Forum sur les débuts de la série Supernatural
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Retrouvailles (Sam)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Fragily Girl

avatar

Messages : 110
Age : 28
Copyright : Bazard
Where are you ? : la ou tu ne me trouveras pas!
Your Job : Ceux que je trouve


Go to the Hell
Your game:
So friend:
Mode RP: OFF
MessageSujet: Retrouvailles (Sam)   Dim 1 Aoû - 21:13



S
AM&JORDAN ;

Retrouvailles

J'étais toujours à Easton dans ma ville natale depuis quelques mois déjà, je cherchais toujours des informations sur ma famille tout en jonglant avec mon horrible travail et oui stripteaseuse ce n'est pas le travail que toutes les femmes révéraient de faire, mais je n'avais que cela, alors je n'avais pas vraiment le choix. Je n'avais pas revu Sam depuis que j'étais revenue a Easton, il me manquait je devais l'avouer, j'en avais rencontré des hommes dans cette ville, aucun ne valait Sam, à croire que je ne parviendrais pas à l'oublier, d'ailleurs je ne voulais pas vraiment effacé le beau chasseur de mon esprit. Bref après un sale journée à me faire mater comme un vulgaire objet par une bande de pervers, cet emploi me répugnait au plus au point, à la fin de ma journée la première chose que j'avais fait comme d'habitude c'était de prendre une bonne douche, je me sentais toujours salit avec ce travail et pourtant les clients ne me touchaient pas fort heureusement.

J'avais besoin d'un bond bol d'air frais, je faisais le tour de la ville tranquillement, après une bonne marche de deux heures je me retrouvais devant la mairie et réussi à entrer dans les archives du bâtiment, je récupérais un dossier sur mes parents, mais je ne pouvais pas le prendre en entier, car je me serais fait prendre. Bref le dossier en main du moins une partie, je me dirigeais vers le pub de la ville, là-bas je m'installais à une table et commanda un bière, je commençais à éplucher le dossier, j'avais reçu ma bière et je continuais ma recherche.

Pendant ce temps un homme avait pris l'initiative de venir m'accoster, je soupirais en le voyant s'asseoir.S'il croyait qu'il arriverait à me séduire c'était raté, d'ailleurs je ne me gênais pas pour le lui faire comprendre, surtout quand j'entendis sa phrase :

-Bonsoir beauté.

La c'était le pompon, j'avais horreur que l'on me parle comme cela. Pour qui il se prenait, alors je lui lançais un, va voir ailleurs si j'y suis. Comme je l'attendais il décidait de partir sans rien dire de plus, visiblement vexer, je souriais en regardant le jeune homme retourner voir ses amis en râlant et eux se moquant de lui. Je reportais l'attention sur mon dossier en redemandant une bière.


Dernière édition par Jordan Trampton le Mar 3 Aoû - 13:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ S A M.
    somethin' hellish


avatar

Messages : 205
Age : 26
Copyright : c.maquizz
Where are you ? : Here and there
Your Job : Busy


Go to the Hell
Your game:
So friend:
Mode RP: ON
MessageSujet: Re: Retrouvailles (Sam)   Mar 3 Aoû - 2:31

SAM&JORDAN ;;
Retrouvailles



Il faisait déjà sombre, tellement sombre que les gens semblaient avoir hésité longuement avant de se retrouver dehors profiter d’une nuit qui respirait le lugubre. Les mains profondément enfoncées dans les poches de sa veste, Sam réprima un soupir, laissant un léger frisson lui parcourir le dos. Ce soir encore, il avait bel et bien l’impression de ne pas pouvoir dormir, de ne pas pouvoir fermer les yeux sans tomber sur le visage de Jessica, sur les souvenirs de tout ce qu’il avait traversé, sur le visage de son père également… A croire qu’il se plaisait à ressasser ces remords-ci, à les tourner et les retourner dans tous les sens possibles et imaginables. Cela faisait désormais plus d’un an que Jessica était morte et pourtant, les récents événements n’avaient fait qu’éveiller avec plus de rage encore, les remords du Winchester, ses ressentiments et toutes les douleurs qu’il gardait silencieusement en lui. Bien décidé à ne pas se laisser gagner par la désolation totale, il n’était pas resté dans son lit, ni même dans la chambre de motel qu’il investissait avec son frère depuis quelques jours à peine, alors qu’ils étaient sur une affaire pas franchement réjouissante dans son genre. Le jour où ils suivraient la piste d’une ville où les habitants ressuscitaient ou où tous les vœux s’exauçait n’était pas encore arrivé tiens ! C’était à cet univers sordide et noir que Sam avait voulu échapper quand il avait quitté sa famille, quand il avait rompu tout lien avec son père et son frère dans l’espoir de se construire une nouvelle vie, une toute autre vie avec un nouveau but… un nouvel élan quelconque. Et pourtant, aujourd’hui, il se retrouvait au même point qu’auparavant, voire même plongé dans de plus grandes culpabilités que celles qui le dévoraient déjà quand il était gamin, et puis adolescent, jusqu’à ce qu’il se décide de changer de vie. Il faut dire, à cette époque il n’avait pas eu la folie de mêler des personnes extérieures à ce monde de la chasse… bien que mêler Jessica au démon aux yeux jaunes ou à quelque autre démon n’avait jamais été dans ses intentions. L’esprit embrumé par tous ces songes, il errait presque, silencieux et solitaire, discret au milieu de la masse bien qu’attirant quelques regards furtifs qui finissaient par s’évanouir dans la nuit sans rien d’autre qu’une impression de trace… Il avait laissé Dean au motel, endormi sur un tas de papier avec une bouteille de bière vide pour camarade… peut-être deux qui sait, quand ils devaient se coltiner les recherches à faire, les bouteilles de bière passaient vite sans même qu’ils s’en rendent toujours compte hein. Comme si son chemin avait décidé de ne pas laisser le chasseur se perdre dans ses propres songes, Sam se retrouva devant un bar, plus par hasard que pour autre chose… il faut dire qu’il était loin de connaître la ville d’Easton ! Se bourrer la gueule, est-ce que ça pouvait bien être une bonne idée pour oublier un tant soit peu tous les doutes qui l’assaillaient ce soir ? Mh, peut-être et qui sait, ça pouvait toujours plus l’occuper que de se crever les pieds à marcher, nan ?

S’engouffrant donc dans le bâtiment, le Winchester mit un certain temps avant de s’imprégner de l’odeur âpre qui embaumait tout autour de lui… un mélange de bière, de quelques autres alcools, de cigarette et d’il ne savait pas quoi encore. Un vrai bar comme il faut savoir les aimer en gros. Réprimant un nouveau soupir rien qu’à l’idée d’être tombé aussi bas niveau désespoir d’un soir, il vint s’asseoir au bar, commandant d’office un verre de whisky, rien qu’histoire de se mettre les idées en place avant d’aller dans l’alcool un peu moins… brut dirons-nous. Avalant son verre d’une traite sitôt celui-ci arrivé, il prenait le temps d’observer les gens autour de lui, des gens bien plus bourrés qu’ils ne l’auraient jamais été, d’autres qui s’occupaient de ce qui ne les regardait pas… d’autres qui semblaient porter le poids du monde sur leurs épaules… et un bon paquet d’ivrognes qui semblaient plus ou moins habitués de l’endroit. Plusieurs gorgées de sa bière fraîchement commandée, Sam se rendit tout juste compte qu’il n’avait pas l’argent nécessaire pour payer les commandes qu’il s’apprêtait à aligner comme un de ces pathétiques types déprimés qu’il pouvait voir par-ci par-là autour de lui. C’est donc sans hésiter qu’il se leva, se joignant au groupe qui avait entamé un billard et qui mettait apparemment un bon paquet d’argent en jeu à chaque partie recommencée. Rien de mieux quand on veut se faire de l’argent, n’est-ce pas ? Encore plus quand on s’appelle Sam Winchester, qu’on est un chasseur hors pair et que la précision, c’est un truc qui est loin de manquer dans la caboche ! C’est donc sans surprise qu’il gagna la première partie, puis la deuxième bien qu’il ait désormais bien assez d’argent pour se payer toutes les bières qu’il voulait, emporté par le jeu et par les bières qu’il alignait – quand même on peut boire et jouer au billard en même temps hein. Ce n’est qu’au milieu de la troisième partie que son attention fut attirée ailleurs, plus loin, alors qu’un paquet de types apparemment bien torchés semblait bien s’amuser… Des crétins… ils dévoraient une fille des yeux et apparemment, l’un des types venait de se prendre le plus gros râteau de sa vie de la part de la brune au vu de la tête qu’il faisait. Alors que son regard s’apprêtait à quitter la jeune femme du regard pour se reposer sur le jeu qu’il menait à nouveau, il reconnut Jordan, sentant une vague de malaise l’envahir bien soudainement. Voilà qu’il se retrouvait là, au milieu d’un bar de Easton, en train de jouer au billard avec une bande d’ivrognes pour payer les bières qu’il alignait depuis son arrivée et qui lui avaient quelque peu flouté l’esprit… C’est pourtant sans une once d’hésitation qu’il abandonna là son jeu, ainsi que le bon paquet d’argent qu’il avait mis jeu pour embarquer sa bière et se diriger vers la jeune femme qu’il connaissait bien… Au fond, il s’en foutait pas mal que les types soient remontés contre lui parce qu’il abandonnait la partie en plein milieu, il s’en foutait aussi du bon paquet d’argent qu’il venait de perdre sur un coup de tête débile. Posant sa bière sur le comptoir alors qu’il arrivait à hauteur de la brunette, il lui adressa un sourire alors qu’elle relevait le regard vers lui.

« Je crois bien que tu l’as fâché… » Remarqua-t-il en détournant légèrement le regard pour désigner le type qui se trouvait à sa place quelques instants plus tôt et qui maintenant semblait fulminer contre la demoiselle. Comprenant qu’elle semblait relativement encline à le laisser s’installer à ses côtés, il s’assit, avalant une gorgée de sa bière avant de reposer le regard sur cette impromptue rencontre : « J’pensais pas te revoir… ici ou même ce soir. » Un nouveau sourire plutôt mal à l’aise avant de s’inquiéter un peu de son état au lieu de commencer à lui déballer ses impressions du moment : « Tu vas bien ? » Ils ne s’étaient pas vus depuis un certain temps, si bien que Sam se perdit l’espace de quelques secondes à soutenir le regard de la jeune femme, s’y perdant quelque peu comme pour y reconnaître une quelconque lueur. Le regard de Jordan avait quelque chose de fascinant, doux et captivant, si bien qu’il ne soutint pas plus longtemps ses prunelles, presque de peur de leur faire perdre leur éclat. Il avait pensé à elle ces derniers temps, comme pour se réconforter, se dire qu’il ne plantait pas vraiment tout en ce moment et qu’il pouvait bien y avoir du positif dans les moments sombres qu’il traversait… et sans conteste, Jordan était bel et bien quelque chose de positif, ce soir encore plus, sans doute.

c.livejournal&fanpop

_________________


Sam Winchester


« it was a monday, a day like any other day. it was my destiny, it's what we needed to do. they were telling me, i'm telling you. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Fragily Girl

avatar

Messages : 110
Age : 28
Copyright : Bazard
Where are you ? : la ou tu ne me trouveras pas!
Your Job : Ceux que je trouve


Go to the Hell
Your game:
So friend:
Mode RP: OFF
MessageSujet: Re: Retrouvailles (Sam)   Mar 3 Aoû - 13:52


SAM&JORDAN ;

Retrouvailles


Je souriais en voyant le jeune homme ruminer contre moi en rejoignant ses copains, quel imbécile croire que m'approcher était aussi facile, le seul homme qui pouvait m'approcher avec facilité était unique, en tout cas à mes yeux il l'était, oui Sam était quelqu'un de bien, une personne de confiance, un homme comme on en voyais peu. Je reprenais mes recherches en souriais, riant à l'intérieur de moi, mais une ombre se posa sur mes papiers, je croyais évidemment que le type était revenu, d'un air blasé je levais les yeux, mais vous ne pouvez pas imaginer ma surprise quand en face de moi, c'était Sam Winchester, je n'en revenais pas, mes yeux étaient tout rond. J'avais l'impression de rêver, il était bel et bien là. Le temps que je me remette de mes émotions, un grand sourire apparut sur mon visage, quel bel surprise et une grande joie de le voir ici. Je lui faisais signe de s'asseoir en ramassant mes papiers, je ne pouvais pas faire de recherche avec Sam en ma présence, j'avais tout mon temps pour chercher ma famille, je ne voyais pas le chasseur tous les jours, je le laissais prendre la parole, sa remarque sur le type mécontent me fit rire.

-Je lui viens juste de lui apprendre à rester à sa place. On ne m'aborde pas comme ça, surtout pas un homme complètement ivre.

Je lui souriais toujours, je venais juste de m'apercevoir que Sam était en train de jouer au billard pour se payer les bières qu'il buvait, pour que Sam fasse cela je savais bien que quelque chose clochait, un truc qui le travaillait, mais comme d'habitude je décidais d'aborder le sujet en douceur, je savais qu'avec Sam la douceur était de mise, c'est surement cela qui me faisait craquer pour ce bel homme, il n'avait rien de commun a tous les hommes que l'on pouvait rencontrer, il était fragile et doux, compréhensif et surtout Sam était persuadé qu'en chacun de nous il y avait du bon, pour ma part je n'y croyais pas toujours, mais j'espère qu'il a raison. Il était surpris de me voir ici, surtout ce soir, je souriais après tout je vivais ici, enfin le temps de trouver ma famille ensuite j'aviserais.

-Et bien c'est ma ville natale alors je suis revenue vivre ici, enfin le temps de trouver ce que je cherche.

Je n'avais vraiment aucune idée sur ce que j'allais trouver, j'ignorais que ma famille tant recherchée était morte. Bref, je ne voulais pas penser à tout cela, j'étais en présence de Sam, je faisais signe à un serveur de venir et lui demandais deux bières. Je souriais à Sam à nouveau.

-Je vais bien merci et toi?

Je me doutais bien qu'il ne devait pas être en super forme, mais il semblait rayonnant à ce moment précis, son regard perçant le mien illuminait mon regard de plus en plus, je ne n'arrêtais pas de sourire, j'avais bien choisi de venir ici, le destin nous avait réuni pour discuter de tout et de rien, j'étais tellement heureuse de la revoir, j'avais énormément pensé à lui depuis notre séparation, il devait partir en chasse avec Dean et depuis je ne l'avais pas revue. Le serveur nous ramenais nos bières, je buvais une gorgée dans la mienne et scrutait Sam avec mon regard pétillant, car il l'était je le savais Dean m'en avais fait la remarque, il me disait toujours, ton regard s'illumine à chaque fois que Sam est là. Il n'avait pas tort, Sammy avait toujours eu le don de me réconforter par sa présence, quand il était à mes coter j'avais comme l'impression que rien ne pouvais m'arriver.

-Tu court après quoi cette fois ci?

Ma phrase n'était pas très claire pour ceux qui pourraient nous entendre, mais Sam comprendrait le sens de ma phrase, je savais que s'il était là, c'est qu'un phénoméne surnaturel n'était pas loin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ S A M.
    somethin' hellish


avatar

Messages : 205
Age : 26
Copyright : c.maquizz
Where are you ? : Here and there
Your Job : Busy


Go to the Hell
Your game:
So friend:
Mode RP: ON
MessageSujet: Re: Retrouvailles (Sam)   Mar 3 Aoû - 18:54

Fortuite rencontre qui n’avait rien de déplaisant au vu des circonstances qui avaient amené Sam dans ce bar, ce soir. Ces derniers temps, le Winchester était plutôt d’humeur morose, silencieux, perdu dans ses pensées et dans tout ce qui venait à lui traverser l’esprit selon les moments. On peut bien dire qu’il contrastait particulièrement avec son frère en ce moment, avec sa mine quelque peu patibulaire face aux grandes expansions de Dean. Il n’avait pas eu à hésiter bien longtemps avant de retrouver la jeune femme, peut-être plus pour montrer à l’autre boulet comme s’y prendre avec une fille pour qu’elle soit un tant soit peu réceptive… ou peut-être pas pour ça, d’ailleurs, il n’était pas prof de relations avec les filles… ça, il aurait plus des cours à prendre que des cours à donner, tiens ! D’ailleurs là, il trouvait son entrée en matière plutôt médiocre dans son genre avec ce « je m’attendais pas à te voir ici », après tout, elle avait bien le droit d’être où elle voulait, il n’y avait pas de lieux pré-faits pour elle ni de lieu qui ne pouvaient pas lui correspondre, si ? Quoique, c’est vrai, Sam avait eu relativement de mal à l’imaginer dans un bar la première fois qu’ils s’étaient rencontrés… la preuve, à peine entrée, voilà qu’elle se faisait aborder comme un morceau de viande par un débile qui avait un peu trop forcé sur la picole. Heureusement, il n’était pas bourré, même avec les bières qu’il avait déjà eu le temps de descendre depuis qu’il avait trouvé refuge dans ce bar… il faut dire, il était loin d’être nul en billard alors il avait largement gagné de quoi se payer autant de bière qu’il pouvait en boire en une soirée… il les avait bien tous entubés, avec son air de jeune homme pas forcément poussé sur la picole et les soirées billards ou poker – ça c’est vrai, il n’était pas du tout tourné vers le poker, la preuve, il n’a jamais encore réussi à gagner la moindre partie contre qui que ce soit et plus particulièrement son frère ou Bobby – et pourtant… ne dit-on pas que l’habit ne fait pas le moine ? Bah voilà, Sam avec son petit air de gentil garçon pouvait bien être trompeur des fois. Aux paroles de la jeune femme, il esquissa un léger sourire, détournant le regard pour scruter quelques instants le type qui venait de se prendre le râteau de sa vie et ce, par la fille que Sam considérait comme la plus douce de celles qu’il connaissait… c’est dire comment il avait du s’y prendre vraiment mal. Suivant le signe qu’elle lui avait fait, Sam s’assit bien docilement à côté d’elle, adressant un rapide regard aux papiers qu’elle ramassait avant de relever les yeux vers elle, soutenant ses prunelles les quelques secondes pendant lesquelles elles croisèrent les siennes. L’un comme l’autre, ils avaient le regard quelque peu… fuyant, Sam se retrouvant soudainement fasciné par sa bouteille de bière et elle… par il ne savait même pas quoi.

Elle disait aller bien et pourtant, il la sentait quelque peu troublée, sans trop savoir si c’était à cause de sa présence ou à cause de ce qu’elle disait chercher. Apparemment, le « quelque chose » était relativement significatif, elle ne semblait pas vouloir en parler, pas avec lui ou pas maintenant en tout cas et il respectait ça, il y avait bien des choses qu’il ne voulait pas partager souvent… alors pourquoi exigerait-il le contraire d’autres personnes, hein ? Hochant légèrement la tête, il reposa son regard sur elle, esquissant un nouveau sourire, pour se donner contenance et répondre au retour de sa question : « J’vais bien… J’suis… juste venu prendre un peu l’air. » Comme pour ponctuer sa phrase, il laissa son sourire s’étirer quelque peu avant de poser son regard sur la bière qui venait d’arriver qu’il attrapa pour en boire une gorgée, surtout pour avaler tout ce qu’il ne disait pas, tout ce dont il n’avait justement pas envie de parler… pas même avec son frère, et pas non plus avec Jordan, après tout, ce n’était pas son but de foutre l’ambiance en l’air… donc bon. Et puis, au fond, c’était vrai, il était venu ici pour se dégourdir un peu les jambes, pour « prendre l’air », sortir de la chambre de motel qu’il squattait avec son frère et dans laquelle il était resté cloîtré toute la journée à éplucher des papiers qui certes, avaient fait avancer les choses mais qui n’en étaient pas moins barbants pour certains. La chasse et ses côtés pas toujours bien positifs… plus le temps passait, plus Sam se souvenait quels côtés de cette vie l’avaient dégoûté plus que de mesure de la chasse, des démons et de tout le reste. Réprimant un soupir, il déglutit à cette pensée, se perdant dans ses songes alors que ce n’était certainement pas le moment, hein ?! Relevant les yeux devant lui à la question de Jordan, il eut encore un sourire, plus ironique qu’autre chose… parler de la chasse, c’était bizarre de le faire avec une personne qui n’était pas du « métier » ou même qui n’était pas son frère… A vrai dire, Dean était bien le seul avec qui Sam parlait vraiment des chasses qu’ils faisaient et des enquêtes qui avançaient plus ou moins. Haussant les épaules, il avala une nouvelle gorgée à sa bière avant de répondre enfin à sa question, un air quelque peu amusé sur le visage, comme s’il était soudainement amusé par le fait que leur chasse d’Easton piétine, ce qui n’était pas vraiment le cas en réalité : « Honnêtement… j’en sais rien encore… Un esprit sans doute, c’est ce que tous les signes démontrent mais... » Esquissant une légère moue, il haussa les épaules, baissant le regard vers sa bouteille de bière. Après tout, ils avaient certainement mieux à faire que de courir après des tombes à creuser, ils pourraient tout aussi bien chercher les élus ou même le démon aux yeux jaunes… et pourtant, Dean avait semblé très intéressé par cette affaire qui semblait toute aussi banale que les autres. Relevant le regard l’air de rien, il sourit à la jeune femme : « On est jamais vraiment fixé quand on est chasseur… » C’est vrai quoi, ils en avaient déjà fait l’expérience avec ce tableau maudit, ils avaient brûlé le corps du père, persuadés que c’était celui-ci qui hantait la peinture et tuait tous les gens qui l’achetaient… et pourtant, non, c’était la gamine qui était la plus sadique de la famille et qui tranchait des gorges au rasoir. Enfin bref, des histoires passées, résolues mais qui apprenaient quelque peu la méfiance face aux signes qui pouvaient crever les yeux et qui pourtant, pouvaient être trompeurs des fois. Reposant son regard sur Jordan, il se surprit à vouloir changer de sujet, juste parce que la chasse n’avait pas grand-chose de bien joyeux pour leurs retrouvailles hein… et puis, il avait surtout envie de la tenir éloignée le plus possible de l’univers sombre et morbide qu’était le monde des démons, des vampires et des chasseurs : « Alors t’es née à Easton ? » Sujet de conversation intéressant, n’est-ce pas ? Oui, Sam avait tendance à poser des questions qui avaient tout pour être des plus transcendantes dans le genre, franchement. Enfin bon, c’était toujours mieux que de se mettre à décomposer les forces et les faiblesses des vampires ou des esprits, nan ?

_________________


Sam Winchester


« it was a monday, a day like any other day. it was my destiny, it's what we needed to do. they were telling me, i'm telling you. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Fragily Girl

avatar

Messages : 110
Age : 28
Copyright : Bazard
Where are you ? : la ou tu ne me trouveras pas!
Your Job : Ceux que je trouve


Go to the Hell
Your game:
So friend:
Mode RP: OFF
MessageSujet: Re: Retrouvailles (Sam)   Mar 3 Aoû - 23:47

Sam ne semblait pas vouloir me parler de ce qu'il n'allait pas remarque je lui avais volontairement caché mes recherches quand il c'était assis, je n'étais pas d'humeur à parler de moi et mes problèmes, c'était la même chose du coter de Sam, pourquoi vouloir parler de problèmes alors que nous venions tout juste de nous retrouver? Je ne voulais pas gâcher ce moment, pour rien au monde, depuis le temps que je ne l'avais pas vu, la dernière fois j'avais essayé de lui faire comprendre ce que je ressentais pour lui, mais je ne pense pas qu'il avait saisit ce que j'avais essayé de lui faire comprendre, d'un coter heureusement, car je ne pensais pas le revoir, j'aurais eu l'ai maligne s'il aurait compris ce que je voulais lui annoncer.

Sam ne l'avait pas compris et cela était compréhensible, qui aurait compris entre deux bégaiements et un bafouillage toutes les deux secondes? Personne, j'étais vraiment maladroite en déclaration ! Bref, je n'étais pas parvenue à le lui dire, j'avais décidé de le laisser partie le laissant dans l'ignorance, je ne pensais pas le revoir et le destin venait de me prouver le contraire, Sam était la devant moi, à sourire comme la premiére fois que nous avons passé du temps ensemble, pas mal de bons moments que je gardais bien au chaud dans ma mémoire, je ne voulais pas en oublier ne serais ce qu'une miette. Sa question me faisais sourire, il était vrai que le chasseur ignorait que j'étais née ici et que j'y avais passé toute mon enfance. Je le regardais souriante et bu une gorgée de ma bière.

-Oui je suis née ici, j'ai grandis jusqu'à mes six mois avec mes parents, ensuite ils m'ont abandonné, j'ai été adoptée par une famille charmante, mon père et agent de police et ma mère s'occupe des foyers d'accueil, c'est comme sa qu'ils m'ont adopté.


J'étais loin de savoir que tout ce beau compte de fée sur mon adoption n'était qu'un joli conte de fée, bien sûr mes parents m'avaient dit cela pour ne pas que je souffre, eux ils savaient ce qui c'était passer, ils savaient que je cherchaient inutilement. Je venais de dévoiler une partie de mon enfance à celui que je considérais comme digne de confiance, après tout il m'avait sauvé la vie a notre première rencontre. Je buvais une seconde gorgée dans ma bière.

-Et toi tu es né ou ? Je ne l'ai jamais su.

J'espérais que le fait que je me sois confié à lui l'incite à en faire autant, enfin je ne m'attendais pas à un miracle, Sam avait un coter mystérieux qu'il savait cultiver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ S A M.
    somethin' hellish


avatar

Messages : 205
Age : 26
Copyright : c.maquizz
Where are you ? : Here and there
Your Job : Busy


Go to the Hell
Your game:
So friend:
Mode RP: ON
MessageSujet: Re: Retrouvailles (Sam)   Mer 11 Aoû - 19:36

S’il avait su en entrant dans ce bar pouvoir retrouver Jordan et qu’ils allaient s’aventurer dans une conversation comme celle qu’ils partageaient là, il n’aurait sans doute même pas pris la peine de croire en ce hasard qui pourrait presque avoir quelque chose de douteux, comme s’il n’avait finalement plus rien du hasard mais de quelque chose d’orchestré de toute pièce. Enfin, à cet instant précis, il se contentait de discuter avec la jeune femme, adressant quelques sourires à celle-ci lorsque leurs regards se perdaient à se croiser quelques instants furtifs… sans doute qu’eux même ne s’en rendaient pas compte et pourtant, mine de rien, ces infimes moments commençaient à doucement s’aligner et à faire renaître la complicité qui avait toujours été de mise entre eux deux. Quelques instants plus tôt, elle avait semblé complètement plongée dans des recherches dont elle ne voulait pas livrer l’objet et à présent, elle partageait une conversation avec lui… elle ne l’avait pas envoyé chier en lui faisant comprendre qu’elle était occupée, comme elle l’avait fait avec l’autre type, ce qui attirait quelques regards furtifs sur Sam et qui, quelque part, le rassurait un peu… peut-être qu’elle avait surtout fait ça par politesse pour être cordiale avec une personne qu’elle connaissait mais qu’au fond, la présence du Winchester n’avait rien de plaisant pour la brunette, il n’avait pas encore pris la peine de se poser la question… à croire qu’il ne se préoccupait même plus de Jordan, perdu dans quelque chose d’autre, la possibilité de profiter du moment de détente que ce fameux « hasard douteux » lui offrait. Ce n’était pas très souvent, des opportunités pareilles, alors il n’allait pas commencer à se poser des dizaines de questions… pour une fois, tiens ! Peu à peu, la conversation s’engagea vers tout ce qu’il pouvait y avoir de plus banal… à croire qu’ils faisaient tout juste connaissance et qu’il lui avait demandé si elle était de passage dans la ville ou si elle avait toujours vécu ici… ça faisait un moment que Sam n’avait pas eu de conversation aussi platonique, mais ce n’était pas forcément pour lui déplaire, ça avait quelque chose de plaisant quelque part, de pouvoir se mêler dans une masse sans pour autant être observé parce que le mot « démon » ou « chasse » avait atteint une quelconque oreille indiscrète, ce qui arrivait plus souvent que certains pouvaient le croire. Pourtant, à croire que le « normal » ne peut pas durer très longtemps, les paroles de la jeune femme arrachèrent un infime froncement de sourcils chez le Winchester. Apparemment elle ne l’avait pas vu, ce qui n’était pas forcément une mauvaise chose… Déglutissant péniblement à la pensée qui lui traversa alors l’esprit, il reposa son regard sur la jeune femme, écoutant la fin de ses propos avec un air quelque peu grave… Il devait être maudit ou quelque chose du genre, toujours à retomber sur des faits douteux, des hasards qui n’avaient vraiment plus rien pour être des hasards.

« Jordan… tu sais pourquoi tes parents t’ont abandonnée ? »
Une quelconque histoire d’incendie, de mère accrochée au plafond ou quelque chose du genre, que pouvait-il bien chercher ? Les six mois, ces fameux si mois pendant lesquels Jordan avait vécu paisiblement dans sa famille, pendant lesquels il avait vécu paisiblement avec sa mère, son père et son frère sans que rien ne vienne perturber quoique ce soit. Ils avaient quelque chose en commun, ces pouvoirs qu’ils cachaient derrière leur apparence de personnes tout à fait banales et qui devenaient de plus en plus lourds à porter alors que les mystères et les secrets s’amoncelaient sans trouver de fin. Max avait vécu également la même chose, sa mère était morte dans sa nurserie tout comme Mary était morte pour Sam… il y avait forcément quelque chose qui les liait tous les trois et peut-être d’autres encore, un semblant de réponse, une idée à laquelle il pourrait un tant soit peu se raccrocher… comme si c’était trop demander, à chaque fois qu’il trouvait un bout de piste, tout s’évanouissait. Perdu dans ce flot de pensées, il entendit à peine la question qu’elle lui posa, alors qu’elle semblait vouloir continuer sur le chemin de la « discussion normale » tandis que les pensées du jeune homme, elles, s’aventuraient dans une voie totalement différente et bien plus obscure. Devait-il lui dire qu’il était né à Lawrence, qu’il y avait grandi jusqu’à ses six mois également et que tout avait été bouleversé le soir où sa mère était morte ? Ou devait-il se contenter du simple début de la réponse ? Réprimant un soupir, il détourna le regard, le reposant sur sa bière, fronçant légèrement les sourcils avant de se décider à prendre à nouveau la parole, sans se presser, sans chercher à laisser transparaître quoique ce soit de l’excitation ou de cette étrange forme de crainte presque qui naissait peu à peu en lui :
« Lawrence… j’suis né à Lawrence, dans le Kansas. »
Il haussa les sourcils, hochant légèrement la tête avant de reposer son regard presque inquisiteur sur la jeune femme, soutenant la lueur de ses yeux à elle sans pour autant cette fois-ci laisser son esprit s’y perdre, celui-ci trop ancré à la réalité par de nouvelles pensées, de nouvelles questions qui germaient et s’emparaient complètement de lui :
« Y’a… je sais pas, quelque chose de bizarre... » Il réprima un soupir, reposant son regard sur sa bière avant de le laisser retourner sur les yeux bruns de Jordan… comme s’il cherchait à gagner du temps, ce qui était peut-être le cas, quelque part :
« J’y ai vécu avec mes parents jusqu’à mes six mois, quelque chose dans le genre et… ma mère est morte. » Il fronça légèrement les sourcils : « C’est un démon qui l’a tuée et… j’pense qu’il s’est passé quelque chose, chez toi aussi. » Belle entrée en matière, incontestablement, il ne pouvait pas mieux trouver comme conclusion hâtive et carrément flippante ! Sam et sa presque gaucherie dans toute sa splendeur, alors qu’il se perdait à nouveau à la recherche de réponses, de réconfort dans le vide complet qu’il ressentait face à tout ce qui restait sans réponse dans l’affaire du démon aux yeux jaunes.

_________________


Sam Winchester


« it was a monday, a day like any other day. it was my destiny, it's what we needed to do. they were telling me, i'm telling you. »


Dernière édition par Sam Winchester le Jeu 12 Aoû - 12:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Fragily Girl

avatar

Messages : 110
Age : 28
Copyright : Bazard
Where are you ? : la ou tu ne me trouveras pas!
Your Job : Ceux que je trouve


Go to the Hell
Your game:
So friend:
Mode RP: OFF
MessageSujet: Re: Retrouvailles (Sam)   Mer 11 Aoû - 21:59

Qui aurait pu croire que dans ma ville natale, là où j'ai vu la vie, je retrouverais l'homme qui comptait le plus à mes yeux, un homme bien différents des autres. Il était unique, un moment on pourrait croire que l'on est tout prêt et pourtant l'instant d'après c'est comme si tout ce qu'on savait sur lui n'était qu'une illusion, rien de probable, un homme qui enfouit autant de mystère qu'un monde entier, comme si le percer était impossible. J'avais l'impression que tout ce hasard n'était que le fruit du destin, un destin qui me faisait la joie de le voir, revoir son visage, pouvoir contempler à nouveau son sourire, ses beaux yeux remplit de doute et de mystère. J'avais eu le droit à cette faveur, je ne savais pas quand reviendrais une occasion pareil, le voir était presque sans espoir et pourtant il était là. Je ne préférais pas me poser de question et profiter de sa présence, un instant si précieux à mes yeux. Pendant que je lui parlais d'une partie de mon enfance je voyais Sam comme perdu dans ses pensées. Comme si le jeune chasseur réfléchissait sur mes mots, j'avais une impression étrange, comme s'il avait deja entendu parler d'un récit pareil. Il prit à nouveau la parole, me demandant pourquoi mes parents m'avaient abandonnés. Je lui lançais un sourire gêner, non je n'avais pas cette réponse. Je poussais les documents que j'avais réussi à avoir concernant ma famille vers Sam.

-C'est justement ça que je cherchais Sam, mais je n'ai pas pu avoir le dossier en entier, je ne suis pas experte dans la matière d'emprunt et donc je n'ai pu en avoir qu'une moité.

Je regardais le document le plus récent, c'était le jour de ma naissance, il y avait même une photo tirer d'un journal dedans, mon père avait été le maire, je venais tout juste de le découvrir, je n'avais jamais su cette version de l'histoire. Posant une main sur mon front, je ne comprenais pas, sur cette photo ils avaient l'air si heureux, j'étais dans les bras de ma mère et mes parents étaient plus souriant que jamais. Alors pourquoi m'avoir abandonner? J'avais parfois la mauvaise impression que je ne saurais jamais la vérité. Sam avait fini par me dire ou il était né, au Kansas, mais parler de cela paraissait le gêner. Je ne savais pas ce qu'il se cachait sous son ton de voix et son visage qui c'était endurcit, il haussait les sourcils. C'est là que la réponse de Sam m'attristait, sa mère était morte alors qu'il n'avait que six mois. J'en étais désolée pour lui, mais à la suite de cela, ses mots me glaçaient le sang, me laissant sans voix, je le regardais presque abasourdit. Je reposais le regard sur ma bière avant d'en boire une longue gorgée, je réfléchissais et plus les questions défilaient dans mon esprit, plus je sentais que sa conclusion était surement logique, mais j'en voulais la preuve, si jamais il se trompait, une larme descendait le long de ma joue, l'idée , la pensée de me dire que je ne connaitrais jamais ceux qui m'avaient mis au monde m'avait enlever, que dis-je? Arracher le sourire des lévres. Je buvait à nouveau dans ma canette de bière jusqu'à qu'il n'y en ai plus. La reposant sur la table fixant l'horizon sans vraiment voir quoi que ce soit. Me tournant ensuite vers Sam.

- Tu crois que ce démon a pu s'en prendre à ma famille? Dis-moi... Combien de familles il a détruite? Combien d'enfants ont perdu leurs parents à cause de lui? C'est à cause de mon pouvoir qu'il aurait pu les tuer?

Je ne savais plus quoi penser, j'avais tellement de questions, trop de choses qui me traversaient l'esprit. J'avais l'impression que le mystère de mon abandon était bien plus tragique que je ne le pensais. Je ne devais pas me dire qu'ils étaient forcement mort, pour en avoir le cœur net j'étais plus que décider d'aller demain à la premiére heure chercher le reste du document qui m'en dirait plus au sujet de leur disparition totale de ma vie.

-Il me faut le reste de ce document, demain je l'aurais.

Je commandais à nouveau deux bière, après ce que je venais d'entendre il en fallait au moins un de plus, j'en avais pris une de plus pour Sam, je ne comptais pas le laisser partir maintenant. Je ne savais pas vraiment si ma présence était agréable pour lui, mais en tout cas il était venu me voir il ne cherchais pas à m'éviter et puis pourquoi le ferait-il? Nous avions toujours eu comme une espèce d'attraction qui faisait que dès le début on était proche.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ S A M.
    somethin' hellish


avatar

Messages : 205
Age : 26
Copyright : c.maquizz
Where are you ? : Here and there
Your Job : Busy


Go to the Hell
Your game:
So friend:
Mode RP: ON
MessageSujet: Re: Retrouvailles (Sam)   Jeu 12 Aoû - 2:13

C’était presque à devenir dingue, ces hasards qui s’enchaînaient, ces coïncidences qui n’avaient plus rien pour en être… voilà maintenant que le démon aux yeux jaunes ou quelque chose s’en approchant avait un lien avec Jordan ! La voilà en plus avec des pouvoirs pas si lointains de ceux de Sam, il y avait franchement de quoi devenir parano, ce que Sam commençait à devenir parfois, il faut quand même le reconnaître, mais nous n’allons certainement pas le blâmer pour ça. S’il avait su qu’une part de réponse à toutes les questions qu’il se posait depuis des mois déjà se trouvait sous son nez en la personne de son interlocutrice de ce soir, il se serait quand même pas mal simplifié la vie ! Et dire que c’était une conversation tout à fait anodine qui avait lancé ce sujet on ne peut plus épineux sur lequel ils s’engageaient tous les deux, que Sam enchaînait avec envie, alors qu’il avait presque l’impression de pouvoir extraire des réponses à chacune des phrases que Jordan prononçait… oui, toujours d’un naturel optimiste à la limite de la folie, le Winchester ! Au fond, il n’avait pas de réponse à donner à Jordan, tout comme il n’avait pas de réponse pour satisfaire sa propre curiosité, mais plus ils s’enfonçaient dans le débat, plus ils se découvraient de points communs, des points communs pas forcément comme « toi aussi tu aimes la glace au chocolat » mais des choses qui semblaient les rapprocher dans ce désarroi qu’ils semblaient éprouver l’un comme l’autre. Il n’y avait pas à dire, c’était parfaitement frustrant de jouer les détectives en herbe pour se heurter à des murs de plus en plus épais et capitonnés ! C’était ce que le Winchester vivait depuis qu’il cherchait des réponses sur l’existence de ses pouvoirs et c’était sans doute ce que Jordan vivait depuis qu’elle recherchait ses parents. Car oui, à présent il savait, ou du moins, il avait compris avec le dossier qu’elle venait de lui donner, ce qui faisait l’objet des recherches de la brunette, c’était bel et bien ses géniteurs qui l’avaient apparemment abandonnée. Quelque part au fond de lui, Sam n’avait pas le sentiment que des parents aient pu subitement décider d’abandonner leur fille sans le moindre remord, au bout de six mois d’une vie qui semblait bien heureuse. Il feuilletait le dossier qu’elle venait de lui faire passer, ou du moins, les quelques papiers qu’elle avait pu obtenir et sans qui appelaient à chercher à en savoir plus, des informations plus camouflées encore qu’elle n’avait pas pu avoir d’après ce qu’elle disait. Hochant légèrement la tête, Sam quitta les photos du dossier pour reposer son regard sur Jordan, incapable de s’avancer sur quoique ce soit comme s’il ne voulait pas briser ses espoirs alors que la réponse semblait se présenter d’elle-même : Max et lui avaient tous les deux des pouvoirs et tous les deux avaient vu leur mère mourir dans cet incendie on ne peut plus curieux… au fond, le Winchester ne serait pas surpris d’apprendre que la maison de Jordan était également partie en cendres et qui sait, avec les deux parents cette fois-ci. Incapable de prendre la parole, il détourna à nouveau le regard, le reposant sur les papiers qu’elle avait amassés, les parcourant d’un rapide regard, comme s’il se sentait trop épié pour faire quoique ce soit de plus sérieux… il faut dire, Sam dans les papiers, ça a parfois quelque chose d’assez intriguant hein !

Il faisait lentement défilé les pages et les bouts de déclaration et d’autres renseignements alors que la jeune femme alignait les questions, les mêmes que celles qu’il se posait de plus en plus, ce soir encore plus brutalement d’ailleurs alors qu’il avait l’impression de pouvoir toucher un quelconque élément de réponse sans savoir lequel, qu’est c’que ça pouvait être frustrant ! Réprimant un soupir, il reprit la parole, le regard plus fixé sur un quelconque vague, un vide devant lui que sur les papiers qui pouvaient renfermer quoique ce soit d’intéressant :
« Je… j’sais pas. » Il réprima un soupir, reposant son regard sur Jordan avant de reprendre : « C’est des questions que j’me pose aussi tu sais… J’veux dire, j’comprends pas ce qui m’arrive et apparemment, on a des choses en commun, plus qu’on imagine. J’avais rencontré un gamin… comme nous donc j’imagine qu’on est plus nombreux qu’on peut l’imaginer et… tout c’que j’sais, c’est c’que le démon a pu me dire quand il a pris possession de mon père, y’a quelques temps. » Son regard s’était à nouveau perdu dans le vague, alors qu’il se laissait aller à s’aventurer vers des pensées qu’il n’avait plus eues depuis un moment déjà, des souvenirs qu’il gardait de la fameuse rencontre qu’ils avaient eu avec le démon aux yeux jaunes, le moment où il avait pu avoir l’occasion de supprimer ce démon s’il avait su passer outre l’idée que pour tuer le démon, il doive également tuer son père. Après tout, au final, son père était mort quand même, alors ils s’en seraient mieux sortis si Sam avait agi au bon moment… et Jordan ne serait pas en train de partager ce qu’il était en train de vivre, et ce qu’il ne savait pas combien de gens devaient également traverser. Il ne savait pas s’il devait encore regretter son geste ou aller de l’avant, chose qu’il serait de toute manière incapable de faire au fond. Alors qu’une nouvelle bière venait de poser devant ses yeux, Sam réprima un nouveau soupir, se passant une main sur le visage, tirant quelque peu ses traits déjà fatigués et usés par l’alcool qu’il avait déjà avalé en un rien de temps grâce à tout l’argent qu’il avait peu à peu amassé. Reposant son regard sur la jeune femme, il reprit la parole, d’une voix grave et pourtant dénuée de toute autre intonation comme si les soudains doutes qui l’envahissaient commençaient à prendre part de lui : « J’suis désolé… j’débarque comme ça et j’te dis ça, c’est sans doute pas le genre de discussions que les gens « normaux » ont quand ils se retrouvent. » Il eut un ricanement à la limite du sarcastique, avant d’avaler une longue gorgée de sa nouvelle bière, se plongeant dans des pensées bien plus compliquées et plus sombres que ce que son visage laissait paraître à cet instant précis. « Pour tes parents je sais pas… mais j’sais que… ce démon a pas vraiment l’habitude de laisser ceux qui empiètent sur ses plans, en vie.... » Une bien bonne référence à sa mère qui avait du l’interrompre dans une quelconque entreprise, ou même à son père qui avait passé vingt ans de sa vie à le traquer et qui était toujours à ses trousses et qui le serait avec encore plus d’acharnement si Dean avait du mourir ce soir là, dans l’accident de voiture. L’art de se débarrasser des encombrants, une pratique commune à tous les démons sans doute mais on pouvait bien dire que celui-ci avait le don d’exceller en la matière, sans conteste !

_________________


Sam Winchester


« it was a monday, a day like any other day. it was my destiny, it's what we needed to do. they were telling me, i'm telling you. »


Dernière édition par Sam Winchester le Jeu 12 Aoû - 12:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Fragily Girl

avatar

Messages : 110
Age : 28
Copyright : Bazard
Where are you ? : la ou tu ne me trouveras pas!
Your Job : Ceux que je trouve


Go to the Hell
Your game:
So friend:
Mode RP: OFF
MessageSujet: Re: Retrouvailles (Sam)   Jeu 12 Aoû - 3:13

Les paroles de Sam résonnaient dans ma tête, troublant mes pensées, je savais au fond de moi que la probabilité que ma famille soit encore en vie était mince. Je repensait a cette histoire de démons qui tuaient les familles des enfants comme nous, des gens qui étaient destiné a un avenir plein de doute et de peur, avec un don qui ne sort de je ne sais où. Seulement la question était, avions nous deja ce don a notre naissance? Ou c'est justement ce démon qui nous la donner? Un cadeau qui n'a surement pas donner au hasard, il avait un plan si ses fameux pouvoirs venaient de lui. Je n'en savais rien, peut être que je me trompais, que nous étions tous nées comme ça. Les questions défilaient de plus en plus dans mon esprit, troublant toute autres pensées. Je regardais Sam, notre rencontre avait peut-être deja été prévu, depuis le début nous étions peut être fait pour nous rencontrer? Je me tenais la tête évitant de me poser trop de questions, comment être sur maintenant que ce que nous faisons ou ce qu'il nous arrive les rencontres que l'ont peut faire était déjà écrit, que nous n'ayons aucun contrôle sur notre vie? Non, ça je refusais de le croire, nous étions maitres de notre destin. Sam ignorait si mes parents avaient été réellement été tués, mais à en juger ses explications sur ce fameux démon et du jeune homme qui était tout comme nous doter de pouvoir et qui a six mois avait perdu sa mère. Moi mon cas serait alors différent j'avais perdu mes deux parents. J'avais vécu dans une maison qui avait été brulée dans un incendie, cela était peut-être liée a ce démon? Je regardais ma bière se poser sur la table et je buvais une gorgée.

- Tout ce que je sais, c'est que la maison où j'avais grandi a été bruler, un incendie c'était déclaré.

Je buvais une nouvelle gorgée dans ma bière et regardais Sam qui s'excusait de me parler de tout ça, je lui souriais, il m'avait peut-être éclairé sur une partie de ma vie, un cap important peut-être le commencement de tout et il s'excusait. Sam était un homme vraiment surprenant. Je rangeais mes papiers dans mon sac et regardais à nouveau le chasseur à mes coter. Je préférais changer de sujet, parler de choses plus joyeuses, enfin si on le pouvaient. Je pensais à tout ce qu'on avait en commun, effectivement on était très proches plus qu'on le croyait, moi plus particulièrement, je devais avouer que mon cœur avait chaviré pour le beau chasseur dès que je l'avais vu, en découvrant sa personnalité cela n'avait fait qu'amplifier les sentiments que j'ai pour lui. Des sentiments que je m'efforçais de cacher, je ne voulais pas le brusquer et puis je ne voulais pas non plus savoir si c'était réciproque, je ne voulais pas que Sam ne me voit que comme une amie, rien de plus, j'en souffrirais. - Nous ne sommes pas vraiment des gens normaux, nous n'avons pas une vie que l'ont pourraient appeler normale. Mais c'est vrai que parler d'autres choses détenderais l'athmosphére.

Une tension était presque visible, nous avions aborder pas mal de sujet sensibles, mais le plus important était que Sam c'était confier à moi, m'avais parler d'évènement qu'il ne doit surement pas évoquer tout le temps, ou bien même à tout bout de chant. Je buvais à nouveau dans ma bière et scrutais les yeux du jeune homme, un regard unique, pour un homme unique. Je regardai la table cherchant un sujet plus joyeux à aborder. Tout à coup une idée me venait à l'esprit, son frère Dean m'avait énormément fait rire a notre dernière rencontre, pour les pitreries a vannes en tout genre il était le roi.

-Dean va bien?

C'était la seule chose qui m'était venu a l'esprit. Une question banale, mais qui aboutirais peut-être dans un sujet un plus dans les normes.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ S A M.
    somethin' hellish


avatar

Messages : 205
Age : 26
Copyright : c.maquizz
Where are you ? : Here and there
Your Job : Busy


Go to the Hell
Your game:
So friend:
Mode RP: ON
MessageSujet: Re: Retrouvailles (Sam)   Jeu 12 Aoû - 12:51

Certes, sans conteste, les démons et les affaires de famille n’étaient pas franchement le genre de conversation à avoir avec une femme, ou même avec une personne aussi proche que Jordan pouvait l’être pour lui… s’il continuait sur cette voie, elle finirait par avoir peur de lui – bien qu’il lui en ait déjà dit, un paquet de trucs flippants – et elle s’enfuirait en courant avec l’espoir de ne plus jamais le revoir… chose qu’il ne voulait pas, au final, ce n’était pas son genre et perdre des gens à cause du surnaturel et de la chasse, il ne connaissait ça que trop bien ! Il avait beau parler encore posément, les questions et les idées fusaient dans sa tête à toute vitesse, il allait sans doute finir par surchauffer et bien rapidement, peut-être devait-il boire encore plus histoire de ralentir ses neurones et de pouvoir survivre à toute la masse de questions qui s’amoncelait devant lui – ou du moins, dans son esprit. Il réprima un léger soupir, avalant une nouvelle gorgée de sa bière d’une longue traite, incapable de trouver quoi dire et presque pressé d’avoir l’esprit un peu plus embrouillé que quelques instants plus tôt : penser à ses parents morts, à ce démon aux yeux jaunes introuvable qui se jouait bien impunément d’eux, il avait franchement de quoi péter les plombs ce soir et s’il continuait à turbiner à cette allure, c’est bien ce qui allait lui arriver ! Il reposa son regard sur Jordan, comme pour lui montrer son soutien, voir si elle survivait et qui sait, trouver un quelconque réconfort dans cette lueur de douceur qui habitait entièrement ses prunelles. Il se perdit à nouveau à esquisser un sourire, redevenant grave aux nouvelles paroles qu’elle eut… encore une fois, voilà qu’elle précisait un détail qui ne faisait qu’éclaircir les choses tout en les rendant au final, encore plus vagues et floues qu’auparavant. Ils avaient tellement en commun rien que dans leur histoire qu’il aurait fallu être complètement fou pour ne pas voir qu’ils étaient liés par quelque chose qui les dépassait, et de loin ! Qu’est ce que ce démon avait bien prévu comme « grands projets » pour eux ? Cette question vint se fracasser contre son cerveau, lui arrachant un froncement de sourcils… c’était parfois injuste les choses, pourquoi est-ce que des personnes comme Jordan étaient concernées par ces affaires ? Des gens qui filaient une vie on ne peut plus normale et qui ne demandaient rien à personne. Injustice qui avait aussi frappé Jessica et pensée qui arracha un soupir à Sam alors qu’il s’enfilait à nouveau une bonne quantité de bière dans le sang. Il commençait lentement mais sûrement à ressentir les effets de l’alcool, quelques picotements au bout des doigts alors qu’il avait enchaîné les bouteilles de bière plus longtemps qu’il ne l’imaginait et voilà qu’il continuait là, face à la pathétique situation qu’ils dépeignaient peu à peu, la jeune femme et lui.

« Ouais… moi aussi. Le démon a mis le feu à la maison après… après avoir tué ma mère, j’me souviens de rien mais mon père a souvent raconté cette histoire. » Un ricanement incontrôlé lui échappa alors qu’il se laissait vagabonder vers des pensées qui n’avaient rien de joyeuses et qui pourtant, éveillaient chez lui une certaine nostalgie alors qu’il se retrouvait à penser à son père, à la vie qu’ils avaient eue après la mort de leur mère, la façon dont Sam avait toujours grandi, élevé par son frère et parfois, par son père, il fallait quand même reconnaître quelques qualités à John qui avait longtemps su préserver ses fils des attaques de démons ou d’esprits en tout genre… enfin, rien n’empêchait que ç’avait été un père plus absent que présent et que l’enfance de ses deux fils en avait largement pâti… si tant est qu’ils aient pu, à un moment ou un autre, avoir une quelconque enfance. Enfin, à la mort de sa femme, le père de Max avait fait bien pire, alors autant ne pas trop se plaindre des décisions que John Winchester avait pu prendre, obéir plus à la vengeance qu’au désespoir, c’était déjà la marque d’un certain courage, courage qui semblait avoir déteint sur Sam qui à présent, ne poursuivait pas le démon aux yeux jaunes pour avoir des réponses, mais pour un tant soit peu pouvoir venger la mort de Jessica dont celui-ci riait tant quand il croisait le Winchester. Il déglutit péniblement à ces pensées, les ravalant tant bien que mal alors que le visage de Jessica se faisait plus pressant devant ses yeux, alors qu’il se sentait hanté par le souvenir de la jeune femme, incapable d’avoir une autre vision d’elle que le dernier regard qu’il avait jeté sur elle : ce corps accroché au plafond, éventré dont le sang se déversait à petites gouttes sur lui avant de disparaître dans les flammes. C’était étrange qu’il n’en ait même pas parlé alors qu’ils discutaient justement sur ces histoires sordides de mort et de maisons incendiées… enfin, c’était une chose sur laquelle il ne s’épanchait pas, et ça lui convenait très bien. Dans le silence qui s’était soudainement levé entre eux, comme si d’un commun accord muet ils avaient décidé de ne pas enchaîner sur cette histoire de démon, Sam avait détourné le regard vers les alentours, observant les gens qui buvaient autour d’eux, sans aucun doute bien loin des ennuis qu’ils avaient pu évoquer… Quelque part, bien qu’ils aient l’air de poivrons à la vie ratée, Sam les enviait… eux au moins ils avaient eu le choix de se foutre la vie en l’air, ce qui n’avait pas vraiment été son cas. La question de Jordan le tira de ses pensées et de ses observations silencieuses, si bien qu’il reposa son regard vers ce visage familier et presque réconfortant, avant de regarder sa bière et d’avoir un sourire en coin. L’évocation de Dean le faisait toujours sourire, bien entendu qu’il allait bien, bizarrement, il ne pouvait pas imaginer son frère aller autrement que bien.
« Ouais… ouais il va bien… Quoique, j’me demande s’il est pas un peu malade, il a préféré dormir plutôt que de venir ici avec moi. » Il eut un léger ricanement, reposant son regard sur Jordan. C’est vrai que c’était rare de ne pas voir Dean en compagnie de son cadet, eux qui se quittaient que très rarement, voilà que ce soir, Sam se retrouvait seul dans ce bar avec Jordan, ce qui n’était pas vraiment une mauvaise chose, Dean avait parfois tendance à obnubiler un peu trop la conversation avec ses petits sarcasmes et ses jeux de mots certes plaisants occasionnellement mais bel et bien lassants à la longue. Laissant un nouveau silence s’élever entre eux, Sam observa les gens autour d’eux, repensant au type que la jeune femme avait remballé en beauté, si bien que cette pensée lui arracha la parole : « Tu connaissais l’endroit ou t’es arrivée ici par hasard ? » Dans sa question, il adressa un sourire à la jeune femme, soutenant son regard, quelque peu fatigué par l’affluence d’alcool qui embrouillait à présent son cerveau… mais pas encore au point qu’il en devienne aussi pathétique qu’un Dean bourré… car oui, sans doute par sa carrure ou par la taille plus importante qu’il avait par rapport à son frère, mais Sam avait souvent mieux résisté à l’alcool que son frère.

_________________


Sam Winchester


« it was a monday, a day like any other day. it was my destiny, it's what we needed to do. they were telling me, i'm telling you. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Fragily Girl

avatar

Messages : 110
Age : 28
Copyright : Bazard
Where are you ? : la ou tu ne me trouveras pas!
Your Job : Ceux que je trouve


Go to the Hell
Your game:
So friend:
Mode RP: OFF
MessageSujet: Re: Retrouvailles (Sam)   Jeu 12 Aoû - 14:02

Encore un indice qui nous rapprochaient, tous les éléments concordaient, je me doutais fortement que Sam devait avoir raison, nos destins et notre passé étaient liés, notre rencontre avait été le fruit du destin rien de plus, j'avais peur que toutes ses ressemblances dans nos vies fassent fuir Sam loin de moi, je ne le souhaitais vraiment pas. J'étais remplis de questions et de doute, je buvais une gorgée de ma bière et la reposait sur la table. Je soutenais ma tête avec mon bras l'air triste, mais tout de même ravie d'avoir Sam à mes coter. Je venais donc de connaitre un peu plus du passé de Sam, j'arrivais peu à peu à le rendre confiant, il me parle un peu de ce qui lui est arrivé dans le passé. Je soupirais pensant que notre destin ne nous permettraient pas d'avoir une vie normale, comme tous ses gens autour de nous. Mais maintenant que nous étions encrée dans ce monde surnaturel , nous ne pouvions pas tourner le dos a toutes ses atrocités commises par ses fichus démons. Je voyais Sam sourire en évoquant le sujet de son frère, c'est vrai que Dean était un exemple même de personne qui profite de la vie, il est toujours de bonne humeur même quand la situation se montre dramatique, bon au feu de l'action il est très sérieux en même temps la situation l'exige tout de même. Je buvais à nouveau ma bière et souriais à Sam quand il se demandait si Dean était malade.

-C'est vrai que Dean qui préfère dormir que d'aller dans un bar c'est étrange.

Surtout qu'ici les filles ne manquaient pas, la plupart d'entre elles attendaient le passage d'un bel homme pour mettre le grappin dessus, d'ailleurs Sam était constamment épier par une jeune femme aux cheveux couleur chocolat aux yeux vert, une belle femme. Je me demandais si Sam l'avait vue, je ne pensais pas, mais ça ne serait que tarder. Je regardais furtivement cette femme puis reportais mon regard sur Sam en entendant sa question.

-Je connaissait déjà l'endroit.


Je connaissais tous les recoins de la ville. J'y avais grandi et la ville n'était pas ce que l'on peut dire immense, mais c'était une ville sympathique. Cependant, je ne resterais pas ici, une fois que j'aurais élucider l'histoire de ma famille, je mettrais les voiles, voir ce que le destin me réserve. J'avais une destinée précise et Sam aussi, je ne comptais pas attendre que le destin vienne frapper à ma porte, je voulais aller à la rencontre de tous ça. Une soirée bien étrange, un calme était survenu entre nous deux, mais le silence fut rompu par mon estomac qui gargouillait, je n'avais pas vraiment manger ses derniers temps et la faim me tiraillait, je finissais ma bière.

-Tu veut qu'on aille manger un morceau, je t'invite.

C'est avec un ton enjouer et un large sourire que je lui proposais l'invitation. Je n'étais pas adepte des bars et donc la perspective d'aller ailleurs me plaisait fortement. De plus j'avais prévu de l'emmener là ou ma véritable mère avait travailler, en y repensant quand je regroupais toutes les pièces du puzzle, là ou mes parents génétique allaient ou travaillaient, aucun de ses endroits n'avaient eu l'occasion de revoir la présence de mes parents, leur existence avaient complétement disparut. Ils avaient sans doute eu le même sort que la pauvre mère de Sam. Au fond de moi j'espérais que non, mais c'était bien trop évident pour nier les fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ S A M.
    somethin' hellish


avatar

Messages : 205
Age : 26
Copyright : c.maquizz
Where are you ? : Here and there
Your Job : Busy


Go to the Hell
Your game:
So friend:
Mode RP: ON
MessageSujet: Re: Retrouvailles (Sam)   Sam 14 Aoû - 19:59

D’un commun accord pas franchement formulé, ils avaient décidé de passer à autre chose, de parler de sujets un peu moins déplaisants que ces histoires de démon aux yeux jaunes qui vient hanter les maisons des enfants qui fêtent leur sixième mois de vie. Bien qu’en apparences débarrassé de ces pensées morbides, Sam continuait de réfléchir à plein régime, plongé dans des songes auxquels il aurait aimé trouver des réponses, quelles qu’elle puissent être. Une chance pour le Winchester, Jordan n’avait pas décidé de relancer sur le sujet du démon, ce qui n’allait pas amener de nouvelles interrogations ou révélations faites sur le tas… du moins, c’est ce qu’il espérait ! Car oui, on ne sait jamais les choses « hasardeuses » qui arrivaient plus pour des éléments qui n’avaient rien du hasard, après tout, ça semblait être le lot de leur soirée ! Comme nouveau sujet de conversation, Jordan ne trouva pas mieux que Dean… c’est vrai que la brunette et l’aîné Winchester avaient plutôt bien accroché à leur première rencontre et comme ce soir Dean n’était pas dans ce bar avec son frère, elle avait sûrement toutes les raisons du monde de s’enquérir un peu de son état. Non, fait étrange, ce soir Dean n’était pas sorti pour picoler avec son frangin ! Il n’avait pas non plus une maladie du genre de la malaria ou de la syphilis, pas de quoi s’inquiéter non plus, quoique… Sam n’aurait pas mis bien longtemps à trouver la responsable de l’apparition de telles maladies chez son frère… Cléo bien entendu. Car oui, pas la peine d’être un voyant extralucide ou un mentaliste pour voir qu’entre eux deux… il y avait un poil plus pour Dean que ce qu’il pouvait y avoir entre Dean et une fille : la preuve, pour la mettre dans son lit, il ne s’était pas fait passer pour un quelconque producteur de cinéma ou quoique ce soit d’autre encore, un grand effort, pour Dean qu’est l’honnêteté ! A la question de la jeune femme, Sam n’avait pas trouvé grand-chose à répondre : en gros, Dean n’allait pas bien, tout comme lui n’allait pas bien et ce n’était pas bien compliqué de deviner pourquoi. Ca faisait quoi… quelques semaines qu’ils vivaient déjà avec la mort de leur père sur la conscience et cette disparition semblait les éloigner plus qu’une personne extérieure pourrait le soupçonner… et les changeait pas mal aussi. Dean était plus souvent abattu, plus sérieux aussi… à croire qu’avec la mort de John, il avait décidé de devenir le patriarche de la famille ou quelque chose dans le genre. Comprenant rapidement que parler de la mort de son père finirait par remettre l’ambiance à zéro, Sam préféra oublier ce passage et se contenter de dire que Dean allait bien : car oui, en dehors de ça, on pouvait bien dire que Dean allait bien… Il n’avait pas contracté de maladie ni d’infection du foie malgré tout ce qu’il picolait ou tout ce qu’il mangeait comme merdes ! Alors hein…

« Qui sait, il s’est peut-être pas remis de sa précédente gueule de bois... » Dans un sourire, Sam amena sa bière à ses lèvres, la finissant en quelques gorgées à peine, bien content à l’idée de changer de sujet… Le démon aux yeux jaunes lui pourrissait déjà assez la vie pour qu’en plus il s’attarde à trop y penser. Tous les plans et les projets de cette ordure lui échappaient totalement de toute manière, alors autant qu’il évite la migraine et tout ce qui pouvait aller avec… Faut dire qu’ils étaient équipés contre les maux de tête depuis l’apparition des visions de Sam qui se suivaient fatalement par d’horribles maux de crâne. Ils auraient sans doute pu parler des heures durant à faire des hypothèses du pourquoi du comment Dean n’était pas là et pourtant, Sam décida de changer de conversation, observant les alentours pour jeter quelques coups d’oeils aux gens autour d’eux… Il ne connaissait personne et apparemment, c’était loin d’être un bar « typiquement pour chasseurs » comme le Roadhouse ou d’autres disséminés sur quelques routes du pays. De toute manière, Jordan n’était pas une chasseuse et rares étaient les chasseuses qui considéraient les bars du genre comme un quelconque refuge agréable… Il faut dire que les chasseurs y allaient pour s’échanger des infos ou décompresser entre deux chasses… ce qui passait forcément par de grosses « fiestas » dont ils peuvent avoir le secret et tout ça, accompagné de beaucoup d’alcools en tous genres. Haussant légèrement les épaules, il eut un sourire, reprenant la parole à la réponse que Jordan fournit à sa question : « Alors c’est vraiment un hasard qu’on se retrouve là… j’sais même pas si y’a d’autres bars dans la ville mais moi qui suis que de passage… » Il haussa les sourcils, posant son regard sur Jordan avec un léger sourire : « Y’avait sûrement une chance sur mille qu’on aille dans ce bar le même soir. » Dans un certain sens, il disait vrai, s’il se mettait à parler en probabilité, le hasard n’existait plus et leur rencontre ce soir aurait été parfaitement orchestrée… par il ne savait même pas quoi d’ailleurs. Comme amené par les paroles de Sam – qui auraient presque de quoi le faire passer pour un pervers qui suit les filles XD – un silence se posa entre eux deux, alors que Sam se perdait à observer autour d’eux, les types qui s’étaient visiblement remis de la honte de leur copain et d’autres qui commençaient à franchement sentir l’alcool à plein nez… Sam aussi d’ailleurs un peu, mais bon, il tenait encore mieux la route que la plupart de ceux qui l’entouraient et qui avaient aligné autant de bières et autres alcools que lui. Cependant, l’estomac de Jordan décida de ne pas laisser ce blanc planer entre eux deux, puisqu’il choisit ce moment pour se manifester, attirant à nouveau le regard de Sam ainsi qu’un léger sourire moqueur au coin de ses lèvres. C’était rare qu’il se moque des gens, mais quand il était un peu bourré, ça devenait sa spécialité, railler les autres… et pour des trucs complètement stupides d’ailleurs la plupart du temps. Alors qu’il s’apprêtait à reposer son regard sur la foule comme si de rien n’était, le chasseur fut pris de court par la question de la jeune femme, reposant son regard sur elle, il haussa légèrement les sourcils avant de répondre avec un léger sourire : « Si tu proposes... j’veux bien. Dean a bizarrement pris à manger que pour lui tout à l’heure. » Ce qui était bien vrai ! Pinçant légèrement les lèvres, il haussa les épaules et fit signe à Jordan de le suivre. Il n’avait pas franchement faim mais il se plaisait avec la jeune femme pour compagnie en cette soirée et il ne comptait pas la laisser manger toute seule, une invitation pareille, ça ne se refuse pas, n’est-ce pas ? Attrapant ses affaires et déposant quelques uns des billets qu’il avait gagné, il se leva, accompagné de la jeune brune pour sortir de ce bar qui commençait de plus en plus à transpirer l’alcool les minutes passant et la nuit s’enfonçant de plus en plus.

_________________


Sam Winchester


« it was a monday, a day like any other day. it was my destiny, it's what we needed to do. they were telling me, i'm telling you. »


Dernière édition par Sam Winchester le Dim 15 Aoû - 23:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Fragily Girl

avatar

Messages : 110
Age : 28
Copyright : Bazard
Where are you ? : la ou tu ne me trouveras pas!
Your Job : Ceux que je trouve


Go to the Hell
Your game:
So friend:
Mode RP: OFF
MessageSujet: Re: Retrouvailles (Sam)   Dim 15 Aoû - 0:56

Dean semblait aller bien, par les dires de Sam, ne pas voir Dean faire la fête était assez étrange, mais il ne faisait pas forcement la fête tous les jours. Je lui souriais de toue mon âme l'entendant dire que son ainé ne devait pas être remis de sa dernière gueule de bois, un petit rire s'échappait de ma gorge. Sam avait un frère hors pair. Je regardais attentivement Sam, je savourais par mon regard, toutes les courbes de son visage, ses traits et son regard. Je n'avais jamais été du genre à m'attacher aussi rapidement, mais avec le chasseur c'était différent. J'avais appris pour la mort de leur père, j'en étais désolée pour eux, mais je préférais ne pas aborder le sujet. Cependant, je ne savais rien de la mort de John, j'ignorais ce qui c'était passer. Je n'osais pas parler de cela, je ne voulais pas faire remonter en Sam de mauvais souvenirs, qui pourraient le blesser. Personne au monde ne voudrais, mis à part Dean, protégé Sam de tous ce mal qui le ronge, de toutes les souffrances qui le hantais, je n'avais aucune idée de tout ce qu'il avait vu, mais je savais qu'il n'était pas juste qu'un homme aussi bien que lui est autant souffert. La vie malheureusement n'était pas toujours juste.

- ça c'est tout Dean!

Je souriais à nouveau, j'avais bien accrocher avec Dean son humour me permettait de ne pas avoir peur dans les moments difficiles. Mais je me sentais plus proche de Sam et ce depuis le premier jour, le premier regard. Mon ventre avait donc profiter d'un silence pour se manifester, le sourire moqueur de Sam me faisait sourire. Il acceptait mon invitation, on se levait tous les deux. Sam payait les bières alors que je m'apprêtais à le faire. Je le laissais faire n'ayant pas le choix, je le suivais, mais en arrivant vers la porte, la jeune femme qui dévorait le jeune chasseur depuis le début de nos retrouvailles, se tournais vers lui demandant du feu avec une position provocante. Je regardais la réaction de Sam un peu inquiète je devais avouer, le jeune femme m'adressait un sourire un tantinet nageur. Un sourire qui commençais à me mettre les nerfs. Je préférais me mettre un peu à l'écart, je prévenais Sam que je l'attendais dehors. Je sortais et refermais la fermeture de ma veste, la nuit était particulièrement fraiche. J'étais en train de subir les effets du froid en attendant que Sam arrive, un banc se trouvait à proximité, je m'étais assise bougeant les jambes pour me réchauffer. Je priais pour que Sam ne me laisse pas là pour passer la soirée avec cette femme, ce n'était pas le genre a courir les filles tout comme Dean, mais j'étais tout de même inquiète.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ S A M.
    somethin' hellish


avatar

Messages : 205
Age : 26
Copyright : c.maquizz
Where are you ? : Here and there
Your Job : Busy


Go to the Hell
Your game:
So friend:
Mode RP: ON
MessageSujet: Re: Retrouvailles (Sam)   Dim 15 Aoû - 23:56

Ce soir plus que de mesure et plus qu’à l’habituelle, Sam avait bien besoin de se changer les idées. Et Dean qui n’avait même pas pris la peine de l’accompagner, pour une fois qu’il s’attardait à faire autre chose que des recherches en plein milieu de ce bar… et pourtant non, l’aîné Winchester n’avait pas été au rendez-vous pour assister à cet événement d’ampleur… quasi planétaire tant ça pouvait être exceptionnel. Oui, Sam qui lâchait ses recherches pour se vider l’esprit… Dean aurait bien ri ou n’aurait pas manqué d’envoyer quelques piques ou quelques remarques à son cadet, sauf que ce soir, elles manquaient à l’appel. Etait-ce au fond plus dérangeant que plaisant ?! Hm, ça aurait été plus dérangeant s’il n’avait pas croisé Jordan entre temps… Car oui, là, il se voyait mal à trois, avec Dean en train de le charrier à chaque phrase qu’il pouvait dire et ce, juste devant la jeune femme qui, il le savait bien, ne pouvait s’empêcher de rire devant l’aplomb de l’aîné Winchester. C’était toujours comme ça, quoiqu’il dise tant qu’il n’était pas sérieux, Dean faisait toujours rire les foules – féminines majoritairement d’ailleurs – ce qui avait don d’attirer l’attention sur lui là où Sam avait décidé d’être plus discret voire même plus effacé quand on voyait l’exubérance dont Dean pouvait faire preuve à certains moments et quand il le voulait bien. Se levant pour accompagner Jordan vers un endroit plus calme où ils pourraient partager un repas plus ou moins travaillé ou plus moins improvisé en cette heure relativement tardive. Heureusement qu’aux Etats-Unis, les gens ne bossaient pas comme en France, sinon ils auraient eu le temps de crever de faim avant de trouver un quelconque restaurant ou même un fast food qui serve encore de la nourriture à cette heure ! Adressant un léger sourire à Jordan, Sam fut pourtant interrompu dans son chemin vers la sortie et ce, par une femme quelque peu… remarquable au vu de son allure générale et pourtant, il n’avait fait que lui accorder quelques regards en biais au cours de la soirée et ce, avant de tomber sur Jordan, bien entendu. Comme désespéré à l’idée d’être seul plus longtemps, il avait lancé quelques regards à cette femme, regards auxquels elle n’avait bien entendu pas manqué de répondre… sauf que voilà qu’en réalité, elle n’avait pas l’air d’être le genre à lâcher l’affaire alors qu’ils ne s’étaient même pas adressés de regards un tant soit peu sérieux… à croire qu’il n’y semblait pas au premier abord, mais Sam n’était pas du genre à tenir compagnie à des filles de ce genre là. Adressant un sourire à la jeune femme à sa demande, et ce, sans sembler relever le fait qu’ils s’étaient zieutés discrètement pendant la première partie de la soirée, il se lança à la recherche du briquet qu’il gardait toujours sur lui : eh oui, quand on est un chasseur, un briquet, ça s’avère toujours nécessaire, même quand on a pas une clope à allumer toutes les demies heures. Alors qu’il dégainait son arme pour allumer la cigarette de mademoiselle, il lui adressa un sourire, s’apprêtant à lui tendre l’engin alors que celle-ci s’avançait, dégageant largement une belle vue sur son décolleté et faisait bien comprendre à Sam qu’elle n’avait pas l’intention d’allumer elle-même cette foutue clope. Réprimant un soupir, et détournant légèrement le regard comme pour chercher une quelconque aide extérieure… sauf que personne ne semblait vouloir venir à son secours, vive les gens ! Alors qu’elle tirait une première bouffée de sa cigarette, Sam remballait son briquet, bien décidé à écouter l’entrevue et pourtant, elle prit la parole, comme pour le retenir encore :

« Merci… Dis voir, avant que tu cherches à t’éclipser, j’ai le droit de savoir le nom de l’homme serviable qui a bien voulu me donner un peu de son feu ? »
« Sam… » Il la vit esquisser un léger sourire alors qu’elle semblait… apprécier sa cigarette alors qu’elle recommençait à poser son regard suave sur lui comme si elle s’apprêtait à le déshabiller d’un simple coup d’œil. Comme quoi, on dit que les hommes sont parfois un peu grossiers dans leur façon de draguer, mais celle là, c’était clairement le même genre, quelque chose comme un Dean au féminin… et en pire !
« Sam… c’est mignon, même si ça peut ressembler à un prénom de chien… sans vouloir te vexer. » Elle détourna le regard pour poser son regard sur la sortie, expulsant une bouffée de fumée alors que Sam commençait à légèrement… avoir envie de partir : « Pardon, je voulais pas te substituer à ta copine… merci pour le feu, mais j’croyais pas que ce serait ton genre, elle a l’air… un peu trop coincée pour toi. » Il haussa les sourcils face à son ton quelque peu dédaigneux, légèrement pris de court là… De quoi elle se mêlait ? Comme pour garder un soupçon de politesse face à la situation dans laquelle il était plus que pris, il haussa de nouveau les épaules avant de reprendre la parole alors que jusque là il n’avait pas pris la peine de répondre plus que de mesure, histoire de ne pas allonger la conversation :
« C’est… c’est pas ma copine, juste une amie. » Il ne put réprimer un léger sourire quelque peu mal à l’aise voir même gêné alors qu’elle hochait légèrement la tête en arquant un sourcil. Qu’est ce qu’elle cherchait à faire là ? A le sonder d’un simple regard ?! Détournant le regard, il finit par reprendre la parole, se décidant à faire quelques pas vers la sortie : « Mais oui, j’ferais mieux d’y aller… » Il haussa les sourcils, enfonçant ses mains dans ses poches et bien décidé à s’en aller… enfin, jusqu’à ce qu’elle prenne à nouveau la parole :
« Dommage, j’suis pas du genre à faire ami-amie vite mais tu te serais sans doute plus amusé si t’avais continué tes petits regards en biais plutôt que d’accourir vers ta fameuse « amie ». » Esquissant un léger froncement de sourcils, il ne prit pas la peine de répondre, réprimant un soupir alors qu’il la sentait presque sourire sans même avoir à prendre la peine de se tourner pour la regarder.

Sortant à l’air frais par rapport à la chaleur étouffante du bar, Sam réprima un frisson, cherchant Jordan du regard. Il ne mit pas bien longtemps à la trouver, la rejoignait en lui adressant un léger sourire de circonstance alors qu’il se sentait quelque peu gêné, comme s’il était quelque part persuadé qu’elle avait pu entendre les paroles que la jeune femme et lui avaient pu échanger.
« Désolé… J’ai eu peur que t’aies décidé de partir… » Son sourire s’élargit quelque peu alors qu’il croisait le regard de Jordan, se perdant quelques instants à rester silencieux et souriant un peu comme un crétin et ce, jusqu’à ce qu’il détourne le regard, réprimant un soupir qui se voulait… plus mal à l’aise que lassé, bien entendu : « On y va ? Parce qu’il fait quand même froid dehors… » Sans accorder le moindre regard à Jordan, il se mit en route, pas trop vite comme pour l’inviter à le suivre, pas franchement décidé à présent à rester avec elle ce soir, comme hanté par la conversation qu’il venait d’avoir et qui, bien que ça puisse en surprendre quelques uns, avait éveillé quelques doutes chez lui. C’est vrai, à partir du moment où il avait vu Jordan dans ce bar, plus rien n’avait existé autour, comme s’il était entièrement obnubilé par la simple et unique présence de la jeune femme… Non, il ne devait pas penser ça… c’était vraiment une mauvaise chose… mauvaise, mauvaise chose qui n’annonçait rien de bon, ou rien de bon pour un type qui mène une vie telle que la sienne…

_________________


Sam Winchester


« it was a monday, a day like any other day. it was my destiny, it's what we needed to do. they were telling me, i'm telling you. »


Dernière édition par Sam Winchester le Lun 16 Aoû - 14:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Fragily Girl

avatar

Messages : 110
Age : 28
Copyright : Bazard
Where are you ? : la ou tu ne me trouveras pas!
Your Job : Ceux que je trouve


Go to the Hell
Your game:
So friend:
Mode RP: OFF
MessageSujet: Re: Retrouvailles (Sam)   Lun 16 Aoû - 1:06

J'étais donc restée dehors, a grelotter de froid, le temps me semblait long seulement pour du feu, je m'imaginais pas mal de scéne, mais je savais qu'au fond Sam ne me laisserait pas tomber comme ça pour une inconnue, il n'était pas son frère, quoi qu'il ais un peu changé ses derniers temps. J'étais sur mon banc comme une simple idiote a attendre le retour de Sam. Il arrivait quelques minutes plus tard avec un sourire gêner, en s'excusant. Je lui souriais et pendant un instant nos regards restaient attacher l'un à l'autre, mais Sam mit fin à ce moment très agréable en décidant de tourner la tête.

-Ce n'est pas grave, j'ai juste préférer te laisser avec la demoiselle rien de plus, enfin je veux dire ça ne me regardais pas.

Mon sourire qui suivait ma phrase était plus que faux, le jeune chasseur avait donc forcement dû forcement le voir, j'étais la pire des menteuses surtout envers Sam. Je ne parvenais pas à lui mentir et pourtant vis a vis de mes sentiments à son égard je le devais. Je le suivais tranquillement, je trottais jusqu'à sa hauteur, mon ventre faisait à nouveau des siennes. Je souriais en l'entendant grogner. Je regardais à nouveau Sam.

-Tu veut manger où?

Une simple question, pourtant il n'y avais pas des milliers d'endroit ou l'on pouvait manger ici, seulement un fast food et deux restaurants. Je regardais la route marchant tranquillement, les mains dans les poches pour tenter de combattre le froid. Je levais la tête au ciel et observais les étoiles. On les voyait scintillante comme jamais, j'adorais ce spectacle, le ciel était magnifique. je reposais le regard devant moi et marchais toujours aussi calmement. Je regardais à nouveau Sam.

-Tu es bien silencieux, pour cette fille, il ne faut pas t'en faire, ça arrive tout le temps ici. La plupart des femmes sont là tous les soirs à attendre un homme a leur goût à mettre dans leurs lits. De loin que je m'en souvienne cela à toujours été comme ça.


Je voulais le rassurer, il avait l'air perdu dans ses pensées. Je lui donnais un léger coup de coude en souriant. C'était un geste que je lui avait toujours adresser, la dernière fois j'avais filin dans un buisson, Sam m'avait rendu le coup de coude et m'avait envoyer dans un buisson, il c'était inquiéter le jour là, alors que j'étais plier de rire a terre. Notre petit jeu ce jour là avait détendu l' atmosphère. Ont avaient ri que quelques instants, mais ça faisait du bien de temps en temps de décompresser. Je souriais a cette pensée un sourire que j'effaçais assez vite pour ne pas que Sam se demande ce que j'avais à sourire. Je soupirais, la nuit était fraiche, mais je préférais rester là avec Sam à parler de tout et de rien que de rentrer chez moi toute seule à tourner en rond.

-Vous restez combien de temps ici?

Je voulais au moins savoir si je reverrais Sam dans les jours qui suivraient. La seule pensé qu'il parte assez rapidement m'attristait, mais ça c'était encore un sentiment qu'il faillait que je cache. J'aimerais beaucoup les accompagner, mais Sam ne voudrait pas pour l'unique raison qu'il ne voudrait pas que je sois en danger, mais de toute évidence être une élue signifiait forcement que j'étais en danger constamment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ S A M.
    somethin' hellish


avatar

Messages : 205
Age : 26
Copyright : c.maquizz
Where are you ? : Here and there
Your Job : Busy


Go to the Hell
Your game:
So friend:
Mode RP: ON
MessageSujet: Re: Retrouvailles (Sam)   Lun 16 Aoû - 14:56

Cet interlude n’avait pas duré bien longtemps mais elle avait eu pourtant l’effet de jeter un léger froid entre Jordan et lui et, bien qu’il ne s’en rende pas encore totalement compte, ce froid venait bien de lui, et de lui uniquement. Jordan, elle, essayait visiblement d’oublier cette interruption dans leur entrevue là où lui, restait fixé sur ce qu’ils avaient pu échanger comme paroles, comme si elle lui avait fait une révélation des plus brutales, ce qui n’était pas vraiment le cas, elle n’avait fait que le draguer et lui faire comprendre à quel point il perdait sa soirée s’il décidait de partir avec Jordan plutôt que de rester en sa plus ou moins charmante compagnie. A présent qu’il était sorti du bar, il avait tout pour pouvoir oublier la jeune femme qui lui avait demandé du feu et pourtant, il ne parvenait pas à passer à autre chose, même en apparences alors qu’il ressassait sans cesse la scène comme si elle avait comporté quelque chose d’intéressant pour lui… Il avait adressé un furtif sourire à Jordan avant de reprendre sa route, comme pour ne pas penser à ce qu’ils avaient bien pu dire sur elle et surtout pour ne pas penser sur l’évidence qui commençait à apparaître à ses yeux et ce, bien contre son gré ! Il fallait qu’il se reprenne, ou du moins, qu’il parvienne à faire comme si de rien n’était, rien que pour détendre l’atmosphère qui s’était subitement alourdi depuis qu’il avait rejoint la jeune femme dans la froideur du dehors. Bien entendu, pas une seule seconde il n’avait eu un soupçon d’envie de passer la soirée avec cette jeune femme plutôt vulgaire aux premiers abords qui passerait vite à un autre type face au refus qu’elle venait de se manger… Alors qu’il s’était rapidement excusé comme pour trouver quelque chose à dire pour rompre le silence soudainement pesant entre eux deux, Jordan répondit qu’elle avait simplement préféré attendre dehors et le laisser seul avec cette compagnie on ne peut plus déroutante. A cette réponse, le Winchester ne put réprimer un léger sourire, non pas touché par l’attention de Jordan, elle aurait très bien pu rester ça ne l’aurait certainement pas dérangé, mais plutôt amusé par l’idée qu’elle semblait s’être faite sur la situation. Il ne prit pourtant pas la peine de répondre, marchant au côté de la jeune femme d’un pas lent, l’esprit ailleurs, le regard se fixant sur de nombreux points autour d’eux, comme s’il continuait de surveiller les alentours au cas où quelque chose viendrait perturber une nouvelle fois le moment qu’ils passaient tous les deux et qui pouvait très bien s’apparenter à une soirée « normale » que des gens « normaux » peuvent partager dans leur vie. Il ne se rendit compte que trop tard du nouveau silence qui s’était posé entre eux et que Jordan venait d’interrompre par sa question et, comme une excuse silencieuse, il lui adressa un sourire, haussant les épaules alors que ses mains avaient retrouvé leur place dans ses poches :
« Je sais pas vraiment… A cette heure-ci, j’pense que le choix est pas mal réduit, disons, un endroit qui sert encore à manger à une heure aussi tardive, si ça existe ici. » Il eut un léger ricanement comme pour ponctuer sa phrase, c’est vrai qu’ils ne choisissaient pas une heure qu’on pouvait qualifier de bien commune pour manger ce soir. Enfin, c’était surtout l’estomac de Jordan qui criait famine là où celui de Sam se tordait alors que les interrogations se multipliaient dans son esprit et que ce certain malaise ne parvenait pas à disparaître.

Heureusement pour lui, Jordan semblait être persuadée que Sam était exclusivement gêné par l’interruption plus que vulgaire de la femme à qui il avait adressé quelques mots rapides au détour de ce bar… il espérait quelque part qu’elle se contenterait de cette idée et qu’elle n’irait pas commencer à l’interroger sur ce qui le mettait si subitement mal à l’aise, il ne se voyait pas se mettre à lui servir un quelconque mensonge pour cacher le vrai problème… si l’on pouvait qualifier la chose de problème, en plus. Aux nouvelles paroles de Jordan, Sam esquissa un sourire, croisant son regard et le soutenant l’espace de quelques secondes avant d’à nouveau quitter les prunelles de la jeune femme pour fixer son regard ailleurs, sur des endroits bien plus sombres :
« Désolé… c’est juste que, si ça arrive souvent ici, ça m’arrive pas souvent et…. Bref, y’a des choses qui font que, j’ai assez de mal à passer l’éponge sur des éléments de mon passé et… on va dire que c’est pas ma façon de voir les choses. »
Il avait rapidement compris qu’il s’était perdu dans des propos sans dessus dessous que lui seul pouvait bien comprendre. Jessica, son souvenir restait constamment gravé dans l’esprit du Winchester, si bien qu’il restait cloué sur ce passé déjà lointain, incapable d’aller de l’avant. Quelque part inconsciemment, il se voyait plutôt adresser ces paroles à Jordan au sujet de ce qu’il pouvait ressentir entre eux deux plus pour cette fille qui n’aurait vécu Sam que comme une quelconque aventure d’une nuit. Perdant son regard dans une contemplation du sol – qui semblait décidément le fasciner à présent – Sam ressentit le léger coup de coude de la jeune femme, relevant le regard vers elle dans un sourire plus détendu cette fois, comme si elle avait fait ça pour détendre les choses et qu’il avait parfaitement saisi le truc : « Attention, y’a pas de buisson cette fois-ci, me cherche pas… » Il eut un ricanement, se sentant quelque peu perdre pied, échapper à la pression qu’il s’était soudainement mise sur les épaules alors qu’elle n’avait visiblement pas lieu d’être… c’est vrai, peut-être qu’il se faisait des idées sur leur amitié plus ou moins étrange, sur l’attachement plus ou moins compliqué qu’il ressentait pour cette jeune femme aux allures si simples et pourtant si complexe. Il ne se souvenait que trop bien des nombreux moments qu’ils avaient partagé tous les deux et qui, sans les rapprocher, n’avait fait que consolider le lien qui était né de lui-même entre eux deux, et ce, dès leur première rencontre. C’était étrange et complexe à expliquer, si bien que ni Sam ni elle ne semblaient vouloir se perdre dans quelques explications que ce soit. Peu à peu, alors que les silences entre eux se faisaient quand même moins pesants que quelques instants plus tôt, la discussion se réorientait sur la chasse, sur Dean et lui et sur cette foutue vie qui les privait également de tout droit de connaître un tant soit peu ce qui ressemblait à un semblant de relation durable. La preuve, son « couple » avec Blueberry n’avait vraiment pas duré longtemps, ils s’étaient plus éloignés qu’autre chose et bien que les sentiments n’avaient jamais été inventés ou faux, ils n’avaient pas réussi à tenir tous les deux.
« Je sais pas… c’est difficile à dire, le temps qu’on finisse le boulot… et on repartira, quelques jours au plus, c’est pas notre truc de trop nous attarder dans un endroit. » Oh ça oui, des kilomètres et des kilomètres, les routes des Etats-Unis, ils allaient bientôt finir par les connaître toutes par cœur tant ils roulaient des heures durant à travers tout le pays. C’était parfois une sensation grisante d’une quelconque liberté et d’autres fois… ça en était tellement dépaysant que c’en était déplaisant, mais c’était surtout ça, la vie de chasseur et on peut bien dire que les Winchester connaissaient ça depuis leur plus tendre enfance.

_________________


Sam Winchester


« it was a monday, a day like any other day. it was my destiny, it's what we needed to do. they were telling me, i'm telling you. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Fragily Girl

avatar

Messages : 110
Age : 28
Copyright : Bazard
Where are you ? : la ou tu ne me trouveras pas!
Your Job : Ceux que je trouve


Go to the Hell
Your game:
So friend:
Mode RP: OFF
MessageSujet: Re: Retrouvailles (Sam)   Lun 16 Aoû - 15:48

Plus le temps passait plus j'avais l'impression que cette fille n'était pas la réel cause du silence et des sourire gêner de Sam. Je le regardais fronçant les sourcils, quelque chose d'autre le perturbait, mais quoi? Je préférais me taire à ce sujet, sa réponse était vague et m'arrachait un sourire.

-Ok, il y a un fast food pas loin.

Je marchais en regardant devant moi, les mains bien enfouis dans les poches pour combattre le froid qui me transperçait la peau et me frigorifiait. Sa phrase qui suivait me faisait énorme ment réfléchir, je ne comprenais pas de quoi il voulait parler, j'étais assez perdue, je le regardais avec un regard quelques peu interrogateur, qu'a bien pu lui dire que cette femme pour qu'il soit aussi pensif. Je ne serais pas aussi gentille et discrète, j'aurais fait demi tour aussitôt pour savoir ce que cette femme lui avait dit, mais comme je l'avais dit ça ne me regarde pas. Je m'arrêtais dans ma marche et regardais Sam avec interrogation.

-Que se passe t-il Sam? Enfin je veux dire.. j'ignore ce que t'a dit cette femme, mais... il y a quelque chose qui ne va pas, je le vois bien.

J'étais vraiment inquiète à son sujet, je ne pouvais évidemment savoir ce qu'il avait dans la tête, mais il n'allait pas super bien. Cette conversation avec cette femme l'avait presque chambouler, je m'approchais de Sam, posant mes mains sur ses bras.

-Tu sais que tu peux tout me dire, mais je trouve que cette brève conversation avec cette fille t'as perturber, je ne veux pas savoir ce qu'elle t'a dit. Mais... je trouve sa bizarre que tu sois aussi gêner et distant.


Je cherchais des réponses, il ne m'en donnerait peut-être pas, mais il faillait bien que je lui dise ce que je voyais. Ce n'était pas un reproche loin de là. A cet instant précis je commençais à me dire que l'idée folle de pouvoir devenir sa petite amie était plus que ridicule. Je sentais qu'il s'éloignait, que notre destin n'était peu-être que d'être que de simples amis. Cela me désolait un peu, même beaucoup à vrai dire. Je continuais ma marche et la coup de coude une fois donner il se mettait a rire doucement, un rire qui faisait bon a entendre, sa réplique me fit éclater de rire. Ce jour là nous avions bien rit, c'était assez rare dans notre vie assez spéciales de rire, nous n'avions pas toujours le temps de nous amuser c'était le moins que l'on puisse dire. Le fast food était a présent devant nous au moment ou j'allais ouvrir la porte je me tournais vers Sam.

-N'oublie pas de me dire au revoir avant de partir.


Un petit sourire au lévres et je me retournais pour entrer dans la fast food, j'avais faim, mon ventre ne tenait plus, je commandais un bon repas bien complet et laissais la place a Sam. Une fois que sa commande était prête je payais le tout, sans laisser a Sam le temps de faire quoi que ce soit, installer a la table je commençais a manger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ S A M.
    somethin' hellish


avatar

Messages : 205
Age : 26
Copyright : c.maquizz
Where are you ? : Here and there
Your Job : Busy


Go to the Hell
Your game:
So friend:
Mode RP: ON
MessageSujet: Re: Retrouvailles (Sam)   Mar 17 Aoû - 2:02

Quelques bribes de sentiments qui commençaient déjà à lui bouffer avidement les tripes… Souvenirs tranchants qui revenaient avec sadisme devant ses yeux… Jessica, morte, à cause de lui, rêve incessant qu’il faisait toujours, encore aujourd’hui, malgré tout ce qui était arrivé, malgré le simple et stupide fait que Jessica ait péri il y a de cela bien plus d’un an. Hantise qui ne le quittait pas, qui ne le quitterait pas… au fond, il ne voulait peut-être pas lui-même qu’elle le quitte, que Jessica disparaisse totalement de son esprit, qu’il puisse petit à petit, le temps passant, oublier son visage. Alors que l’opportunité s’était présentée à lui qu’il se lie avec Blueberry dans quelque chose d’un tant soit peu durable et consistant, il n’avait cessé de ressasser Jessica, de respirer Jessica comme si elle s’était trouvée à chaque coin de rue, de voir Jessica comme si elle était son ombre et qu’elle veillait sur lui… Il aurait tellement voulu que ces fantasmes fussent vrai rien que l’espace de quelques secondes, rien que pour qu’il puisse échanger un regard avec elle, une dernière fois voir les lueurs qui éclairaient le regard si bleu de la femme avec qui il s’était vu se perdre totalement. Décidément, il ne se voyait pas revivre un tel nirvana avec qui que ce soit… il ne se voyait tout simplement pas survivre à une nouvelle chute de si haut. Soudainement, il s’était muré dans son silence, s’en rendant parfaitement compte, mais incapable de trouver quoique ce soit à dire pour effacer cette mine qui s’était soudainement renfrognée de son visage. Pourquoi est-ce qu’il fallait qu’une telle idée vienne lui embrumer l’esprit à un instant pareil ? Il n’avait définitivement rien d’autre à penser que des trucs aussi futiles qu’une pseudo histoire qui n’aura de toute manière jamais lieu ?! Pourquoi de toute manière, avait-il fallu que cette nana se mêle de quoique ce soit ?! Pff, elle n’aurait pas pu se contenter du feu qu’il lui offrait bien gentiment ?! Non, en plus de ça, il avait absolument fallu qu’elle mette son nez là où ça dépassait les limites de l’éthique ! Il lui en posait, lui, des questions sur le fait qu’elle joue les putes dans un bar, sérieux ?! Définitivement, il s’emportait dans ses pensées, ou du moins, la joueuse s’emporte dans les pensées de Sam et il fut d’ailleurs subitement ramené à la réalité lorsqu’il remarqua que Jordan s’était arrêtée, quelques pas en arrière. Se retournant pour lui faire face, les mains toujours enfoncées dans ses poches, Sam eut un léger sourire de façade alors qu’elle avait visiblement bien décelé son subit changement… faut dire, il ne fallait vraiment pas être un expert pour percevoir ça.

« Désolé… j’réfléchissais à… pas mal de trucs qui m’arrivent… c’est rien t’en fais pas. » Il eut un sourire, alors que Jordan semblait vraiment s’inquiéter pour lui, et, comme pour lui enlever un poids des épaules et alléger l’atmosphère à sa façon, il forçat un ricanement, croisant le regard de la jeune femme avec un léger amusement : « Ne t’inquiète pas comme ça… j’vais culpabiliser quand j’vais réfléchir maintenant… j’me reprends… tu viens ? » Sans doute qu’il ne voulait pas s’attarder dans cette proximité presque intime avec Jordan, si bien qu’il s’écarta d’elle, lui faisant signe de le suivre, comme s’il avait subitement faim, ce qui n’était pas vraiment plus le cas que quelques instants auparavant. A la porte du restaurant, il fut quelque peu surpris lorsque Jordan se tourna vers lui, lui adressant quelques paroles alors qu’il avait fait comprendre que leur passage à Easton n’allait pas s’éterniser. Souriant aux paroles de Jordan, Sam haussa les sourcils, s’approchant d’elle et – par la même occasion – de l’entrée : « Promis… y’a pas de raison que j’oublie. » Une fois entrés dans le fast food en compagnie de la jeune femme, il se prit à se perdre à nouveau dans ses pensées, alors qu’il essayait de garder une bonne allure en façade, bien décidé à ne pas la mettre mal à l’aise. L’air de rien, il prit sa commande, pas grand-chose par rapport à son gabarit – means, six poulets xD – avant de suivre Jordan vers une table. S’asseyant pour faire face à la jeune femme, il lui adressa un léger sourire, comme pour lui faire bien comprendre qu’il était toujours là et pas perdu dans quelque songe que ce soit… on sait jamais, pas qu’elle recommence à s’interroger sur l’état de Sam. Jetant un coup d’œil à ce qu’il avait pris et se rendant compte qu’il avait plus envie de poursuivre une quelconque conversation plutôt que de manger, il se risqua à prendre un peu de ce qu’il avait devant lui et de manger sans se presser, l’air de rien alors que c’était surtout l’estomac de Jordan qui avait crié famine là où le sien était quelque peu embrumé par tout l’alcool qu’il avait consommé.
« Et sinon… tu comptes faire quoi une fois que t’auras retrouvé une trace de tes parents ? » Oui, pour une fois dans la soirée, ils allaient un peu parler de Jordan, ça pouvait lui faire du bien à elle de parler d’elle et quant à Sam, ça lui ferait un peu du bien de ne pas parler que de lui là où il n’avait pas forcément envie de s’étaler trop en longueur. Sentant que l’appétit finissait par venir – c’est bien connu, l’appétit vient en mangeant ! – Sam reprit de son repas du soir, relevant le regard vers la jeune femme comme pour lui faire comprendre qu’il attendait sa réponse et qu’il était bien décidé à rester un tant soit peu concentré sur leur conversation plutôt que d’aller se perdre dans des pensées qu’il ne voulait, elles aussi, pas étaler.

_________________


Sam Winchester


« it was a monday, a day like any other day. it was my destiny, it's what we needed to do. they were telling me, i'm telling you. »


Dernière édition par Sam Winchester le Jeu 19 Aoû - 3:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Fragily Girl

avatar

Messages : 110
Age : 28
Copyright : Bazard
Where are you ? : la ou tu ne me trouveras pas!
Your Job : Ceux que je trouve


Go to the Hell
Your game:
So friend:
Mode RP: OFF
MessageSujet: Re: Retrouvailles (Sam)   Mar 17 Aoû - 3:22

Sam me rassurait avec un sourire et me disant qu'il allait bien, je n'en étais pas convaincue, mais s'il ne voulait pas en parler c'était son choix, je n'allais tout de même pas le forcer à en parler. Je souriais à mon tour, remettant mes mains dans mes poches et marchant à nouveau. Les seules paroles que je lui avaient adresser ensuite avaient eu pour effet de lui rendre le sourire. J'en étais ravie, le voir sourire me suffisait à être bien. Les commandes passer, nous étions à table, mon estomac qui n'en pouvait plus grognait tellement fort que j'aurais presque cru que je n'avais pas mangé depuis une semaine. Je mordais à pleine dents dans l'un des sandwichs que j'avais pris et regardais Sam quand il me posait sa question, je terminais ma bouchée et m'essuyais la bouche avec une serviette.

-Une fois que je saurais ce qu'il c'est passer, je pense que je partirais, je ne sais pas où, mais je vais bouger un peu quelques temps.

Je ne voulais pas avouer que j'allais commencer la chasse à mon tour, Sam n'apprécierait pas cette idée, mais de toute manière j'étais déjà poursuivit par les démons, alors autant aller les affronter. Mordant une nouvelle fois dans mon sandwich, je mastiquais doucement regardant par la fenêtre, pensant à ceux qui avaient une vie normal, qui n'avaient pas constamment peur de se trouver face à face avec un démon ou un esprit. Cette peur il y a longtemps qu'elle est partie, je n'avais plus peur d'eux, la seule crainte que j'avais était de mourir par la main de l'un d'eux, avant même d'avoir pu accomplir ce pour quoi j'avais été faite. Je n'avais pas peur de les affronter, même si je me passerais très bien de leur présence. Je remordais une nouvelle fois dans mon repas et regardais encore par la fenêtre. Beaucoup trop de questions sans réponses traversaient mon esprit, trop de pensées négatives. Je secouais la tête pour me ressaisir et regardais le jeune chasseur.

- Tu .. Tu crois qu'on seras encore là quand..

Je m'arrêtais net, pourquoi pose une question aussi négative, je posais mon hamburger et secouais la tête, franchement il y avait mieux comme question! Les gens normaux ne parlent pas comme ça, c'était ironique de voir que l'on faisait tout pour être normaux que nos discutions au final n'avaient rien de normal.

-Non, laisse c'est idiot, fait pas attention, ça doit être l'alcool qui fait son effet.

Je soupirai et reprit mon repas où je l'avais laisser, mangeant tranquillement dans le silence le plus total. J'aurais du ne rien dire, il aurait mieux fallu, je me haïssais d'avoir oser poser cette question. C'était stupide de ma part, mais j'avais l'impression que quoi que je fasse les événements qui se produisaient dans ma vie me ramenait toujours à ce fichu destin encore inconnu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ S A M.
    somethin' hellish


avatar

Messages : 205
Age : 26
Copyright : c.maquizz
Where are you ? : Here and there
Your Job : Busy


Go to the Hell
Your game:
So friend:
Mode RP: ON
MessageSujet: Re: Retrouvailles (Sam)   Jeu 19 Aoû - 3:40

Une chose est sure : ce soir en se rendant dans le bar, il ne s'était certainement pas attendu à se retrouver avec Jordan, dans un fast food en train de manger... Ils semblaient pourtant avoir déjà passé par tous les sentiments possibles et imaginables : le doute, les silences pesants, quelques instants d'humour et de détente... Au fond, ça avait toujours été comme ça entre eux, des moments de complicité qui les avait toujours rapprochés, et des moments de malaise qui laissaient transparaître plus qu'ils ne pourraient l'imaginer. Là encore, ils passaient par toutes les phases, quelques instants de tension, de silence puis quelques instants pendant lesquels ils osaient parler à coeur ouvert... ou presque. Alors qu'ils mangeaient en silence, Sam s'était aventuré à poser une question qui le préoccupait plutôt pas mal. Apparemment, Jordana avait tout envoyé valsé pour chercher ses parents, des parents qu'il commençait de plus en plus à imaginer morts... plus particulièrement depuis qu'elle avait parler de ces histoires qui lui étaient visiblement arrivées la nuit de ses six mois. Après tout, sa mère était morte et son père avait sans doute échappé à la mort de pas si loin que ça... Il se perdait dans ses pensées, incapable de trouver une réponse ou du moins, incapable de vouloir formuler une idées dans sa tête... oui, sans doute parce qu'il ne voulait pas promettre Jordan à la vie qu'il pouvait avoir... ni même à cette idée qu'ils aient pu avoir une part aussi lugubre en commun... il aurait sans doute préféré avoir en commun le fait qu'ils aient la trouille des clowns ou quelque chose dans le genre plutôt que d'avoir en commun le fait qu'ils étaient orphelins... A sa réponse, Sam hocha la tête, loin de l'idée de la voir chasseuse, bien entendu, sans aucun doute persuadé d'un côté qu'elle lui aurait dit si elle avait pris une telle décision... Bien entendu, il ne se serait pas gêné pour lui faire comprendre que c'était sans aucun doute la pire décision qu'elle prenait dans sa vie. La vie de chasseur, une vie de chasseur n'est sans doute pas la vie la plus enviée, il faudrait vraiment qu'elle soit frappée par un grain de folie pour accepter d'embrasser une telle vie.

« Ouais... c'est pas une mauvaise idée, te perds pas trop en route. » Un léger sous entendu préventif pour lui faire comprendre de ne pas dévier dans des côtés un peu lugubres d'une vie glauque... comme la vie de chasseur. Qui sait, sans doute venait-il de ressentir que Jordan avait prévu un plan foireux dans le genre. Il reposait son regard sur sa nourriture, replongeant dans un silence quelque peu mal à l'aise alors qu'il avait l'impression d'avoir dépassé quelques limites. Se remettant à manger, il fut pourtant pris de court lorsqu'elle reprit la parole... dans une question qu'elle ne termina pas, le laissant sur sa fin et quelque peu perplexe face à ce qu'elle demandait. Et puis elle se reprit, lui faisant comprendre d'oublier. Il resta silencieux, l'espace de quelques secondes avant de hausser les sourcils et de se décider à prendre la parole, se penchant légèrement dans l'espoir de capturer l'attention de la jeune femme qui semblait très prise dans ses pensées : « Hey... j'ai pas compris ce que tu voulais dire mais... tu sais... ça vaut aussi pour toi c'que t'as dit... alors hésite pas à parler, j'suis sûr que c'était pas si idiot que ça. » Il sourit pour terminer sa phrase alors qu'il croisait enfin le regard de Jordan. Il ne voulait pas la presser, mais il ne voulait pas qu'elle se sente braquée... Si elle voulait lui parler, elle n'avait certainement pas à hésiter et quelque part, il voulait qu'elle le comprenne tout comme il savait qu'avec elle, il pouvait tout dire sans craindre qu'elle ne puisse pas comprendre.

_________________


Sam Winchester


« it was a monday, a day like any other day. it was my destiny, it's what we needed to do. they were telling me, i'm telling you. »


Dernière édition par Sam Winchester le Jeu 19 Aoû - 19:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Fragily Girl

avatar

Messages : 110
Age : 28
Copyright : Bazard
Where are you ? : la ou tu ne me trouveras pas!
Your Job : Ceux que je trouve


Go to the Hell
Your game:
So friend:
Mode RP: OFF
MessageSujet: Re: Retrouvailles (Sam)   Jeu 19 Aoû - 13:18

Le fait que je veuille me balader un peu partout avait l'air d'avoir éveiller des soupçons en Sam, il ne s'imaginait pas que je voulais combattre ceux qui me pourchasseraient toute ma vie, je refusais de rester les bras croiser à attendre que l'un de ses fichus démons viennent me donner la mort, non, ils étaient destinés à me pourchasser toute ma vie, jusqu'à qu'il est enfin réussi à me donner le coup de grâce. Pourquoi je ne devrais pas suivre mon destin? De toute manière je ne pouvais pas tourner le dos au monde surnaturel puisque bien que je ne l'ai jamais désiré j'en faisais partie. Depuis ma naissance j'avais été choisis pour être un élue, j'ignorais encore en quoi consistait le rôle d'un élu, mais je trouverais bien les réponses en cherchant bien. Je souriais à Sam et me remettais à manger, plonger dans mes pensées. J'avais un peu peur, oui peur de ne plus être là quand le combat entre le bien et le mal sera terminé. Peur de vivre toute ma vie traquée par des êtres qui pour la moitié du monde restent encore inconnu, même si je décidais de restée là, je ne serais pas en sécurité pour autant. Jamais je ne trouverais de lieux où les démons ne pourraient pas m'atteindre. De plus je ne pouvais pas m'attacher trop aux personnes normales, je risquerais de les mettre en danger malgré moi, je savais que les démons aimaient s'en prendre aux entourages de leurs victimes et si je suivais bien les indices pour mon cas le démon aux yeux jaunes s'en était déjà occupé. Ma famille, ma vraie famille que je n'ai jamais connu, était peut-être morte, mais rien n'était sûr, malgré que je ne gardais pas trop d'espoir là-dessus. Un dur combat nous attendait, non seulement notre vie n'était pas dans les normes d'une vie normale, mais en plus nous avions pas mal de sacrifices à faire, j'en ai déjà fait quelques-uns, mais pas autant que les Winchester, ils en avaient baver et malheureusement pour eux je ne pensais pas qu'ils étaient au bout de leur peine.

- Qu'arrivera t-il si par hasard je me perdais?

Une question qui dévoilait une partie de ce que je prévoyais de faire, je savais qu'il ne serait pas d'accord et que j'aurais eu le droit à une leçon de morale, ce que je comprendrais très bien, il n'aimerait pas que je risque ma vie comme il le fait si souvent, il serait peut-être en colère. Je continuais à manger et buvais une bonne gorgée du jus d'ananas que j'avais commandé. Je n'avais pas pris la peine de terminer ma question, je préférais ne pas la terminée, je trouvais que ça casserais l'ambiance, il y avait déjà assez de blanc entre nous, enfin cela à toujours été comme cela, comme si on serait destinée à avoir ce genre de comportement. Je trouvais injuste qu'un homme aussi gentille et loyal que Sam est autant souffert. Le fait qu'il est beaucoup souffert faisait que le jeune homme était distant et pour moi l'approcher était assez délicat, j'avais son amitié et je ne m'en plaignais pas, j'étais heureuse d'être amie avec le jeune chasseur. Mais seulement, j'aurais tant aimé en avoir plus, mais je devais de toute évidence me contente de son amitié. Ma question semblait l'avoir troublé, je me pinçais la lèvre inférieure avec les dents pour éviter de sortir une nouvelle gaffe, il semblait inquiet tout comme je l'avais été tout à l'heure.

-Non, laisse on vient de se retrouver, alors je n'es pas vraiment envie de tomber dans un sujet... enfin voilà.

Je lui adressais un demi sourire, gêner et timide. Comme la première fois que je l'avais rencontré, je me souviendrais toujours de ce jour. J'avais été sous le charme presque aussitôt, son regard hésitant et son sourire timide, j'adorais tout cela. Il m'avait sauver la vie, lui et Dean m'avaient sauvée la vie contre le tout premier démon qui m'avait attaquer, par chance ils étaient de passage en ville et sont intervenus. C'est Sam qui m'avait expliquer le monde surnaturel, Dean m'en avait parler lui aussi. J'avais tout de suite accrocher avec Dean, son humour et sa façon de parler était tellement hilarante que je n'avais pas pu résister à son sens de l'humour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ S A M.
    somethin' hellish


avatar

Messages : 205
Age : 26
Copyright : c.maquizz
Where are you ? : Here and there
Your Job : Busy


Go to the Hell
Your game:
So friend:
Mode RP: ON
MessageSujet: Re: Retrouvailles (Sam)   Jeu 19 Aoû - 19:50

Parfois, il arrive que les gens fassent de mauvais choix dans leur vie, persuadés que c’est la meilleure solution qu’ils peuvent avoir. On peut bien dire que Sam connaissait bien ça, pour en avoir fait également, des mauvais choix. Il avait choisi de laisser Jessica seule, juste le temps d’un week end, assez longtemps pour qu’elle meurt… d’ailleurs, en partant plus loin : il avait choisi d’abandonner sa famille pour mener une autre vie, avec quelqu’un d’extérieur aux Winchester et voilà à quoi ça avait mené cette personne, à savoir, droit vers la mort. Au fond, il savait que Jordan était une jeune femme réfléchie et patiente, qui savait prendre le temps d’observer toutes les possibilités avant de prendre une décision et pourtant, quelque part, il ne pouvait empêcher cet instinct, cette petite voix dans sa tête qui lui disait que ses paroles sous entendaient quelque chose de purement irréfléchi qu’elle finirait par un jour regretter. Il espérait qu’elle ne prévoyait pas de se lancer dans la chasse, ce qui serait sans conteste une des pires idées qu’elle ait pu prendre dans sa vie et ça, le Winchester n’aurait pas manqué de le lui faire comprendre. Après tout, la chasse n’est définitivement pas un job comme les autres, c’est plus un mode de vie qu’autre chose et une vie bien pourrie ! Comme à titre préventif, il avait eu quelques paroles pour lui faire comprendre de ne pas prendre de décision à la légère, même si la chasse paraissait être le meilleur moyen pour pouvoir se défendre contre les démons et autres créatures. FAUX, parfaitement faux car ce n’était pas en se jetant droit dans la gueule du loup qu’on évitait de se prendre des coups ! Et dans sa vie, Sam s’en était pris, des coups ! A peine né, il avait été maudit par un démon… oui, bon, Jordan aussi mais là n’est pas l’idée. Il avait été élevé pour devenir un chasseur, elle, elle avait été élevée pour devenir une femme normale, mère au foyer ou peut-être avec une brillante carrière… définitivement, la chasse, il s’en doutait bien, n’était pas pour Jordan. Et pourtant, la question qu’elle répondit à sa phrase eut pour effet de lui jeter un léger froid, comme pleine de sous entendus qu’il ne comprenait que trop bien. Levant subitement le regard vers celui de Jordan, il déglutit péniblement, rien qu’à l’idée que l’histoire de Sarah se répète. Elle avait été une femme normale jusqu’au jour où Sam avait débarqué dans sa vie avec ses histoires d’esprits qui hantent les tableaux… et la voilà chasseuse, une erreur qu’il ne se pardonnerait jamais. Crispant la mâchoire, il détourna le regard, cherchant ses mots avant de pouvoir trouver quelque chose à dire, croisant à nouveau les prunelles de la jeune femme pour se décider à prendre la parole, pas franchement sur le ton de la rigolade ou même d’une hypothétique sympathie :
« Honnêtement… alors j’crois que même moi j’aurais pas la force de te ramener sur le droit chemin… »

Phrase lourde de conséquence, qui sonnait presque comme un ultimatum, il le savait bien et c’était justement ce qu’il voulait, alors qu’il baissait à nouveau le regard pour la laisser seule avec ses propres pensées. Finalement, son appétit avait disparu aussi vite qu’il était apparu, si bien qu’il laissa sa fourchette retomber dans son assiette alors qu’il passait une main sur son menton, incapable de trouver quoique ce soit d’autre à dire. De toute manière, comme pour changer de sujet, Jordan posa une nouvelle question… ou du moins, une fraction de question, avant de plonger dans un mutisme plus dérangeant que si elle en avait été à poser sa question. Comme pour la rassurer, le Winchester tenta de lui faire comprendre que rien de ce qu’elle pourrait lui demander ne jetterait un quelconque froid entre eux, si ce n’est pour faire une potentielle carrière dans la chasse, apparemment. Et pourtant, la jeune femme resta campée sur ses positions, comme persuadée qu’ils finiraient par passer à autre chose en oubliant son bout de question dérangeante. Alors qu’il s’était quelque peu penché sur la table pour capter le regard de Jordan, Sam finit par baisser le regard, hochant légèrement la tête comme signe d’acceptation alors qu’au final, il avait l’impression qu’il avait quelque peu perdu la confiance de la jeune femme ce soir, tandis qu’elle se refusait à lui parler à cœur ouvert. Faut dire, il avait fait pareil quelques instants plus tôt et pourtant, là, ça sentait plus dérangeant qu’auparavant, si bien que Sam finit par relever le regard vers Jordan, se décidant à dire quelque chose, histoire de pouvoir s’échapper… c’était désormais la seule chose qu’il voulait bizarrement, alors qu’il était quelque peu blessé par le mutisme de son interlocutrice.
« J’comprends… t’en fais pas. » Dans un hochement de tête, il écarta son plateau, réprimant un soupir avant de hausser les sourcils, et de reprendre… comme si de rien n’était et comme s’ils allaient se quitter ce soir sous les meilleurs sons de cloche : « J’vais y aller… Dean va s’inquiéter et… et de toute manière l’alcool que j’ai avalé… commence à me monter à la tête. » Un regard furtif avant de détourner les yeux pour ne pas voir le coup d’œil que lui jetait subitement Jordan alors qu’il se levait, déposant même quelques billets sur la table avant de sourire, forcé bien entendu : « Pour le repas. » Il prit sa veste et, hésitant encore quelques instants, il reprit finalement, comme signe d’au revoir : « J’repasserai te dire au revoir… quand j’partirai. Prends soin de toi. » Et hop, aussi vite qu’il le pouvait, il se décida à bouger, presque comme s’il prenait les jambes à son cou pour fuir cette situation qui le dépassait tant qu’elle en devenait trop déplaisante pour qu’il permette qu’elle s’enfonce encore. S’il y avait bien chose qu’il savait, c’est qu’il ne voulait pas être en froid avec Jordan et pourtant, alors qu’il sentait une résistance chez elle quand il s’agissait de se livrer comme ils l’avaient toujours fait, il devenait plus froid et distant que jamais… Sorti précipitamment, il se retrouvait soudainement à la fraîcheur de la nuit, observant quelques instants les alentours, fourrant les mains dans ses poches, pas vraiment convaincu d’avoir fait la meilleure chose possible mais bien entendu persuader que rester et accepter aurait été une erreur.

_________________


Sam Winchester


« it was a monday, a day like any other day. it was my destiny, it's what we needed to do. they were telling me, i'm telling you. »


Dernière édition par Sam Winchester le Ven 10 Sep - 2:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Fragily Girl

avatar

Messages : 110
Age : 28
Copyright : Bazard
Where are you ? : la ou tu ne me trouveras pas!
Your Job : Ceux que je trouve


Go to the Hell
Your game:
So friend:
Mode RP: OFF
MessageSujet: Re: Retrouvailles (Sam)   Jeu 19 Aoû - 23:57

Ma réponse ne plaisait pas à Sam, je préférais ne pas lui répondre, il voulait que je reste là calmement les bras croiser, je ne me voyais vraiment pas passer dans une ville et savoir qu'un démon faisait ravage et ne rien faire, cela serait au bout de mes forces, comment peut-on laisser des gens mourir alors que nous avons la solution? Je ne voulais pas vraiment leur courir après, mais je voulais voyager et je savais que pendant mon voyage je rencontrerais certains de ses êtres malfaisants. Sam était pensif, je ne voulais pas en dire plus et cela le contrariait a premiére vue, il ne c'était pas confier a moi et moi je devais le faire, ce n'est pas que je lui en voulais, seulement moi aussi il y avait des choses que je ne préférais pas dire. Le jeune homme lâchait sa fourchette dans son assiette et repoussait son plateau.Je ne souhaitais pas être en froid avec lui, mais cela m'agaçait de voir qu'il prenne mal le fait que je préférais ne pas terminer ma question, ma décision de tuer les démons y était pour quelque chose aussi. Je ne cherchais pas non plus à me tuer inutilement, mais ses démons je les haïssait au plus haut point, ils tuaient des innocents juste par plaisir, ça me dégoutais. Sam restait pensif et évitait mon regard, je faisais de même, il avait peur pour moi je le savais, mais je ne voulais pas rester comme une femme qui ne sais rien du surnaturel alors que j'en bien plus que je ne le paraissais. Un silence de plomb c'était abattu entre nous, un silence qui me mettais mal à l'aise, puis Sam se levait et s'apprêtait à partir, il me regardait furtivement pendant que moi je le regardais les yeux écarquiller. Je m'en voulais de lui avoir tenu tête à propos de la chasse, mais que voulais t-il? J'étais dans ce monde, née pour en faire partie, alors comment pouvais je restée là, les bras croiser?? Il déposait quelques billets sur la table pour le repas et me disait qu'il viendrait me dire au revoir, j'attrapais mon manteau et allait payer les repas consommer, je m'arrêtais à la hauteur de Sam.

- Pas la peine Sam, prend soin de toi!

Je sortais bien avant qu'il le fasse, je marchais aussitôt dans la ruelle qui menait vers chez moi, j'étais geler le froid m'avait assaillit assez rapidement, mais je voulais rentrer, c'est à ce moment précis que je savais que je n'aurais jamais d'avenir avec Sam, même si mes sentiments pour lui étaient bien plus fort que ce que j'avais éprouvée auparavant, mais pourquoi ce voiler la face. Mon ton de voix envers lui n'avait pas été très tendre, pas très colérique non plus, mais j'étais déçue et triste de sa réaction. Je marchais assez rapidement, dans mes pensées je m'étais tromper de route et j'étais arrivée tout droit devant la maison où j'avais grandi, enfin jusqu'à mes six mois. Je regardais la maison avec une pointe dans le cœur, je faisais demi tour et reprit la route habituelle en marchant plus doucement, je pensais a tout ce qui m'étais arrivée, tout ce que j'avais appris et ce qui avait changer chez moi, à commencer par mon pouvoir. Je maudissais le fait d'être une élue, la ce soir même, j'arrivais dans ma rue, sortant les clés de ma poche et ouvrais la porte de mon appartement, je ne voulais pas être en froid avec Sam, mais il n'avait même pas essayer de me comprendre, de savoir pourquoi je voulais tuer les démons. Il c'était tout simplement braquer sans rien vouloir savoir de plus. Une fois à l'intérieur de chez moi je retirais mon manteau et laissait la chaleur de mon appartement me réchauffer. Je filais tout droit dans ma chambre me mètre en tenue de nuit, mais je ne parvenais pas à trouver le sommeil. Un sommeil qui avait fini par m'atteindre quelques heures plus tard. Ce soir là une nouvelle nuit agitée et hantée de cauchemars m'attendait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Retrouvailles (Sam)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Retrouvailles (Sam)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Supernatural - The Beginning :: ● The USA ● :: ● Illinois ● :: ● Easton ● :: ● Bars et Restaurants ● :: The Kelleher's Irish Pub-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit