soit – on sait jamais hein XD – il finit par frapper, elle n’avait pas pris la peine de préciser la moindre nouvelle adresse dans son courrier donc ça devait vouloir signifier qu’elle logeait toujours dans le même appartement… du moins, c’est ce qu’il espérait. Au pire, si un gros chauve et tout crade lui ouvrait, il se rendrait bien vite compte qu’il s’était planté et qu’il n’avait plus qu’à s’arranger pour retrouver Katie avant que Dean ne se rende compte de son subit départ. Car oui, Sam était quelque peu parti en douce… alors que son frère s’était endormi dans son lit comme une vieille loque qu’il était des fois quand il s’agissait de dormir. Enfin, ça avait permis au cadet Winchester de s’emparer de l’impala pour traverser les quelques kilomètres qui séparaient Pahrump de Las Vegas. Peut-être était-ce un coup de folie de venir ici et de retrouver Katie après tout ce temps, peut-être qu’elle espérait qu’il vienne avec Dean au fond… ou pas, qui sait, lui-même en doutait et même, Dean n’aurait certainement pas voulu l’y accompagner, il se serait même opposé à ce que Sam y aille, alors autant qu’il ne soit pas au courant, du moins, c’est ce qu’il espérait.

_________________


Sam Winchester


« it was a monday, a day like any other day. it was my destiny, it's what we needed to do. they were telling me, i'm telling you. »


Dernière édition par Sam Winchester le Jeu 12 Aoû - 12:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Hell's Angel

avatar

Messages : 64
Age : 31
Copyright : Acide Edulcoloré
Where are you ? : Las Vegas and other
Your Job : Etudiante


Go to the Hell
Your game:
So friend:
Mode RP: ON
MessageSujet: Re: katie&sam ;; « i've been driven far from this side »   Mer 11 Aoû - 19:51

Un réveil brutal au milieu de nulle part, dans les mains, elle tient une arme, un couteau, la tête est étourdie et lui fait mal,une migraine affreuse comme à chaque fois. Elle commence à prendre l'habitude même si chaque fois la douleur est plus intense que les fois précédente. Tout deviens une routine, elle est encore une fois dans un endroit qu'elle ne connaît pas, elle regarde autour d'elle, comme une habitude, voir si quelques choses pourrait lui remémorer ce qu'il s'est passé durant cette absence, mais rien, aucun flash-back, aucun souvenir de ses dernières heures.

Il s'est déjà écoulé quelques jours depuis qu'elle a envoyé cet e-mail à Sam, elle ne sait pas s'il viendra, elle l'espère sincèrement. Elle a besoin de parler à quelqu'un de tout cela, de ses cauchemars, de ses absences, de se changement si soudain dans sa vie depuis prés d'un an maintenant. Elle ne désespère pas mais commence à perdre espoir tout de même, un an et aucune amélioration, pas de tumeur, pas de maladie, les médecins ne comprennent pas ses absences, il n'y trouve rien de louche, elle ne leur a forcément pas tout dit, elle n'est pas folle et elle ne veut pas passer les restants de ses jours en prison, plus d'une fois elle est sortit de son absence les mains recouvertes de sang, aller savoir à qui il appartient, elle ne veut pas être responsable de la mort de quelqu'un, elle ne veut pas devenir une sorte de bête de foire, elle ne veut pas qu'on la prenne pour une folle, elle ne l'est pas, c'est une jeune femme saine d'esprit, qui étudie et qui à de l'ambition, des amies géniaux et une vie qui lui plaît. Depuis qu'elle commence à avoir ses absences à répétition, Katie s'isole de tous, elle a tellement peur de faire une crise devant eux, par chance cela ne lui ait jamais arrivé, enfin pas dans ses souvenirs et surtout personne ne lui a jamais fait de remarque sur ce sujet.

Elle se redirige donc vers son appartement, se laissant porter par ses jambes fixant sans relâche le sol, l'herbe, le béton, elle ne regarde rien d'autre que le sol, les bras croisés sur son ventre, le regard vide, cet sensation de ne plus rien contrôler la désespère, elle ne supporte pas cette idée. Elle veut maîtriser, malheureusement, elle a se sentiment que sa vie lui échappe chaque jour un peu plus. Elle approche enfin de son appartement, les yeux toujours rivés sur le sol, la demoiselle passe le hall et prend l'ascenseur, elle arrive devant sa porte d'entrée, elle pénétre enfin son appartement, le rituel commence alors, elle s'enferme, elle se douche et lance une machine à laver pour laver ses vêtements souiller. Ses crises sont de plus en plus fréquente et ses rituels de plus en plus coutume chez elle, chose qu'elle n'apprécie pas du tout.

Elle s'assoit au bord de sa fenêtre, elle regarde devant elle, la vue est magnifique, elle a souvent pensé à se jeter dans le vide pour mettre fin à ses absences, qu'elle ne contrôle pas. Mais elle n'en a jamais eu le courage. Tandis qu'elle rêvasse à une vie meilleure, celle qu'elle avait avant, elle entend qu'on frappe à sa porte. Elle se lève doucement se dirigeant alors vers son entré. Elle ouvrit la porte sans grande conviction, emmitouflé dans son peignoir. Elle n'aurait jamais pensé tomber sur Sam à cet heure, elle n'aurait pas non plus pensé qu'il viendrait sans la prévenir pourtant il était bien en face d'elle depuis quelques second. Elle ne savait pas trop comment réagir pouvait-elle lui sauter au cou pour le remercier d'être là, lui montrer qu'elle était contente qu'il ait répondu à son appel, devait-elle rester simple et le saluer aussi calmement possible ? Elle opta pour la première solution, l'acceuil chaleureux comme elle sait si bien le faire. Le sourire au visage, elle en oublierait même pourquoi il est devant elle. Elle finit tout de même par le libérer de son étreinte et le faire entrer dans l'appartement en le tirant par le bras.

"-Je ne pensais pas te voir aussi rapidement. Je suis super contente de te voir... Tu as pas changé. Entres. Ne restons pas à l'entrée. Je peux t'offrir à boire après se voyage ?"

Il connaissait les lieux, il était déjà venu, avec son frère Dean. Une longue histoire qui fût relativement courte finalement. Elle ne sait pas par ou commencer, doit-elle lancer le sujet tout de suite ? Chose qu'elle redoute fortement. Dans tout les cas, elle attend la réaction de Sam. Elle l'a pratiquement assomé d'entré de jeu, trop expressive notre petite Katie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ S A M.
    somethin' hellish


avatar

Messages : 205
Age : 26
Copyright : c.maquizz
Where are you ? : Here and there
Your Job : Busy


Go to the Hell
Your game:
So friend:
Mode RP: ON
MessageSujet: Re: katie&sam ;; « i've been driven far from this side »   Jeu 12 Aoû - 1:48

Un accueil chaleureux, loin de ce qu’il aurait pu imaginer les fois où il s’était vu revenir sur le chemin que Dean et lui avaient fait, pour la retrouver, revenir vers elle et disparaître autrement, mieux sans doute. Auraient-ils pu faire pire, en même temps ? Sans doute pas, on peut bien dire qu’il n’y a pas pire que de disparaître sans aucune explication et sans se donner la peine de donner le moindre signe de vie ensuite hein ? C’était une habitude qu’ils avaient prise, tous les deux, avec Dean et qu’ils avaient du mal à combattre, c’était franchement pas pour rien que généralement ils ne s’attardaient pas à s’attacher à quelque personne que ce soit autour d’eux… Quel chasseur digne de ce nom pouvait se vanter d’avoir eu une quelconque vie sentimentale posée, une jolie famille et tout ce qui va avec pour faire le portrait d’une jolie vie toute belle et toute gaie ? Aucun, sans doute, si ce n’est un qui avait fini par tout perdre du jour au lendemain alors qu’un démon ou un quelconque esprit avait fini par trouver ça bien trop lassant ! Certes, au fond ils n’avaient pas d’excuse, agir ainsi était légèrement lâche et ils laissaient sans aucun doute sur leur sillage des impressions plutôt négatives à leur égard, m’enfin, là encore, ils avaient appris à s’en accommoder : faut dire, des gens qui débarquent en combattant les esprits, ils ne sont pas forcément mieux vus que ceux qui lâchent une fille du jour au lendemain sans la moindre explication. Il ne pouvait pas cacher avoir appréhendé les retrouvailles qui se déroulaient à l’instant précis, incapable de comprendre pourquoi Katie avait décidé de se tourner vers lui, incapable de trouver comment revenir aussi subitement dans sa vie, débarquer ainsi sans avoir donné le moindre signe de vie ou un quelconque signe d’arrivée avant… c’était comme ça, les Winchester, ils venaient et disparaissaient au gré de ce qui semblait être leurs envies mais qui n’était pas vraiment leurs envies au fond. Si Sam avait suivi ses envies, aujourd’hui il serait petit avocat dans une quelconque entreprise, diplômes en poche et il ne saurait dire quoi d’autre en prime, Jessica à ses côtés, heureuse et bel et bien vivante… mais là encore, bien que les apparences soient trompeuses, ils suivaient bien autre chose que leurs envies. Comme s’il se sentait coupable pour deux, Sam n’arrêtait pas de ressasser les différents mails qu’ils avaient pu partager au fil des mois, les derniers mots « concrets » qu’il lui avait adressés sur un bout de papier avec un vulgaire bracelet, quelconque grigri pour lui montrer qu’elle avait sans doute, avec le temps qui était passé, eu plus d’influences sur la vie de Sam – et même de Dean – que d’autres. Lorsqu’elle avait ouvert la porte, Sam était resté quelque peu perplexe, figé sur place à la regarder, à détailler les traits de son visage pour y déceler quelque chose… elle ne semblait pas être tout juste réveillée – ce qui n’était pas une mauvaise chose, une femme réveillée en pleine nuit n’est pas forcément une aimable créature bien accueillante donc bon – mais la fatigue tirait quelque peu son visage, elle n’avait pourtant pas bien changé, si bien que, rassuré dans sa recherche, il finit par avoir un sourire, léger et infime après la longue route qu’il avait faite en quelques heures à peine depuis que Dean s’était endormi comme une loque.

Pinçant légèrement les lèvres comme pour montrer une quelconque gêne à l’idée de la retrouver comme ça en plein milieu de la nuit, il répondit à son étreinte, quelque peu surpris de la sentir aussi chaleureuse malgré tout ce qu’ils lui avaient sans doute fait subir en disparaissant comme ils l’avaient fait. Il faut dire qu’elle devait plus en vouloir à Dean qu’à Sam, parce que le cadet Winchester avait fait l’effort de garder un tant soit peu de contact – malgré les chasses – avec la jeune femme, se tenir au courant et lui parler un tant soit peu envers et contre tous les kilomètres qui s’étaient peu à peu installés entre eux. Un coup de chance tout de même pour Katie ce soir ! Ce n’était pas tous les jours que Sam et Dean étaient dans le Nevada et ils auraient très bien pu se retrouver à l’autre bout du pays, la Floride par exemple qui sait ! Alors qu’ils relâchaient leur étreinte et que la jeune femme prenait la parole de son habituel timbre de voix accueillant et doux, Sam eut un nouveau sourire, la suivant alors qu’elle l’invitait à entrer, continuant d’avoir ce léger sourire quelque peu gêné alors qu’il se sentait moins « chez lui » depuis qu’il avait l’impression d’avoir laissé bien des regrets et des remords du côté de Katie en suivant l’instinct subit de son frère de vouloir envers et contre tout disparaître sans rien dire. Devait-il prendre le risque de revenir sur cet événement et s’expliquer ? Peut-être – probablement même – pas, ou du moins, pas d’entrée de jeu et il était bien venu parce qu’elle avait des problèmes aujourd’hui, il n’était pas venu pour ressasser le passé, bien qu’il ait en quelque sorte un don inné pour ce genre de chose, alors autant se contenter d’aider la jeune femme, c’était en quelque sorte son boulot, ou du moins, il espérait quelque part que les problèmes de Katie n’approchaient pas le surnaturel de trop près ! Elle s’éloignait quelque peu, alors qu’il se laissait entraîner vers le centre de l’appartement, les mains profondément enfoncées dans ses poches, plongé dans une reconnaissance des lieux qui lui semblaient à la fois familiers et si lointains. Adressant un sourire à la jeune blonde à sa proposition, il haussa les sourcils, se décidant finalement à prendre la parole, chose qu’il n’avait pas faite avec elle depuis bien longtemps, mine de rien :
« J’veux bien… boire quelque chose, merci… » Oui, il était quelque peu mal à l’aise et son attitude du moment traduisait bien toutes les pensées qui lui traversaient l’esprit. Ce n’est pas Dean qui pourrait être autant rattraper par le passé, c’était une chose qu’il fuyait très bien ça, le passé ! Ils étaient sans doute aussi différents sur ce point là, l’un vraiment trop attaché au passé, l’autre qui le fuyait bien trop et qui, à force, pouvait presque sembler sans le moindre remord quant à ce qu’il avait pu accomplir autrefois. Dean et cet habituel air de gars qui se fout pas mal des conséquences de ses actes… Observant à nouveau tout ce qui était autour de lui, Sam gardait les mains enfoncées dans ses poches, cherchant un moindre signe pour décrypter quelque chose de la jeune femme que Katie avait pu devenir en l’espace d’un an… qui sait, elle avait peut-être changé quelque chose dans sa façon de vivre ou dans sa vie tout simplement : « Désolé, j’ai pas pris le temps de répondre à ton mail… j’étais de passage pas loin alors j’en ai profité… une chance t’as pas déménagé. » Il eut un léger ricanement, alors qu’il se rendait concrètement compte qu’il aurait très bien pu se retrouver à frapper à la porte d’une parfaite inconnue qui l’aurait envoyé paître au vu de l’heure bien avancée de la nuit… il avait de la chance parfois, mine de rien, ce Sam !

_________________


Sam Winchester


« it was a monday, a day like any other day. it was my destiny, it's what we needed to do. they were telling me, i'm telling you. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Hell's Angel

avatar

Messages : 64
Age : 31
Copyright : Acide Edulcoloré
Where are you ? : Las Vegas and other
Your Job : Etudiante


Go to the Hell
Your game:
So friend:
Mode RP: ON
MessageSujet: Re: katie&sam ;; « i've been driven far from this side »   Jeu 12 Aoû - 13:21

Il y a plus d'un an, Katie recontrait les frères Winchester, dans un bar, au première abord, elle doit avouer, qu'elle a surtout remarqué Dean et en connaissant la suite de l'histoire on comprend tout à fait pourquoi. Ils étaient tellement différement des gens qu'elle cotoyait en temps normale. Très vite lié d'amitié, enfin Katie surtout c'est ce qu'elle a toujours pensé depuis leur départ, dans tout les cas, elle vécu pendant presque un mois une histoire sentimental avec Dean avant qu'ils ne disparaissent tout les deux sans lui donner d'explication. Aussi étrange que cela puisse paraître seul Sam lui avait laissé signe de vie, un petit bracelet ridicule mais tellement symbolique pour Katie, avec ce petit morceau de papier ou on pouvait lire.

Citation :
Désolé.
Sam.

Sans explication mais l'intention était noble. Elle avait apprécier se geste, ils avaient gardé contactes tout les deux, pas tout les jours mais régulièrement, ils s'envoyaient des mails, Katie ne parlait jamais de Dean et elle ne veut pas aborder le sujet, il a tellement compté pour elle. Elle préfère faire la jeune femme forte qui a oublié toute cette histoire bien que dans le fond se soit tout le contraire qui se soit produit, avec le temps on oubli un peu, mais la douleur elle ressurgit dés qu'elle repense au passé en étant bien nostalgique. Elle ne pense pas être encore pleine de sentiment pour Dean, elle lui en veut cela est une chose qui est sûre, elle lui en veut et autant dire qu'elle est rancunière mais elle ne sait réellement pas comment elle aurait réagi aujourd'hui si Sam était venu accompagné de Dean. Par chance, elle n'aura jamais à savoir puisque qu'il est bel et bien seul.

Elle le sent tellement mal à l'aise. Il faut qu'elle le rassure, elle ne lui en veut pas à lui, c'est sans doute stupide mais elle estime qu'il a été réglo, même sans lui donner d'explication, il n'a pas totalement disparu de sa vie. Le bracelet, elle le porte, elle ne l'a jamais enlevé. Revenant de la cuisine avec deux verres de jus de fruit qu'elle pose sur la table du salon, elle regarde Sam timidement et lui dit.

"-Sam tu n'as pas à être géné ou embarassé. C'est aussi étrange pour toi que pour moi de te revoir aujourd'hui, mais saches, que je ne t'en ai jamais voulu. J'en veux à Dean et je ne veux pas qu'on aborde le sujet. Je suis vraiment contente de te revoir. Même si j'aurais préféré que se soit dans d'autre circonstence."

Elle l'invite ensuite à prendre place sur le canapé. Effectivement heureusement qu'elle n'a pas déménager, il aurait été compliqué pour Sam de la retrouvé aujourd'hui.

"-C'est mon première appartement autant dire que j'ai du mal à me voir vivre ailleurs qu'ici, c'est mon chez moi, je m'y sens bien. Puis j'avais encore mon téléphone au pire si jamais tu m'aurais appelé... En tout cas merci d'être venu je t'avouerais que je ne sais plus vraiment quoi faire. J'ai besoin de ton aide."

Autant rentré dans le vif du sujet rapidement, ils auront le temps après de se remémorer des souvenirs plus tard.

"-Il m'arrive des choses étrange depuis près d'un an, j'ai des absences, j'ai vu des medecins, ils ne comprennent pas d'ou cela peut provenir, je n'ai aucun problème de santé. Quand je sors de mes absences, j'suis toujours dans des endroits que je ne connais pas. J'ai les mains couvertent de sang. Je fais des rêves étranges et j'ai des maux de tête affreux. Elles sont de plus en plus fréquente et j'ai peur de faire du mal aux gens. Je ne sais plus quoi faire aujourd'hui pour empêcher les absences. Personnes ne peut m'aider. Je sais que tu ne pourras pas faire grand chose de plus finalement mais le fait de dire toute la vérité à quelqu'un me fait un bien fou."

La vérité est enfin sorti, comment allait-il réagir ? Elle venait tout de même de lui annoncer qu'elle était sans doute une meurtriére. Elle baissa le regard et joua instinctivement avec se collier qu'elle porte depuis sa plus tendre enfance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ S A M.
    somethin' hellish


avatar

Messages : 205
Age : 26
Copyright : c.maquizz
Where are you ? : Here and there
Your Job : Busy


Go to the Hell
Your game:
So friend:
Mode RP: ON
MessageSujet: Re: katie&sam ;; « i've been driven far from this side »   Jeu 12 Aoû - 14:07

C’était étrange parfois de constater à quel point les mois, les années qui passent n’effacent au final pas grand-chose des souvenirs d’une personne, ou des sentiments que peuvent lier d’autres personnes entre elles. Ca faisait plus d’un an que Jessica était morte et pourtant, Sam était incapable d’oublier cette jeune femme, la façon dont il était parti sans avoir le courage de lui donner la moindre explication, il était toujours hanté par son visage, son regard qu’au premier jour et il se trouvait de plus en plus démuni face à ces pensées dévorantes. Au fond, il n’avait pas non plus oublié Blueberry, la première avec qui il avait pu reconstruire quelque chose, sans réellement s’y investir réellement, incapable d’effacer Jessica dans chacune de leurs étreintes, dans leurs échanges plus ou moins chaleureux… et puis, il n’avait pas non plus oublié Katie, bien que Dean semblait parfois sans âme et sans remord quant à leur départ on ne peut plus brutal au vu du temps qu’ils avaient passé en compagnie de la blondinette. A cette époque, Sam avait été plutôt discret aux yeux de la jeune femme vis-à-vis de Dean et de tout l’intérêt qu’elle lui portait et pourtant, il avait réussi à trouver chez elle un réconfort dont il avait bien besoin là où il se sentait incapable d’aimer comme il avait pu aimer Jessica… incapable de passer à autre chose. Sans doute que faire comme Dean était une chose plus facile, faire semblant d’avoir oublié, ou oublier même, ça amenait forcément moins de questions sans réponse et moins de remord qui troublent l’esprit. C’est vrai que vu de loin, Dean ne semblait pas être le genre de type à être bouffé par le remord et pourtant, quelque part, Sam restait persuadé que malgré les apparences, son frère était bel et bien capable de se sentir coupable pour ce qu’il avait pu accomplir par le passé ou ce qu’il pensait être « de sa faute »… comme la mort de John par exemple. Aux paroles de la jeune femme, Sam esquissa un léger sourire, hochant légèrement la tête… elle avait rapidement senti son malaise, ce qui était encore une fois une marque que finalement, le temps n’avait pas effacé grand-chose entre eux, c’était curieux quand même, Katie aurait sans doute préféré avoir des nouvelles de Dean plutôt que des nouvelles de son cadet… et pourtant, Dean n’était pas homme à laisser des traces derrière lui, sinon il serait sans doute incapable d’aller de l’avant. « J’comprends… de toute manière j’peux pas m’expliquer pour Dean, j’avais pas l’intention de venir pour arranger quelque chose entre vous… c’est pas vraiment mes affaires. » Il esquissa un léger sourire, ça oui, il n’était pas du genre à se mêler des affaires de son frère, et encore heureux sinon, il aurait pas mal de filles à rabibocher avec ce frère qui se servait bien trop souvent de ses fausses cartes et de ses charmes pour ramener des minettes un peu naïves dans leur chambre… que Sam désertait, bien entendu, les trucs à trois, c’était sordide et pas du tout son truc ! La joueuse tient à le préciser, Sam est toujours blanc comme neige, un saint ! A la fin de ses paroles, Sam esquissa un léger froncement de sourcils, se laissant aller à s’asseoir sur le canapé avec elle pour écouter ce qu’elle avait de si important à lui dire et qui semblait lui peser au point qu’elle n’était même pas capable de se retenir plus longtemps alors que ça faisait à peine une dizaine de minutes qu’il était là.

Il la laissa parler, sans l’interrompre, incapable de trouver quoique ce soit à dire, incapable de se dire que pour une fois, les choses n’avaient aucun rapport avec le surnaturel… à croire que chaque personne qu’ils croisaient était un jour ou l’autre atteinte par des événements qui échappaient complètement au commun des mortels. Hochant légèrement la tête, le Winchester détourna le regard, le posant sur le vague devant lui, ressassant en silence les paroles qu’elle venait d’avoir, cherchant des réponses où il pouvait en trouver. Au fond, il ne savait pas vraiment s’il aurait préféré qu’elle lui annonce qu’elle avait un genre de tumeur ou s’il préférait les révélations qu’elle venait de lui faire… Que pouvait-il bien répondre à tout ce qu’elle avait dit ? Allait-il commencer avec des conclusions hâtives et toutes plus folles – pour Katie en tout cas – les unes que les autres ? Reposant son regard sur la jeune femme, il eut un léger froncement de sourcils alors que son regard se posait sur le collier qu’elle avait autour du cou… et qui lui semblait quelque peu familier, non pas qu’il l’ait déjà vu autour du cou de Katie mais il avait l’impression d’avoir déjà vu cet éclat quelque part… Abandonnant là toutes ses interrogations sur ce qu’elle venait de lui dire, Sam prit la parole, se tournant légèrement pour pouvoir fixer la jeune femme de ce regard à la fois inquisiteur et plein de doutes : « Katie… j’peux savoir… d’où te vient ce collier ? » Oui, Sam ou l’art de poser les questions qu’il faut quand il faut : elle vient de lui annoncer qu’elle est peut-être un genre de meurtrière schizophrène et lui, il l’interroge sur le collier qu’elle porte ! Bien paradoxal dans le genre, hein mais allez savoir, c’était Sam et ses pensées fugaces, on ne pouvait pas non plus chercher à tout comprendre chez lui, et il fallait se contenter des rares informations qu’il donnait une fois qu’il avait les réponses qu’il attendait. Sam dans toute sa splendeur, toujours une longueur d’avance… Dean avait souvent du mal à suivre mais lorsque les trucs du genre « j’ai des visions sans comprendre pourquoi » ou « j’ai des absences sans comprendre pourquoi » se pointaient dans une conversation, il perdait complètement le nord au point d’interroger qui le voulait bien sur les antécédents de sa famille et de ce qui avait bien pu arriver la nuit de leur sixième mois de vie. Il avait récemment découvert pas mal de points communs entre son histoire à lui et celle de Jordan, il ne manquerait plus que Katie se rajoute au lot. Mais quelque part, bien que son instinct lui dise le contraire, Sam aurait préféré se tromper, faire fausse route et que les problèmes de Katie soient bien différents de ceux qu’ils traversaient et qu’ils avaient pu traverser lui et Jordan…

Spoiler:
 

_________________


Sam Winchester


« it was a monday, a day like any other day. it was my destiny, it's what we needed to do. they were telling me, i'm telling you. »


Dernière édition par Sam Winchester le Dim 15 Aoû - 4:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Hell's Angel

avatar

Messages : 64
Age : 31
Copyright : Acide Edulcoloré
Where are you ? : Las Vegas and other
Your Job : Etudiante


Go to the Hell
Your game:
So friend:
Mode RP: ON
MessageSujet: Re: katie&sam ;; « i've been driven far from this side »   Ven 13 Aoû - 13:47

Le temps aide à oublier et à cicatriser, autant dire qu'il lui a fallu beaucoup de temps à cogiter et à comprendre ce qui avait poussé Dean à partir sans lui donner la moindre explication. Avec le temps elle a arrété de se poser toutes ses questions, elle comprit bien assez vite que d'une manière comme une autre elle n'en aurait jamais de réponse alors pourquoi se torturer l'esprit pour des choses qui n'auront finalement aucune issue ? Elle a apprit à vivre avec ses interrogations, sans doute qu'un jour elle en aura les réponses, peut-être se retrouvera t-elle confronter à Dean ? On dit souvent qu'il n'y a que les montagnes qui ne se croisent jamais. Celon elle cela à du vrai. Dans tout les cas elle ne se prend pas la tête et vis au jour le jour, enfin elle essaye de toute ses forces. Sam était sans doute le plus discret et même si Katie ne l'avait pas remarqué comme elle avait pu remarqué son frère, Sam avai quelque chose de rassurant, elle aimait sa compagnie, discuter avec lui. Il était du genre calme et posé, quelque chose que la jeune femme apprécier énormément. Et le fait qu'il se soit déplacer, lui fait penser que sans doute, elle a marqué sa vie, sans que cela soit quelque chose de super fort, non juste qu'il ne serait pas venu, s'il ne l'avait pas ne serais-se qu'un petit peu estimé. Katie est une jeune femme qui se lie vite d'amitié, avec toujours des réserves mais aussi étrange que cela puisse paraître, elle n'a jamais douté de Dean comme de Sam, elle leurs a fait vite confiance, sans doute trop vite pour Dean, mais Sam est une personne qu'elle apprécie énormément et leur amitié qu'elle soit grande ou petite lui tient beaucoup à coeur.

Le sujet Dean est clos pour Katie, elle ne reviendra pas dessus, il est vrai qu'elle lui en veut encore, sans doute qu'elle aurait au moins aimé qu'ils restent en contacte tout les deux comme elle est resté en contacte avec Sam. La pillule aurait surement était plus facile à digérer s'il avait le cran de venir lui expliquer les choses. Elle était surement une fille parmis tant d'autre, c'est comme cela qu'elle voit les choses, il ne voyait surement pas leur relation comme elle la voyait. La vie continue malgrè tout et malheureusement pour le moment la tournure que prend celle de Katie ne lui conviens décidement pas du tout.

Elle a enfin dit ce qu'elle avait sur le coeur depuis tant de temps sans savoir à qui en parler, dire qu'on fait du mal aux autres sans s'en rendre compte n'est pas quelques choses de glorieux, cela fait peur à Katie alors elle n'imaginait pas pouvoir en parler à quelqu'un sans que celui-ci ne prenne pas peur à son tour. Elle est pourtant courageuse mais elle ne fait pas face à cette réalité qui la répugne tant. Elle est plutôt du genre douce et gentille, toujours présente pour les gens qu'elle apprécie, alors se retrouver avec les mains tachés de sang, signifiant qu'elle a fait du mal à quelqu'un cela est difficilement concevable pour elle. Sam la rend perplexe, pourquoi lui parle t'il de son collier alors qu'elle vient de lui annoncer qu'elle avait surement commis des meurtres ? Elle ne comprend pas sa réaction et cela doit se lire sur son visage.

"-Mon médaillon !? Sam j'suis entrain de te dire que j'ai certainement tuer des gens et tu me parles de mon médaillon... Je l'ai depuis que je suis toute petite, il ne m'a jamais quitté... Pour être honnête je ne connais pas vraiment l'histoire de se médaillon mais je sais qu'il me vient de ma mère... C'est la seule chose qu'il me reste d'elle."Dit-elle doucement."-Mais pourquoi veux-tu savoir cela ?"

Encore une fois le visage plein d'interrogation. Elle ne comprend pas, a t-il peur ? Elle se fait peur à elle même et lui n'a pas l'air de réagir la dessus.

"-Pourquoi tu n'as pas l'air effrayé ? Tu n'as même pas l'air surpris ? Cela t'es si familier ?"

Elle ne comprend vraiment pas sa réaction, cela l'a surprend beaucoup.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ S A M.
    somethin' hellish


avatar

Messages : 205
Age : 26
Copyright : c.maquizz
Where are you ? : Here and there
Your Job : Busy


Go to the Hell
Your game:
So friend:
Mode RP: ON
MessageSujet: Re: katie&sam ;; « i've been driven far from this side »   Dim 15 Aoû - 4:45

Contrairement à ce qu’il laissait transparaître dans sa réponse, Sam avait attentivement écouté les paroles de Katie, légèrement interloqué par tout ce qu’elle disait, surpris, plongé dans un doute qu’il ne voulait pas ressentir quand il pensait à celle qu’il considérait comme une très bonne amie, celle qu’il aurait voulu pouvoir préserver encore un peu du monde surnaturel qui était son quotidien et qui semblait, mine de rien, contre son gré, gagner petit à petit la vie de la jeune blonde. A croire que c’était une vraie malédiction, ce truc que tous les gens qui croisent les Winchester finissent tous par tomber dans le monde du surnaturel sans même en avoir eu une quelconque connaissance auparavant. D’abord Jess… et puis Jordan, et puis d’autres encore, chacune des personnes qu’ils avaient sauvée en vérité, se retrouvait désormais avec une vie complètement bouleversée par l’idée constante qu’un esprit puisse se cacher dans un coin de rue ou qu’un démon puisse les attaquer à tout bout de champ. Ils en avaient pourri des vies, à réfléchir ! Certes, ils en avaient aussi sauvé pas mal, mais pouvaient-ils encore considéré avoir sauvé quelque vie que ce soit pour l’avenir dans lequel ils les plongeaient ? L’exemple de Sarah était sans doute le plus percutant : jeune femme sans problème, normale, équilibrée et très posée… qui aujourd’hui était devenue une chasseuse qui traque les créatures surnaturelles et ce, depuis le passage des Winchester chez elle et la découverte du monde surnaturel ! Tout ça grâce à qui ? Sam lui-même ! BINGO ! Ce soir, son instinct de chasseur lui disait que quelque chose de bel et bien louche se tramait sous le récit que venait de lui faire Katie et pourtant, une autre part de lui, le Sam qui voulait par-dessus tout à présent protéger les gens à qui il tenait, disait qu’il ne devait pas se contenter d’écouter son instinct et de lui balancer une bombe du genre « t’es peut-être possédée par un démon… ou un truc du genre » ! Donc voilà, ce foutu médaillon qu’elle portait autour du cou avait été le seul échappatoire qu’il avait pu trouver à cet instant précis, mais ça avait au moins pu détourner la conversation l’espace de quelques instants, nah ? Peut-être pas et d’ailleurs, la réponse de Katie eut pour effet de bien le ramener à la réalité… apparemment, elle voulait entendre ce qu’il pouvait bien avoir à dire sur cette histoire on ne peut plus étrange à l’oreille de n’importe quelle personne « normale », plutôt banale pour ce qui faisait le quotidien de Sam. Reposant son regard sur la jeune femme alors qu’il s’était attardé à laisser planer un léger silence entre eux deux, il haussa les épaules, crispant la mâchoire avant de prendre la parole, sans trop savoir quoi dire… et donc en cherchant quelque peu ses mots, comme s’il improvisait au fur et à mesure… ce qui était bel et bien le cas en vérité !

« Pardon… désolé, j’voulais pas avoir l’air de m’en fiche… C’est pas le cas. C’est juste que c’est… bizarre. J’sais pas vraiment ce que t’attendais que j’dise… mais, mais j’suis sûr que t’as rien fait de mal et tu vois, j’ai pas peur de toi ! » Un léger ricanement alors qu’il avait finalement trouvé quelque chose qui pourrait un tant soit peu la réconforter. Oui, il avait choisi de mentir… ou du moins, de cacher une partie de la vérité à Katie, ne pas lui parler des démons et du reste… elle n’avait pas besoin de savoir pour le moment, tant qu’il ne savait pas vraiment de quoi il en retournait avec elle. Peut-être qu’il s’agissait juste d’un problème d’ordre « normal » de pas quoique ce soit de paranormal… alors si pour une fois il décidait de ne pas monter sur ses grands chevaux… autant qu’il suive cet instinct, nan ? « J’aimerais franchement avoir quelque chose d’autre à te dire… j’pense bien que t’attends surtout des réponses. Mais j’ai pas l’air le plus qualifié pour t’en donner… J’pense que pour le moment je peux que te rassurer, ça te va ? » Un nouveau sourire, c’était presque dur de passer pour quelqu’un de normal alors qu’il doutait pertinemment au fond de lui et qui sait, peut-être que ces doutes se lisaient bien sur son visage, lui-même était incapable de le dire.

_________________


Sam Winchester


« it was a monday, a day like any other day. it was my destiny, it's what we needed to do. they were telling me, i'm telling you. »


Dernière édition par Sam Winchester le Jeu 19 Aoû - 18:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Hell's Angel

avatar

Messages : 64
Age : 31
Copyright : Acide Edulcoloré
Where are you ? : Las Vegas and other
Your Job : Etudiante


Go to the Hell
Your game:
So friend:
Mode RP: ON
MessageSujet: Re: katie&sam ;; « i've been driven far from this side »   Mer 18 Aoû - 11:40

Sa vie ne tourne décidement plus rond, rien ne va plus dans le meilleur des mondes, mise à part ce foutu courrier qu'elle a reçu, tirage au sort pour une fois qu'elle est chanceuse, elle a gagné une soirée de folie et de luxe au casino, cela aura lieu dans un peu plus d'une semaine. Cela lui fait surtout de belle-jambe. Elle ne sait pas encore si elle s'y rendra au casino pour le moment, elle se dit que se serait un moyen comme un autre de récupérer. Elle verra bien, il lui reste une semaine pour réfléchir à tout cela. Dans tout les cas, la réaction de Sam, lui paraît tellement étrange, elle ne serait dire pourquoi se ressenti mais autant dire qu'elle se trompe rarement à se sujet. Elle aimerait bien savoir ce qu'il pense. Elle n'a pas se pouvoir malheureusement et puis s'il existait un tel pouvoir, il serait surement beaucoup convoité. Elle ne croit pas en la magie, elle ne croit pas au fantôme, elle ne croit pas au surnaturel, sans doute à t'elle tort. Bien-entendu qu'elle a tort mais si personne lui dit comment pourrait-elle le savoir ? Elle fixe alors Sam, interrogatrice, soucieuse de son avenir, appeuré sans doute aussi.

"-J'ai du mal à comprendre Sam. Comment peux-tu être si sure de toi ? Me dire que je ne fais de mal à personne alors que je suis sure du contraire."

Elle se lève et commence à faire les cent-pas dans l'appartement, passant une main frénétique dans ses cheveux, elle tourne en rond, elle marche vite puis ralenti pour finalement remarcher vite et tout cela en continuant de parler à Sam.

"-Plus d'une fois depuis un an, je me suis réveillée, des armes dans les mains, du sang partout sur moi. Sans me souvenir de quoi que se soit, je ne sais plus ce qu'il s'est passé, personnes ne peu m'aider, tout ceci n'est ni médical, ni même psychologique. Il ne trouve rien aucun problème. Pas de tumeur, pas de trouble du comportement. J'ai fait faire tout ses examens, bien-entendu trop peureuse, je ne leur ai pas tout dit sur ce qu'il m'arrivait mais dans tout les cas. Je n'ai rien qui cloche pour eux, il pense à du somnanbulisme. J'ai de fort doute..."

Tout cela lui pourri tellement la vie, elle aimerait avoir une vie normal, une vie tranquille poursuivre tout ce qu'elle a toujours voulu faire, elle ne demande pas grand chose et pourtant rien en tourne rond chez elle maintenant. Continuant de marcher a travers la pièce, elle s'arrète et regarde Sam avant d'ajouter.

"- Par pure désespoir, j'ai été regardé sur internet, ne croyant pas à toute ses histoires de fantômes et tout ce que tu veux bien je n'ai rien trouvé de crédible. Je sais plus quoi faire Sam et je veux que tout ceci s'arrète.."

Elle sent les larmes lui monter, sans doute trop émotive, un trop plein d'émotion qu'elle n'a finalement jamais évacuer. Elle se contient très bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ S A M.
    somethin' hellish


avatar

Messages : 205
Age : 26
Copyright : c.maquizz
Where are you ? : Here and there
Your Job : Busy


Go to the Hell
Your game:
So friend:
Mode RP: ON
MessageSujet: Re: katie&sam ;; « i've been driven far from this side »   Jeu 19 Aoû - 19:02

Comment pouvait-il être aussi sûr que malgré tout ce qu’elle disait, Katie ne pouvait pas avoir fait de mal à qui que ce soit ? Les preuves semblaient accablantes : le sang, les armes, elle parlait comme si elle était une criminelle schizophrène et pourtant, Sam tenait à rester persuadé qu’elle n’était en rien ce genre de femme… Il ne voulait pas se pencher vers les voies du surnaturel, il ne voulait pas la mêler à toutes ces histoires comme il avait eu le malheur de mêler Jordan quand il avait su pour ses dons. Qui sait, peut-être que derrière tout ça, Katie cachait elle aussi des capacités extraordinaires comme il en possédait lui et comme Jordan en possédait… comme Max en avait possédé avant de littéralement péter les plombs. Il réprima un soupir à cette pensée… il ne se souvenait que trop bien de ce jeune homme si particulier aux dons si puissants, ainsi que de sa longue et fulgurante chute vers son enfer personnel, vers des souvenirs qu’il gardait pour lui seul depuis trop longtemps, des horreurs entassées dans son esprit qui ne faisaient que le torturer lui seul. Un peu comme Sam d’ailleurs, qui ne cessait de garder ses propres pensées, ses propres ressentiments pour lui et pour personne d’autre, persuadé que ça ne ferait que faire du mal autour de lui, ou que ça ne servirait à rien. Sans crier gare alors qu’il s’était rapproché de la jeune femme blonde comme pour lui montrer son soutien, celle-ci se leva, comme trop frappée par ses doutes pour pouvoir rester immobile… quelque part il la comprenait et quelque part, il brûlait d’envie de trouver les réponses pour elle, de lui poser des milliers de questions, celles qui, selon ses réponses, plongeraient plus ou moins Katie dans le monde horrible qui faisait le quotidien de Sam… un monde qu’il voulait absolument garder loin d’elle, comme s’il tenait à la protéger maintenant, alors que ça faisait visiblement trop longtemps qu’il n’avait su être présent pour elle. Alors qu’elle parlait, il ne l’écoutait qu’à moitié, plongé dans ses pensées et trop occupé à fuir l’évidence alors qu’elle disait presque la même chose que tout à l’heure, peut-être croyait-elle que ce n’était pas bien rentré dans la tête du Winchester et qu’elle devait tourner les choses d’une autre manière pour qu’il comprenne mieux et ait une autre attitude que ce pathétique faux air optimiste.

Et puis il l’entendit pleurer, comprenant tout le désarroi qui s’emparait d’elle mine de rien. Pris d’un soudain élan qui lui disait qu’il devait prendre encore soin d’elle, il se leva, la rejoignant pour se poster devant elle et poser ses mains sur ses épaules, baissant légèrement le visage pour capturer le regard de Katie et le soutenir, histoire de savoir qu’elle l’écouterait alors qu’il se décidait enfin à prendre la parole après un silence qui lui avait paru à lui aussi éternellement long : « Comment j’peux en être aussi sûr ? Je sais pas… à croire que c’est mon instinct… J’suis persuadé que tu as fait de mal à personne, c’est pas ton genre et… » Il détourna quelque peu le regard, réprimant un soupir par un pincement de lèvres avant de reprendre, soutenant le regard larmoyant de Katie : « Je peux pas te donner de réponses à tout ça… mais j’serai toujours là, si t’as besoin d’aide… tu vois, un mail et j’arrive. » Un sourire alors qu’il poursuivait : « J’te promets que j’veillerai sur toi, et que j’suis prêt à fair autant de kilomètres qu’il le faudra dans la nuit pour être avec toi… et mine de rien, tu sais même pas que j’en suis vraiment capable. » Il lui adressa un léger sourire, avant de laisser ses mains glisser le long des bras de la jeune femme, finissant par l’amener à lui pour la serrer avec douceur dans ses bras, caressant légèrement son dos comme s’il voulait rassurer un enfant qui avait fait le plus horrible des cauchemars… sauf que Sam était on ne peut plus gauche avec les enfants, donc on va dire qu’il se débrouillait mieux avec Katie qu’il ne se serait débrouillé avec une gamine : « Laisse-moi t’aider… j’veux pas que tu t’en fasse. » Il déposa un léger baiser dans les cheveux de la jeune femme, profitant d’un contact aussi doux là où c’était le chaos complet dans son esprit… Il sentait quelque part que c’était pareil dans l’esprit de Katie, que les mêmes obsessions – quoique formulées différemment – tournaient dans son esprit et pourtant, il ne voulait pas les entendre chez elle…

_________________


Sam Winchester


« it was a monday, a day like any other day. it was my destiny, it's what we needed to do. they were telling me, i'm telling you. »


Dernière édition par Sam Winchester le Jeu 26 Aoû - 3:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Hell's Angel

avatar

Messages : 64
Age : 31
Copyright : Acide Edulcoloré
Where are you ? : Las Vegas and other
Your Job : Etudiante


Go to the Hell
Your game:
So friend:
Mode RP: ON
MessageSujet: Re: katie&sam ;; « i've been driven far from this side »   Jeu 19 Aoû - 20:30

Finalement lequel des deux avaient raison ? Qui de Sam ou de Katie pouvaient affirmer quoi que se soit ? Katie n'a aucun souvenir de tout ce qui se passe pendant ses absences et Sam n'a été présente à aucune d'entre-elles finalement. Alors pourquoi affirme t-il l'un comme l'autre le contraire de ce que chacun pense dans le fond ? Katie avec toute ses preuves accablantes voit sa vie bien différement, elle se voit comme quelqu'un qu'il faut finalement enfermer, quelqu'un qu'il faut éviter ou encore comme quelqu'un qu'il faut abattre. Elle se croit responsable de bien des malheurs et dans le fond elle n'a surement pas tort. Chaque criminelle est puni par la loi, elle mériterait surement la peine capital si elle n'a pas tort. Mais dans le fond peut-être que Sam à raison et qu'elle n'a fait de mal à personne, peut-être qu'elle se blesse elle même ? Elle a pas mal de coup et de blessure sur elle. Elle en doute fort mais dans l'optique cela est tout à fait plausible. Après tout elle n'a jamais vu de cadavre, elle n'a jamais entendu parler d'histoire sanglante dans les journaux. Pourquoi pas ? Elle met donc l'hypothèse de côté. Il faut qu'elle arrète de faire sa tête de mule, Sam à fait le déplacement, elle va se montrer forte comme à son habitude, faire croire que tout va s'arranger et surement tenter de se débrouiller seule, après tout qu'es-ce-que Sam peut bien faire pour elle ? Si se n'est écouter ses malheurs ? Rien finalement alors autant ne pas l'embêter plus longtemps avec ses histoires qui n'auront surement jamais de réponse. Sans doute optera t'elle pour la faciliter. Ou aller voir un hypnotiseur, sans doute qu'elle se rappelerait de ce qu'elle a pu faire pendant tout ses moments flou de sa vie.

Sam essaye de se montrer le plus présent possible et le plus sincère mais dans son regard Katie remarque quelques chose qu'elle ne peut vraiment expliquer. Ses paroles sont réconfortantes, elle ne dit pas un mot le laissant parler, écoutant attentivement ses paroles. L'étreinte qu'il lui offre Katie l'accepte volontier, le serrant à son tour dans son étreinte. Pour le moment elle reste silencieuse, elle ne sait quoi ajouter de plus à ses paroles. Elle ne peut que le remercier, mais cela est bien peu pour ce qu'il a fait pour elle finalement. Il est la seule personne au courant de cette histoire, la seule personne à qui elle a osé en parler, il est venu d'elle ne sait ou pour la voir, un comportement qu'elle apprécie énormément. Elle relâche doucement son étreinte et finit par reprendre la parole, un ton calme et doux, comme à son habitude, l'instant de panique est loin d'être fini mais cela ne servirait à rien finalement.

"-Merci pour tout Sam. Cela m'a fait un bien fou de pouvoir enfin en parler."

Elle ne mentait pas, cela lui avait vraiment fait du bien d'en parler même si finalement aucune solution et aucune réponse n'avaient été formulé.

"-Ça fait du bien de savoir qu'on a quelqu'un sur qui compter et même si c'est un peu stupide de dire cela et très cliché. Je serais toujours présente pour toi si tu as besoin de moi."

Encore une fois, elle est sincère. Les gens qu'elle apprécie, elle se montre toujours présente pour eux. Sam fait partie de ses personnes. Malgrè tout ce qui a pu se passer, il compte beaucoup pour elle, un ami fiable et sincère. On en a tous besoin.

"-Et si on tenté désormais de parler de chose plus sympathique ?

Elle se redirigea vers le fauteuil ou elle prit place. Contente de pouvoir le voir et lui parler, elle n'allait pas manquer cela. Passant une main frénétique dans ses cheveux. Elle lui adressa de nouveau la parole.

"-Alors d'ou arrives-tu ? Et tu pensais me rendre visite à quel moment ? Me dis pas que tu as attendu que j'ai besoin de toi pour venir. J'aurais adoré que se soit dans d'autre circonstance mais ... Je suis vraiment super contente de te voir."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ S A M.
    somethin' hellish


avatar

Messages : 205
Age : 26
Copyright : c.maquizz
Where are you ? : Here and there
Your Job : Busy


Go to the Hell
Your game:
So friend:
Mode RP: ON
MessageSujet: Re: katie&sam ;; « i've been driven far from this side »   Jeu 26 Aoû - 3:56

Quelques paroles... C'est la seule chose dont il était capable, la seule chose qu'il pouvait faire pour la rassurer un tant soit peu, la conforter dans les impressions qu'il avait au plus profond de ses pensées. Il savait pertinemment qu'elle ne pouvait rien faire, qu'elle soit schizo ou habitée par quelque chose de surnaturel, il y avait un côté de Katie dans lequel il ne doutait certainement pas. Il sentait qu'elle, elle doutait et il n'aimait pas la voir autant torturée par des éléments qui n'existaient certainement pas. Il ne voulait pas que ces doutes existent, que ce soit dans ses pensées à lui, à elle ou dans celle de n'importe qui d'autre. Au fond, il savait qu'il devrait en parler à Dean rien qu'histoire qu'il puisse donner son avis, ou même qu'il soit au courant de ce qui rythmait désormais la vie de cette femme qu'il avait abandonnée du jour au lendemain... Si tant est qu'il ne fasse pas mine de ne pas la connaître. Il ne savait pas vraiment ce qui lui avait pris, ce qu'il faisait en venant l'enlacer de la sorte pour qu'elle puisse se blottir contre quelqu'un, une présence de confiance qui pourrait un tant soit peu la réconforter... du moins, c'est ce qu'il espérait. Et heureusement pour lui, elle avait l'air de bien prendre ce geste ou même les paroles qu'il disait pour la rassurer mais aussi pour se persuader lui-même qu'il n'avait pas à douter. Lorsqu'elle s'écarta de lui, Sam ne put que soutenir son regard, esquissant un léger sourire quand elle sembla plus à l'aise après les paroles et les gestes du Winchester. Au moins, il avait visiblement encore le don de parler aux gens, de les rassurer un tant soit peu malgré tout ce qu'il traversait dans sa vie au quotidien. C'est vrai quoi, il aurait très bien pu lui avouer des vérités horribles, lui parler un peu des problèmes qu'il traversait au quotidien sans réellement pouvoir tous les affronter sans pouvoir en parler à qui que ce soit. C'était aussi difficile, dans le genre, encore plus d'affronter un monde comme celui des démons et des esprits, que de devoir l'affronter seul également. S'efforçant à sourire, il répondit à la jeune femme, comme plus que rassuré d'avoir été utile en quoique ce soit d'autre que chasser des esprits et empêcher quelques personnes de mourir décapité ou écorcher.

« Ca m'fait plaisir... d'avoir pu t'aider... Malgré tout ce temps qui est passé. Et j'hésiterai pas si jamais j'ai besoin d'une quelconque aide un jour. »

Apparemment, la conversation devait dévier sur autre chose, pour elle comme pour lui et la jolie blonde avait aussi saisi l'idée, si bien que, retournant vers le fauteuil qu'ils avaient quitté quelques instants plus tôt, elle reprit la parole pour dévier complètement les sujets de discussion qu'ils pourraient avoir. Esquissant un sourire, il se remit en route vers le canapé derrière Katie, il répondit, tentant de détendre l'atmosphère tout comme elle le faisait si bien, elle. Il n'était pas non plus super doué pour jouer la comédie, mais il allait au moins tenter, rien que pour la conforter dans ce qu'il avait dit et non pas pour revenir sur ses propos comme le premier des idiots.

« Bonne idée... Je suis pas contre changer un peu de sujet pour détendre l'atmosphère... »

Un sourire alors qu'il s'asseyait, reposant son regard sur la jeune femme pour soutenir le sien l'espace de quelques instants. Sauf qu'il n'avait pas prévu que "changer de sujet" en viendrait forcément à parler de lui et de ce qu'il avait pu devenir depuis que Dean et lui étaient sortis de la vie de Katie. Haussant les sourcils tout en détournant le regard soudainement très passioné par le sol, Sam esquissa un sourire, se forçant à relever les yeux vers elle, au moins l'espace de quelques instants :

« J'viens de… Pahrump, à quelques kilomètres de là... J'ai profité d'être de passage pas loin... Parce que... »

Il avait à nouveau baissé le regard vers le sol, quelque peu préoccupé par ce qu'il allait dire et incapable d'affronter ce qu'il allait dire, ni même la réaction qu'elle pourrait avoir à ses propos :

« Parce que j'savais pas vraiment quand j'pourrai passer avant... On est... pas mal occupés ces derniers temps et c'est compliqué de pouvoir se libérer pour faire quelques kilomètres de détour... Encore plus avec Dean. »

Il ne put réprimer un ricanement de façade, posant son regard sur quelque vague autour de lui, avant d'oser regarder la jeune femme. Il faut dire qu'il n'aimait pas vraiment annoncer à la jeune femme qu'il l'avait mise un peu au second plan, après la chasse, après son frère et toutes ces histoires inimaginables pour une personne comme Katie.

_________________


Sam Winchester


« it was a monday, a day like any other day. it was my destiny, it's what we needed to do. they were telling me, i'm telling you. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Hell's Angel

avatar

Messages : 64
Age : 31
Copyright : Acide Edulcoloré
Where are you ? : Las Vegas and other
Your Job : Etudiante


Go to the Hell
Your game:
So friend:
Mode RP: ON
MessageSujet: Re: katie&sam ;; « i've been driven far from this side »   Ven 17 Sep - 13:39

Si l'espoir est un luxe, la demoiselle se l'offre, le luxe d'espèrer que tout ceci serait bientôt terminer, elle ne veut pas se morfondre, elle l'a déjà beaucoup trop fait, elle veut reprendre sa vie en main même si cela sera sûrement difficile, dans le fond personne ne peut lui repprocher quoi que se soit même si elle reste persuadée qu'elle a sûrement blessé des personnes, des être humains, qu'elle a surement déjà tuer de ses mains, elle ne veut pas y penser même si dans le fond cela est désormais ancrée dans sa vie, cela fait partie d'elle, elle ne pourra sans doute rien y faire mais avec l'espoir qu'elle s'accorde peut-être ...

Elle se revoit dans ses jours d'innocence totale, rêvante, heureuse et sans doute imprudente constament, elle qui faisait toujours la folle et savourer chaque chose qu'elle faisait ou qu'elle voyait. Un paysage, une soirée. Le plus beau paysage qu'elle a vu dans sa vie, l'image reste gravé dans sa mémoire, telle une photo ou une carte postale, elle ressent encore le vent sur son visage, cette légère brise qui envoûtait son âme, se léger frisson qu'elle avait ressenti à ce moment précis, la beauté du soleil levant sur cette magnifique rivière bordée d'arbre plus immense et magnifique les uns que les autres, ses oiseaux chantant, le bruit des branches qui s'entre-choc, celui des feuilles sous ses pieds, le soleil qui se lève au dessus de tous ses arbres. Elle rêvassait encore à cet instant, elle pensait à des choses toutes aussi agréable les unes que les autres. Son père lui manquait durant se voyage, elle n'avait de cesse de s'inquiéter pour lui mais cela n'était pas justifier, les voyage scolaire avait du bon, elle avait réussi à échapper à la surveillance des professeurs pour se retrouver seule face à elle même l'espace de quelques heures, cela lui avait suffit pour apprécier se voyage vert en tout point. Elle apprécie tellement les choses simple, les rencontre qu'elle peut faire, les choses qu'elle peut voir, les saveurs qu'elle peut goûter.

Avant que Sam n'arrive, elle bloquait sur la vue qu'elle avait de sa fenêtre, la ville illuminée de mille feu par les lumières de Las Vegas, même si le luxe et les jeux d'argent de cette ville ne l'attire pas, elle ne peut pas lui repprocher d'être magnifique quand la nuit tombe enfin sur elle telle un couverture de soie sur un corp dénudé, la douceur de se contacte charnelle est tellement agréable,que la nuit les tout autant quand elle vient tomber sur la ville, lui permettant de briller de tout son plein. Se sont ces genres de moment d'insouciance qu'apprécie fortement Katie, elle aime ne pas avoir à se prendre la tête pour rien et juste pouvoir savourer la plus simple des choses avec ses sens dont elle est pourvue. Elle aime tout cela, ce qui la rend beaucoup plus rayonnante et charmante.

La conversation se poursuit mais ne se ressemble pas, en tout cas, le sujet de conversation ne ressemble pas du tout à celui qu'ils avaient quand Sam était arrivé. Cela ne sert à rien de tajiverser la dessus pendant des siècles, elle n'en a pas le temps et pour une fois qu'elle voit Sam, qu'elle peut en profiter même quelques heures, elle va le faire. Ce qui l'amuse et l'intrigue même encore plus, c'est la façon dont à Sam de parler, comme si il cachait quelques choses ou qu'il ne disait pas tout, elle avait toujours eu se sentiment de secret quand il se mettait à parler. Elle ne savait pas si cela était un trait de sa personnalité ou si il avait effectivement quelques chose qui le génait dans la conversation. A croire qu'il y avait des tabous avec Sam, tout comme avec Dean d'ailleurs, ils ne sont pas frères pour rien ces deux là.

Elle s'efforce de sourire, gardant les yeux rivés sur Sam comme si il allait lui annoncer une exellente ou effroyable nouvelle, sans doute trop insistante, elle se voyait baisser le regard de temps à autre pour ne pas le mettre plus mal à l'aise encore, elle le sentait assez gêné comme cela. Cela la faisait sourire mais en même temps elle autait tellement aimer comprendre ce qu'il cachait ou pourquoi il était ainsi, elle ne put d'ailleurs s'empêcher de faire la remarque à Sam quand il eut fini de prendre la parole.

"-Tu me fais rire..."

Un petit sourire en coin attendant la question fatidique du " Pourquoi ?!" , elle n'attendit même pas qu'il la pose, elle enchaîna sans se prendre la tête.

"-Tu as toujours cette garde quand tu parles, comme si quelques chose te faisait peur ou que tu tentais de le cacher. Tu réfléchis toujours à ce que tu vas dire comme si tu avais peur de révéler quelques chose."

Voilà qui était dit, elle avait toujours était très franche et très directe, cela ne plaisait pas toujours mais avec Sam qui commençait à bien la connaître autant dire que désormais il en avait l'habitude.

"-Sam tu sais on est que tous les deux, tu peux tout me dire, j'suis une tombe, alors ne cherche pas à cacher quoi que se soit. Mon père dit toujours que tout se sait un jour. N'ait pas peur si tu as un secret ou quelques chose qui te pèse tu peux m'en parler."

Elle était sérieuse, même si elle pensait se faire des films et que cela soit justifier ou non, il pouvait compter sur la discrétion de la demoiselle. Elle était une exellente confidente, elle savait gardé un secret, elle l'avait toujours et en garder déjà beaucoup, des choses qui lui ont été dîte ou des choses qu'elle a vécu dans le passer, elle gardait tout pour elle, il était rare qu'elle extérieurise quoi que se soit. Elle aimait se faire discréte.

"-J'ai toujours eut se sentiment avec toi comme avec Dean. Cette sensation que vous nous dîtes le minimum par peur de quelques chose. Quoi je ne sais pas mais c'est le sentiment que j'ai. Enfin je ne veut pas t'embêter avec cela... J'avais besoin de te faire la remarque. Excuses-moi si cela t'a mit mal à l'aise."

Elle lui souria timidement, avec se regard d'ange qu'elle avait constament.

"-As-tu faim ? Je peux nous préparer quelques chose à manger ou alors on va manger quelques part ? Avant que tu ne repartes et que je n'ai pas de nouvelle de toi pendant des lustres accorde moi un dîner avec toi."

Elle lui offrit un nouveau sourire, patientant à sa réponse qu'elle espérait positive. Elle se tatait à prendre des nouvelles de Dean, malgrès tout, elle l'apprécier même si elle lui en voulait fortement.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: katie&sam ;; « i've been driven far from this side »   

Revenir en haut Aller en bas
 

katie&sam ;; « i've been driven far from this side »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Supernatural - The Beginning :: ● The USA ● :: ● Nevada ● :: ● Las Vegas ● :: ● Les lieux de résidence ● :: Appartement de Katie Harrison-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit